Browse Category

Bons plans à paris

Bons plans à parisCulture

On craque pour « En attendant Bojangles » au théâtre de la Renaissance !

posted by Muriel 18 mars 2019 0 comments

Aujourd’hui on vous emmène au théâtre de la Renaissance pour aller voir une pièce qui va peut-être vous chambouler émotionnellement parlant ! Vous allez monter dans les montagnes russes: rire, pleurer, chanter l’air de Nina Simone (Mr Bojangles) qui va vous rester dans la tête en sortant, laissez vous embarquer, on met sa ceinture, allez hop, c’est parti ! 

A l’origine, un livre…

En attendant Bojangles est un roman de Olivier Bourdeaut, qui a eu un grand succès à sa sortie en 2016 et pour cause, c’est un livre magnifique que je vous recommande vivement !

C’est l’histoire d’une folie ambiante, d’une fête perpétuelle improbable pour un couple et leur fils, jusqu’au jour ou la folie risque de l’emporter sur la fête…je n’en dis pas plus…, ce livre est drôle et émouvant à la fois, on en ressort pas indemne, par conséquent, l’adapter au théâtre était plutôt osé et risqué, mais le résultat est plus que convaincant, attention aux âmes sensibles, des larmes risquent de couler ! 🙂 J’ai déjà pleuré au cinéma, mais c’est la première fois que je pleure au théâtre !

L’adaptation au théâtre

La pièce a déjà été jouée l’année dernière à la Pépinière Théâtre, dans le 2e, rue Louis Le Grand. Le succès étant au rendez-vous, la troupe revient, mais au théâtre de la Renaissance, boulevard  St Martin, avec un trio de comédiens incroyables : Julie Delarme dans le rôle de la mère, Didier Brice dans le rôle du père et Victor Boulanger dans le rôle du fils.

Vous avez sûrement déjà vu Julie Delarme dans des séries télévisées ou des films, elle est parfaite dans le rôle de cette mère emportée par cette folie « douce ». Son jeu est subtil, elle réussi à accompagner le texte oralement, mais physiquement aussi, c’est à dire que sa gestuelle scénique apporte un plus, on rit, on pleure et on devient folle avec elle! 🙂

Le père est un personnage plus en recul face à la situation. Il est amoureux fou de sa femme et va tout faire pour que cette fête quotidienne fantaisiste par le comportement de sa femme dure le plus longtemps possible, il est très touchant dans cette retenue.

Quant au fils, il est absolument invraisemblable sur le papier qu’il puisse incarner un enfant d’une dizaine d’années quand on sait son âge réel, mais il réussi une prouesse scénique extraordinaire, tout à fait crédible ! Il est le narrateur de la pièce et en même temps acteur des scènes, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur de la pièce, dans le passé et dans le présent, tout est fait dans la mise en scène pour ne pas se perdre le fil, il est incroyable dans le rôle de cet enfant qui ne veut pas, comme son père, arrêter cette fête, il veut rester dans ce tourbillon délirant, tout en prenant conscience de la situation.

Encore une fois, ce n’est pas évident de représenter et d’incarner, sur scène, la fantaisie et la folie sans risquer de tomber dans la caricature, la mise en scène de Victoire Berger-Perrin et l’ensemble des  acteurs, permettent, ici un jeu sans fausses notes!

Que dire de plus à part d’y aller?! 🙂

 

A Faire
En famille, en couple, entre amis
Les +
De l’humour, de l’émotion, de l’émotion et de l’émotion! 🙂  
Les -
Je n’en vois pas, j’ai été emporté par la pièce, du début à la fin!
Adresse
Théâtre de la Renaissance, 20 Boulevard St Martin, 75010 Paris
Horaires
Du mercredi au samedi à 19.00 et le dimanche à 14.30  
Prix
entre 14 et 42€ suivant la catégorie

 

Culture

Comme en 14, une pièce dramatiquement drôle pour se réchauffer le cœur pendant l’hiver

posted by Kim 11 mars 2019 0 comments

Le sujet de la pièce de théâtre « Comme en 14 », ne prête pas à rire, le titre de la pièce est assez parlant… Difficile, après une grosse journée de travail, d’aller voir une pièce qui évoque la guerre 14-18 malgré un casting alléchant (Virginie Lemoine, Marie Vincent, Ariane Brousse, Katia Miran, Axel Huet).  Mais « Comme en 14 » s’axe sur un « détail » de la guerre rarement utilisé dans les livres ou films, permettant d’avoir ainsi un regard différent sur la grande guerre.

