Culture

Culture

Fontainebleau, le château aux 800 ans d’histoire

posted by Charlene Pompidou 16 septembre 2021 0 comments

A l’occasion du festival de l’histoire de l’art organisé par l’INHA qui se déroule depuis plusieurs années au château de Fontainebleau, l’équipe de Kiki n’a pas résisté à (re)découvrir ce monument qui a vu passé les rois de France de François I à Napoléon III. On a pu découvrir un fonds d’archives assez incroyable ainsi qu’une exposition débordant de trésors.

façade du château de fontainebleau
Coup d’oeil dans le rétro

Bâti au Moyen Age (on a toujours les traces de l’ancien donjon), le château de Fontainebleau fait partie des grandes demeures royales. C’est sous François Ier que le château va connaître ses premiers embellissements. Le château conserve ainsi, les plus grands vestiges décoratifs de la Renaissance française, réalisés par les artistes italiens invités par François Ier à Fontainebleau (comme Rosso Fiorentino et Primatice). Par la suite de nombreux rois continueront à agrandir le château et à le faire entrer dans l’Histoire. De la naissance de Louis XIII à l’abdication de Napoléon I, Fontainebleau est un lieu qui a marqué l’histoire de France.

Archives : des vrais trésors à découvrir sur place et bientôt en ligne

Nous avons eu la chance le jour de notre visite de pouvoir découvrir le Centre d’Archives du château. Dépôt de la Bibliothèque Nationale de France, le centre possède un fonds de plus de 9000 documents, 7500 dossiers d’œuvres, 500 m linéaire d’archives. On a pu y voir quelques pépites comme des plans ou des photographies. 

Le Centre après plusieurs années de travaux va ouvrir prochainement ses portes aux étudiants, chercheurs mais aussi au grand public. Des ressources seront prochainement accessibles en ligne.

Œuvres japonaises du château de Fontainebleau. Art et diplomatie

Organisée dans le cadre du Festival de l’histoire de l’art, cette exposition présente au public des cadeaux diplomatiques exceptionnels offerts par l’avant-dernier Shôgun Iemochi à Napoléon III, notamment lors de d’une ambassade itinérante japonaise en 1862. 

Cette exposition réunit des objets provenant exclusivement des collections du château, qui ont été offerts à Napoléon III entre 1860 et 1864. Ces cadeaux diplomatiques ont été mêlés aux objets chinois et siamois réunis par l’impératrice Eugénie au sein du musée Chinois aménagé dès 1863, puis pour certains installés dans le salon des Laques en 1868. Un temps exposé et admiré, cet ensemble d’œuvres d’art a par la suite été progressivement oublié. 

Ces cadeaux, désormais précisément identifiés, sont constitués d’un ensemble de dix kakemonos peints sur soie par des artistes officiels, ainsi que d’un paravent à fond d’or. S’y ajoute une dizaine d’objets précieux par leurs matériaux et leur technique, qui comprend des œuvres en laque, en cristal de roche ou encore en métal et en ivoire. Les objets présentés sont de toute beauté !

Cette exposition est visible au château jusqu’au 20 septembre 2021.

Accessible depuis la gare de Lyon, on vous recommande de venir passer la journée (avec votre panier pique-nique) au château de Fontainebleau, entre les jardins et les bâtiments il y a de quoi faire une belle balade à 45 min de Paris.

ActivitéCulture

Remontez le temps avec les Journées Européennes de l’Archéologie

posted by Charlene Pompidou 8 juin 2021 0 comments

Les 18, 19, 20 juin 2021 se dérouleront les Journées Européennes de l’Archéologie. Un programme très riche vous attend pour cet événement qui propose une multitude de visites et de manifestations gratuites. Si vous n’aviez rien prévu, on vous conseille d’aller y faire un tour, il y a forcément une animation proche de chez vous.