Envie d’en savoir plus ? Fermez les yeux et imaginez-vous dans une infirmerie d’hôpital en hiver 1917.

Continue Reading

ActivitéBons plans à parisCulture

Cultival : des visites culturelles insolites à Paris

posted by Juliette Trebucien 6 mars 2019 0 comments

Vous nous connaissez, nous adorons partager avec vous les meilleurs bons plans parisiens et des visites insolites pour découvrir Paris sous un autre jour. Pour mieux vous en parler, nous avons testé deux de leurs visites grâce à Cultival, une agence de sorties culturelles qui vaut le détour.

Visiter les coulisses de lieux dans Paris

Parisienne depuis 10 ans, j’adore découvrir des lieux que je ne connais pas encore ou même redécouvrir des lieux que je pensais bien connaître. C’est pourquoi quand j’ai entendu parler de Cultival, j’ai été emballé à l’idée de tester une de leurs visites.

Cultival est une agence qui crée et organise des visites guidées. Opérateur touristique et culturel, vous pourrez trouver 30 visites de plus de 30 sites et institutions culturelles à Paris et en Ile de France. Il y a des visites guidées, des visites libres ou même des ateliers.

Les visites se réservent en quelques clics sur le site de Cultival, que vous soyez un particulier, un groupe ou même une école. Les tarifs sont vraiment abordables. Vous pouvez offrir une visite ou utiliser un chèque cadeau pour réserver une visite.

Les visites durent environ 1h-1h30, elles peuvent être en français ou en anglais. C’est l’occasion d’apprendre plein d’informations que ce soit au niveau historique, culturel ou même architectural.

Pour notre part, nous avons testé la visite du Printemps et des Puces de Saint-Ouen.

PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_5 PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_20

Découvrir le Printemps sous un nouveau jour

Vous pensiez tout savoir sur l’histoire du Printemps ? Moi aussi mais je me trompais. Quand nous pensons aux Grands Magasins, nous pensons bien évidemment au Printemps. Qui n’a pas retrouvé son âme d’enfant devant les vitrines de Noël ?!

Rendez-vous à l’accueil du Printemps, notre guide nous y attend avec des écouteurs.

Je suis passée des dizaines de fois devant l’imposante façade de cette institution de la mode et pourtant je ne savais même pas qu’elle était classée aux Monuments Historiques depuis 1975.

De l’architecture du Printemps, nous connaissons surtout les grandes allées, la nef centrale, les verrières et les coupoles. Mais grâce à cette visite, vous pourrez parcourir tous les passages normalement interdits au public.

Après avoir traversé les allées en écoutant les secrets du patrimoine du Printemps, nous arrivons sur le toit, la vue est époustouflante. Nous visitons également les souterrains et faisons des découvertes vraiment étonnantes.

Le clou de la visite c’est la grande coupole de la brasserie. Les vitraux sont magnifiques, il faut surtout les voir quand il y a du soleil. Ils justifient a eux seuls de prendre un verre ou de déjeuner à la brasserie du Printemps.

PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_29 PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_27

Déambuler dans les Puces de Saint-Ouen

Les Puces de Saint-Ouen sont le plus grand marché d’antiquités au monde. Elles se sont installées à la périphérie de Paris à la fin du XIXème siècle. Le métier de marchand n’étant pas bien vu, ils se sont retrouvés marginalisés et poussés aux portes de Paris.

Il y a une dizaine de marchés et tous ont leur propre histoire, identité et spécialité. Globalement, les visiteurs se rendent surtout aux Puces pour acheter des trésors d’un autre temps (livres, mobilier, tenues, etc.) et c’est vrai qu’on a envie de tout acheter.

C’est un vrai labyrinthe, il est impossible de tout voir en une seule visite donc on va à l’essentiel.

Je ne savais pas que le street art était aussi présent dans le paysage des Puces. L’alliance de toutes ces époques dans un même lieu donne étonnement un ensemble très harmonieux.

Vous pouvez même manger là-bas et profiter d’un spectacle à la dernière guinguette de Paris « Chez Louisette » ou d’un concert de jazz manouche au bistrot la Choppe des Puces.

Stand Gilda ©Olivia Tanrattana Marché Vernaison allée ©Olivia Tanrattana

En résumé, je vous recommande de réserver une visite Cultival parce que vous pourrez apprendre beaucoup d’informations sur un lieu parisien. Les visites ne sont pas longues, pas le temps de s’ennuyer. Le guide avance à un bon rythme donc je vous conseille de mettre des chaussures confortables ce jour là. 

Photos : ©Cultival

À Faire
Entre amis, collègues ou même avec ses élèves
Les +
Apprendre des faits historiques, culturels et architecturaux…vous allez vous coucher moins bête que la veille
Les -
Les visites sont très rapides donc il n’y a pas le temps de s’attarder
Où ?
30 sites et institutions culturelles

Horaires
 voir le calendrier 
Prix
La plupart des visites sont autour de 10€ mais certaines plus luxueuses peuvent aller jusqu’à 85€
Bons plans à parisCulture

Et si on allait voir le nouveau spectacle de Nora Hamzawi ?!

posted by Muriel 4 mars 2019 0 comments

16On a vu le one woman show de Nora Hamzawi, alors, alors…?!

Mais qui es-tu Nora?

D’abord, qui est Nora Hamzawi ? Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une humoriste française, également comédienne, actuellement dans le dernier film de Olivier Assayas : « Doubles vies« . Vous pouvez la voir tous les mercredis sur votre petit écran, dans une chronique de l’émission « Quotidien » sur TMC. Elle répond aux questions des enfants et parfois d’adultes de manière évidemment…humoristique, sur des sujets divers et variés que je vous conseille de regarder pour vous rendre compte de son univers.

Le spectacle

La particularité de Nora est de s’emporter sur des soucis du quotidien et tout particulièrement sur le comportement des gens. Dans ce dernier spectacle, elle s’en prend à ces femmes qui arrivent à tout gérer avec facilité, tout « coule » pour ces personnes, malgré plusieurs enfants, un boulot prenant et un conjoint pas très actif à la maison… 🙂 c’est là le fond de son problème: l’incapacité à rester zen dans de multiples situations. En exemple, elle vous parlera de sa grossesse  et tous les tracas que ça peut causer, elle en veut à son mec aussi, mais je n’en dis pas plus…je vous laisse découvrir ce one woman show digne de ce nom, très bien rythmé, on ne voit pas le temps passé, vous passerez un très bon moment !

J’ai bien ri, moi qui ne suit pas ultra fan des one man/woman show, en dehors de Florence Foresti qui est pour moi la déesse du genre ! Je peux dire que Nora Hamzawi s’en sort très bien et elle m’a même fait oublier les sièges inconfortables de cette salle bizarre du théâtre « le République » où vos genoux pourraient transpercer le fauteuil de devant ! Mais comme tout le monde est dans le même cas que vous, il y a une vague humaine qui se met de côté et donc tout va bien ! 🙂

Mais j’aimerai connaître l’architecte tout de même…est-ce qu’il a pensé à l’interêt commun quand il a caler les sièges sur son projet architectural ?? J’attends vos commentaires pour ceux qui connaissent ou ceux qui iront voir le spectacle à la suite de cet article…je l’espère! 😉

Bon spectacle !

A Faire
En famille, entre amis
Les +
Drôle,  bien rythmé et pas long car les plus courtes sont souvent les meilleures ! 😉
Les -
La salle, appelez moi Mr le Directeur ! 🙂
Adresse
Le République, 1 Boulevard St Martin 75003 Paris
Horaires
Du jeudi au vendredi à 19.45, séances à 18.00 le samedi  
Prix
35€ la place

ActivitéBons plans à paris

On a testé la Chute Libre en plein Paris avec Cap Adrénaline et iFLY.

posted by Sophie Lebel 1 mars 2019 0 comments

10Il y a quelques jours, nous avons eu la chance, grâce à Cap Adrénaline, de tester une activité de fou : le simulateur de chute libre ! Et en plus, nous n’avons pas eu besoin d’aller très loin, puisque cette activité s’est déroulée à Paris intra-muros, près de la Villette.

Quelles activités à sensations fortes faire à Paris ?

Cap Adrénaline propose des activités partout en France, mais ce qui est top, c’est qu’il y en a beaucoup de dispo à Paris, ce qui va vous permettre de tester un tas d’expériences tout en ayant besoin de juste prendre le métro !

Voici des exemples d’activités détonnantes à Paris :

iFLY Paris : l’expérience

L’expérience commence par un petit tour dans la « salle de classe ». Notre moniteur (très sympathique) nous accueille et nous place dans une salle avec le visionnage d’une petite vidéo d’explication pour commencer. Bon, la vidéo mériterait d’être retravaillée, car le doublage de la version américaine est sacrément mal fait ^^ mais bon peu importe, heureusement notre moniteur a très bien su nous expliquer les positions à adopter et le langage des signes permettant de se comprendre même en pleine chute libre.

Comment s’habiller pour pratiquer le simulateur de vol de chute libre ?

Ensuite, c’est le moment de revêtir notre plus belle combi ! On vous recommande de venir en pantalon confortable, pull et baskets. Nous étions en Tshirt, et grave erreur, il fait très froid quand on attend notre tour pour voler, donc n’hésitez pas à mettre un pull confortable, la combinaison est un peu large donc ça passe complètement.

Vous serez aussi équipé d’un casque et de lunettes de protection comme sur la photo ci-dessous :

Vous aurez également à dispo des boules quies, un conseil : utilisez les ! Le vent allant à plus de 200km/h, ce n’est pas très agréable pour vos petites oreilles donc n’hésitez pas à les prendre.

Alors, ça fait quoi de voler ?

Une fois toutes les explications données, vous voilà prêt(e) ! Par petits groupes, vous êtes derrière les vitres (comme ici, sur notre photo). L’offre de base, c’est 2 vols de 1 minute chacun. Vous avez aussi une option à 10€ qui vous permet d’aller en haut du « tube ».

En bref, c’est une expérience insolite très originale à offrir en cadeau !

Parce qu’on a pensé à vous, Kiki vous offre 20€ de remise pour 100€ d’achat chez Cap Adrenaline (valable sur la chute libre mais aussi sur les autres activités) ! C’est par ici pour en profiter. 

Pour réserver votre place chez iFly ou découvrir toutes les activités de Cap Adrénaline, n’hésitez pas à cliquer ici ! 

 

A Faire
Entre amis
Les +
Activité originale, parfaite pour un cadeau
Les -
Durée très courte
Adresse
30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Pari
Horaires
Ouvert tous les jours de 9H30 à 0H30, voir le calendrier sur le site de Cap Adrénaline 
Prix
64,90€ pour 2 vols de chute libre

Bons plans à parisGastronomie

Les cafés Joyeux : beaux, bons, vrais !

posted by Muriel 26 février 2019 0 comments

Voici un café pas comme les autres, qui mérite d’être mis en lumière par l’initiative et l’enjeu du lieu : Joyeux !

Il était une fois Joyeux…

Tout à commencer en Bretagne, en 2012Yann et Lydwine Bucaille Lanrezac créent la fondation Emeraude et font construire un catamaran, en vue d’organiser des sorties en mer pour des personnes en marge ou exclus de notre société, comme, par exemple, des personnes ayant un handicap mental.

Lors de ces virées en mer et suite à de nombreuses rencontres, ils réalisent que beaucoup de jeunes en déficience intellectuelle et sortant d’instituts médicaux éducatifs sont souvent en précarité professionnelle. En rentrant d’une de ces excursions, en 2014, un jeune autiste demande à Yann Bucaille s’il n’a pas un job pour lui et ne pouvant lui répondre positivement, le début de l’aventure des cafés Joyeux à commencé.

cafe joyeux restaurant bonne cause handicap lutte paris coup de coeur

1er café et peut-être pas le dernier…

Le couple décide donc de créer des cafés, pour insérer des personnes souffrant de troubles cognitifs ou de handicaps mentaux, comme l’autisme ou la trisomie 21. Les employés sont encadrés par une équipe d’éducateur spécialisés et ont des emplois du temps adaptés.

Le but : prouver, que malgré leurs handicaps, ces personnes ont leur place dans le monde du travail actuel. Ils sont serveurs ou cuisiniers et sont heureux de montrer qu’ils sont utiles et capables, comme les autres.

Un 1er café est crée à Rennes fin 2017, le succès est au rendez-vous, 2 autres sont logiquement inaugurés en 2018, dans la capitale, rue Saint-Augustin et dans le passage Choiseul avec des « guests » de prestige pour l’ouverture, comme Mme Macron ou encore Sandrine Bonnaire, sensibilisée à la cause puisque  sa soeur est autiste.

L’ambiance de ces cafés est évidemment…joyeuse !! 🙂 Des couleurs et un mobilier modernes et attrayants, tous les produits sont faits maison et sur place à des prix doux ! J’ai goûté le cookie et le brownie, ils étaient tous les 2 délicieux. Le site internet n’est pas en reste, avec des petits personnages dessinés rigolos, tout est fait pour aimer ces cafés et y aller, c’est réussi, on y va et on en redemande, on veut d’autres cafés à Paris et ailleurs pour valoriser ces personnes!

cafe joyeux restaurant bonne cause handicap luttecafe joyeux restaurant bonne cause handicap lutte

cafe resto joyeux restaurant bonne cause handicap lutte

 

 

 

 

 

 

L’intégralité des dividendes est reversé à la fondation Emeraude et réutilisée dans d’autres projets de cafés ou d’aides aux personnes exclues.

Alors si vous passez dans le quartier, n’hésitez pas, poussez la porte de ces cafés si Joyeux! 🙂

A Faire
En famille, seul, entre amis, en couple
Les +
Sert une cause !
Les -
Aucun
Adresse
87, Passage Choiseul 75002 pour la vente à emporter et 23, rue Saint-Augustin 75002 pour la restauration sur place
Horaires

Du lundi au vendredi de 09h00 à 15h00, pour le Passage Choiseul et du mardi au samedi pour le 23, rue Saint-Augustin  

Prix
Petit-déjeuner 6.90€ avec une boisson chaude, une viennoiserie et un jus pressé, déjeuner à 10.90€ pour une soupe ou une salade+quiche ou sandwich+eau plate ou pétillante, mais il y a d’autres boissons ou plats proposés.

 

 

 

 

 

Bons plans à parisGastronomie

Direction Belleville pour une extase gustative chez Mensae

posted by Muriel 14 février 2019 0 comments

En quête d’un restaurant gastronomique avec un excellent rapport qualité-prix ? Voilà une adresse à retenir au coeur du 19ème arrondissement de Paris !

Direction Belleville

Prenons le métro et descendons à la station Pyrénées, on remonte la rue de Belleville animée et quelques mètres plus tard, on croise la rue Melingue…calme…qui contraste de suite avec les rues adjacentes très fréquentées, on y va… et on s’arrête au N°23…, on y est ! La belle vitrine du restaurant Mensae s’offre à vous et vous chuchote « rentrez, rentrez donc… »!! 🙂

Le Restaurant Mensae (« table » en latin) a été fondé par 2 ex-top chef et a été repris l’année dernière par le chef Jun-Sik Cho, qui a créé une carte des plus alléchantes pour un rapport qualité-prix imbattable sur Paris ! En effet, vous avez un menu le soir : entrée, plat, dessert à 36€ seulement et ça ne dépasse pas 20€ au déjeuner ! La qualité des assiettes vaut sincèrement plus, donc un conseil, n’y aller pas à l’improviste, réservez (du moins le soir) !

Un lieu chaleureux

Le lieu est chaleureux, boisé, ni trop grand, ni trop petit, avec des tablées conviviales, on se croirait un peu dans la salle à manger d’un ami, avec des livres et des cadres photos disposés, ici et là.  Déjà, ça met en confiance, ça donne envie de s’installer, d’autant plus avec l’accueil du serveur, comme il est parfois rare d’en trouver à Paris, TRES souriant !

Le repas…

Nous y sommes allés à 3, ça tombe bien, il y 3 entrées proposées… Chacun en a pris une différente et on a évidemment pioché dans les assiettes des uns et des autres. Elles sont tellement tentantes que la curiosité des papilles se fait entendre et vous invite à goûter. Verdict ? Les 3 entrées sont toutes bonnes, pas de faux pas, des notes épicées asiatiques mêlées à des saveurs bien de chez nous, on est dans le terroir revisité de très belle manière !

Allez, je vous fais saliver, voici les intitulés des entrées: Saumon d’Ecosse mi-cuit, sauce Tom Kha-Layu, Poêlée d’escargots, champignons, Mousse de persil aillée et enfin Velouté de racines, magret de canard fumé, noix de cajou…on continue ? 🙂

Pour les plats : Filet de pintade fermière rôtie, risoni crémeux et vieille mimolette, Carré de porc ibérique, condiment artichaut et enfin un Blanc de cabillaud confit, aïoli noir…bon là, on a tous craqué pour le porc ibérique, mais on a vu les assiettes des tables voisines, la pintade et le cabillaud semblaient très bons également !

Ah j’oubliais…, nous avons pris un petit vin, vous en avez au verre ou à la bouteille et la cave est parsemée de vins plutôt naturels, de bonne facture pour celui que nous avons goûté : un rioja (vin espagnol).

On arrive aux desserts et là…là…il y a un dessert signature, il ne faut pas passer à côté…on a tous pris un dessert différent, mais il y en a un qui est dans le top de tous les desserts que j’ai pu goûter dans ma vie dans un restaurant…rien que ça ! Il est pourtant tout simple à la base, mais je n’ai qu’une chose à dire, c’est une tuerie ! Rien que pour ça, il faut y aller, il FAUT goûter la mousse au chocolat pralinée !! Ce n’est pas photogénique comme dessert, je ne peux donc vous laisser qu’imaginer, pour info, elle arrive légèrement tiède, comme un fondant…, vous prenez la cuillère et là… explosion en bouche des saveurs pralinées chocolatées, aïe, aïe, aïe, c’est une véritable bombe de dessert !

Bon, pas besoin de vous dire que j’ai aimé ! Allez-y les yeux fermés, c’est un GRAND coup de coeur ! Pour réserver cliquez – ici !

Bon appétit ! 😉

Photos : ©Instagram Mensae 

A Faire
En solo, entre amis, en couple
Les +
Lieu très convivial, service charmant, menu du soir à 36€ seulement (entrée, plat, dessert)
Les -
Je n’en vois pas, allez… pour vraiment dire quelque chose, on a un peu attendu entre le plat et le dessert…
Adresse
23, rue Melingue, 75019 Paris
Horaires
Du mardi au samedi, de 12h15 à 14h30 et de 19h15 à 22h30.

Prix
Menus entre 20 et 36€

 

 

 

 

 

Culture

Coup de coeur pour « L’Éveil du printemps » à la Comédie-Française (Frank Wedekind)

posted by Anne-Laure 12 février 2019 0 comments

Après avoir vu  le porteur d’histoire, j’avais envie de vous parler aujourd’hui de la pièce « l’Éveil du printemps » de Frank Wedekind à la comédie française. 
Il faut savoir que j’affectionne tout particulièrement ce théâtre, je trouve qu’il a une troupe très talentueuse. Évidemment, je n’ai pas aimé toutes les adaptations que la comédie française à fait, mais une grande partie. 

La Comédie Française

Lorsque que j’ai vu que la Comédie Française jouait cette pièce, j’ai directement envoyé un message à ma partenaire de théâtre pour aller la voir. Nous voulions y aller dès le début pour pouvoir vous en parlez au plus tôt, mais les places partent vite.
La Comédie Française reste un théâtre d’exception pour aller voir une pièce. Grâce à ces régulières rénovations, nous pouvons profiter de sa très bonne acoustique et de sa visibilité. Si je dois donner un défaut à cette salle, ça serait l’espace pour les jambes qui est très réduit. Si vous y aller pour une pièce d’une heure et demi, ce n’est pas très gênant, mais autant vous dire qu’après 3h sans entractes, c’est une torture.

Tragédie enfantine

Il faut savoir que « l’Éveil du printemps », n’est pas une comédie, loin de là. C’est une tragédie enfantine qui explique la vie de d’adolescents en 1891, tourmentés avec leur sexualité naissante, confrontés à la moralité d’un monde adulte et institutionnel hostile. 

Ce que je trouve magnifique dans cette pièce c’est qu’elle est toujours d’actualité même après toutes ces années et le sera sans doute toujours. En tant qu’adolescent, nous nous posons des questions sur notre sexualité, celle des autres,  de notre futur après nos études, du bien et du mal… Sans forcément trouver un adulte pour nous aider à trouver les réponses. 
Cette pièce est tellement d’actualité qu’une série : « Rise » portant sur cette pièce vient de sortir (très bien aussi soit dit en passant).

J’ai passé un agréable moment, je n’ai pas du tout été déçue de la mise en scène ou du choix des comédiens. Il ne faut pas avoir peur des 2h45 de spectacle, le temps passe vite. Les décors sont évolutifs, s’adaptent aux différents tableaux et sont parfaits. Je pense que je n’ai jamais vu à la Comédie Française, une pièce avec autant de comédiens, c’est très impressionnant. Il ne faut surtout pas oublier la musique qui est tout aussi bien choisie. 

En conclusion, j’ai vraiment adoré cette pièce et vous la conseille grandement.

N’attendez plus pour réserver votre place, car les représentations se terminent le 8 juillet 2018.

Photos : ©LaComédieFrançaise

A Faire
Entre amis, collègues, en famille … au choix !
Les +
Les comédiens, les décors 
Les -
Manque d’un entracte
Adresse
1 Place Colette, 75001 Paris
Horaires
Prix
Entre 7 et 43€ pour une place, -28 ans c’est 16€
Bons plans à parisGastronomie

[Concours ] Saint-Valentin : La Meringaie, la pâtisserie dont vous tomberez amoureux

posted by Marion Epinette 7 février 2019 0 comments

Une fois franchies les portes de la Meringaie, le ton est donné :  vous venez de faire vos premiers pas dans le temple de la meringue. 

À l’intérieur, une déco simple mais savoureuse, à l’effigie de la star de l’endroit : les murs, d’un blanc crème immaculé couplé d’un relief exquis, nous rappellent les célèbres courbes voluptueuses de la meringue. Et le plus beau, c’est que l’on peut voir les chefs cuisiner en pleine action. Chaque coup de main devient un coup de maître.

Un plaisir coupable

Si je vous dis que c’est craquant, que c’est onctueux, que c’est moelleux et surtout délicieux à la fois, vous y croyez ? Si ça peut sembler irréel, cette petite dinguerie existe et elle réside à la Meringaie, le temple de la meringue. Ce dessert phare gagne sa spécificité à sa texture aérée et inoubliable, mais aussi à son parfum bien à elle et reconnaissable parmi mille.

Deux parcours différents qui mettent nos papilles en fête

Pour satisfaire les plus sceptiques, la Meringaie a opté pour deux formules qui emmènent sa clientèle aux pays des saveurs.

La première, « Prêt-à-déguster », porte bien son nom. Elle invite au voyage du palais avec trois créations et deux recettes originales hebdomadaires mêlant la douceur du chocolat au doux sucré des fruits et s’amuse entre amertume et acidité en mélangeant oranges sanguines, pamplemousses, et fruits de la passion. Bref, un régal.

« Le sur-mesure », lui, incite à l’imagination, la création. Vous serez alors aux commandes, et vous pourrez faire vivre vos envies en jouant avec la taille de votre meringue, sa crème fouettée, mais aussi ses fruits savoureux. Et le plus beau, c’est que vous pourrez donner un nom à votre création qui connaîtra son moment de gloire lorsqu’il apparaîtra sur le ticket de caisse. Un beau souvenir, une valeur sûre.

Pour la voir de ses propres yeux

Que ce soit juste pour le plaisir des yeux ou pour partir à la découverte d’un véritable savoir-faire, la Meringaie vous a facilité la tâche. Au menu : 70m2 toute en transparence sur le laboratoire et les fours pour donner envie au premier regard. Une fois à l’intérieur, le spectacle est permanent : pochage des meringues sur la table tournante, la cuisson dans les fours transparents, le dressage des Meringaies sur le comptoir « sur-mesure », bref, ces cuistots maîtrise l’art de recevoir et savent attiser notre gourmandise.

Pour vous y rendre, voyez par vous-même :

  • 21, rue de Levis – 75017 Paris – du mardi au vendredi de 10h à 20h. Le samedi de 9h à 20h et le dimanche et jours fériés de 9h à 19h
  • 41, rue du Cherche-Midi – 75006 Paris – du mardi au vendredi de 10h à 19h30. Le samedi de 9h à 19h30 et le dimanche et jours fériés de 9h à 14h
  • 35, rue des Martyrs – 75009 Paris – du mardi au vendredi de 10h a 20h. Le samedi de 9h à 20h et le dimanche et jours fériés de 9h à 9h

Et si on veut encore plus, on peut toujours se procurer le fameux « le livre des meilleures recettes de la Meringaie » publié aux éditions de la Martinière. Au menu : transmission d’une passion de la meringue à l’état pur autour de 29 recettes sans pareille. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, l’ouvrage regorge de coups de main pour enfin réussir à manier l’art de la meringue comme personne.

Parce que c’est bientôt la Saint-Valentin, et que Kiki aime vous gâter, nous vous faisons gagner deux produits phares tous droits venus de la Meringaie : une meringaie coeur et une boite de macarons framboise*.

Avec les macarons framboise, La Meringaie a décidé de renouer avec la gourmandise incroyable du macaron traditionnel. 5 recettes existent : amande, le grand classique ; noisette ou noix, 2 variations avec du caractère ; amande et zestes d’orange, gourmandise et acidulé ; et enfin coco pour les aficionados.

 

*Produits à retirer dans l’une des trois boutiques de la marque. 1 gagnant tiré au sort parmi les commentaires sur Facebook ou Instagram. Possibilité de doubler ses chances si participation sur les deux réseaux sociaux. Conditions : taguer une personne et liker les comptes de KikiAParis ainsi que de la Meringaie.

A Faire
Seul ou en couple

Les +
La qualité des produits, Le nom des meringues, so 18ème siècle

Les -
Pas assez d’espace de restauration

Prix
Abordable, 5,60 € l’individuel, 6,10  la verrine, 21,50  pour 4 personnes, 31,50  pour 6 personnes et 42 € pour 8

Gastronomie

Mamé Kitchen : un restaurant flexitarien et detox parfait après les fêtes

posted by Juliette Trebucien 3 février 2019 0 comments

Trop souvent, aller au restaurant équivaut à faire des excès mais pas là où je vous emmène aujourd’hui. Si vous voulez manger sainement après les fêtes,  le Mamé Kitchen est un très bon choix.

Un concept engagé

Quand j’ai découvert le concept de Mamé Kitchen, j’ai été très curieuse de savoir ce que cela donne dans les assiettes. Ils se définissent comme les ambassadeurs de la « flexitarian street gastronomy ». Ils défendent une cuisine saine, principalement végétale et de saison mais avec quelques viandes élevées en plein air, label rouge et du poisson labellisé « Friends of the sea » qui garantit un engagement dans la préservation des fonds marins.

Cet engagement pour l’environnement est présent dans les plats et sur les murs de la salle à l’étage.

Vous pouvez donc venir manger dans cet endroit que vous soyez vegan, carnivore, grand gourmand ou petit appétit.

Des plats sains et gourmands

Quand j’ai parlé de ce restaurant à mon copain, sa première réaction (de gros mangeur) a été d’avoir peur d’avoir encore faim après son plat. Il a été agréablement surpris en voyant son bol bien rempli.

Arrivés au restaurant, il faut choisir une base + deux recettes de légumes + une protéine + une sauce en topping et tout ça pour 10,60€. La base peut être froide ou chaude : céréales, féculents ou légumes. Les recettes légumes sont très goûteuses, elles peuvent même réconcilier les récalcitrants avec les légumes. Les sauces relèvent bien le plat.

mame kitchen restaurant paris flexitarien.jpg FullSizeRender 3

Pour ma part, j’ai pris du quinoa avec du chou fleur (je n’aime pas ça normalement mais celui-ci avait l’air appétissant), des carottes, du saumon poêlé et une sauce pesto de graines. En bonne gourmande que je suis, j’ai pris une gingembrade et un brownie maison en plus.

J’ai trouvé mon plat savoureux et je n’avais plus faim après. Il y avait du croquant, du fondant et du moelleux.

Il est possible de choisir de manger sur place ou à emporter.

FullSizeRender 2

En résumé, c’était un repas bien gourmand et coloré avec des ingrédients assez originaux.

En général, dans ce genre de restaurants pour pause déjeuner, il n’est pas très agréable d’y rester très longtemps mais ici c’est bien décoré et confortable.  

Les clients affluent à partir de 12h30-13h donc je vous conseille de venir avant pour espérer avoir une place assise (il y a une vingtaine de places à l’étage). 

Photos ©KikiAParis

A Faire
Entre collègues ou amis le midi
Les +
 Les plats copieux et sains, faits maison
Les -
Le restaurant n’est ouvert que le midi
Adresse
40 rue de Ponthieu, 75008 Paris
Horaires
Du lundi au vendredi de 11h30 à 15h
Prix
10,60€ la formule + 4€ avec boisson et dessert