Depuis 2010 les Journées Nationales puis maintenant Européennes de l’Archéologie (JEA) sont le rendez-vous des amoureux de l’Histoire. Elles sont organisées par le Ministère de la Culture.
Au programme, visites de chantiers archéologiques, conférences et ateliers sont proposés par les musées, laboratoires, associations de passionnés, mairies et également structures réalisant des opérations d’archéologie préventive (fouilles réalisées avant d’engager des chantiers comme la construction d’une route ou d’un aménagement) comme l’Inrap.

Vidéo de présentation des Journées Européennes de l’Archéologie

Ouvertes à tous, les JEA sont l’occasion de faire découvrir aux plus jeunes (et moins jeunes) la vie des gallo-romains en découvrant leur cuisine par exemple à La Batie Montsaleon (Hautes-Alpes) ou des démonstrations d’évolutions militaires de l’Antiquité tardive, au Centre archéologique patrimonial ARCHÉO-SAT77 à Touquin (Seine-et-Marne). Il y en a pour tous les goûts.

On a consulté le programme pour vous et voici que l’on a retenu

Notre sélection en Ile de France

  • La Courneuve : Rencontrez Helmut, le mammouth laineux (Mammuthus primigenius) retrouvé en 2012 sur une des anciennes berges de la Marne à Changis-sur-Marne (Seine-et-Marne). Seuls trois spécimens ont été retrouvé en France.
  • Paris mais surtout depuis chez vous : Visite virtuelle des ateliers de restauration archéologiques du Centre de recherche et de restauration des musées de France
  • Paris : Visitez les célèbres Catacombes en compagnie d’un archéologue
  • Saint-Germain-en-Laye : Impossible de ne pas citer le Musée d’Archéologie Nationale abrité dans le château de Saint-Germain-en-Laye (juste à côté de la gare RER), où se trouve une collection de plus de 30 000 objets. La réserve quant à elle accueille plus deux millions d’objets, datés du Paléolithique jusqu’au premier Moyen-Âge.
JNA 2019 (Les Journées nationales de l’archéologie) – Village de l’archéologie au Musée d’archéologie Nationale / Domaine de Saint-Germain-en-Laye.

Notre sélection en France

  • Normandie : Tenu par une association l’Archéosite mérovingien vous permettra de découvrir un véritable village mérovingien à Blangy-sur-Bresle
  • Auvergne Rhône Alpes : Venez rencontrer les archéologues de l’Inrap et découvrir la fouille d’un cimetière médiéval à Saint Pierre en Faucigny
  • Hauts de France : Situé au cœur de la réserve naturelle de Villeneuve d’Ascq, Asnapio ouvre les portes du passé. Des habitats de la Préhistoire au Moyen-Âge y ont été bâtis d’après des fouilles archéologiques et selon des techniques anciennes, afin d’offrir une image concrète des demeures de nos ancêtres et de leur quotidien.
  • Bourgogne : Le site de Bibracte à Saint-Léger-sous-Beuvray propose des visites guides de cette ancienne capitale gauloise

Il y a des manifestations partout en France et en Europe, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil au site de l’événement. N’oubliez pas de réserver, les places sont limitées pour certains ateliers ou visites.

ActivitéBons plans à parisCulture

Street Art à la Butte aux Cailles

posted by Charlene Pompidou 6 mars 2021 0 comments

Prêt à arpenter les rues du 13e pour découvrir du street art ? Rendez-vous à la Butte aux Cailles pour le temps d’une balade se plonger dans l’univers des artistes qui dessinent, collent… leurs œuvres éphémères sur les murs des maisons, des boutiques et des immeubles.

La butte aux Cailles, retour historique

C’est sous Napoléon III que la Butte aux Cailles intègre Paris. Le baron Haussmann va casser les murs de cet ancien village pour créer de nouvelles voies d’accès, et le relier au reste de la ville. Ce quartier restera peupler d’artisans et d’ouvriers. Lors de la Commune de Paris en 1871, une bataille s’y déroulera. Ce petit rappel historique nous semblait important car de nombreuses œuvres que vous pourrez découvrir font référence à l’histoire de la Butte aux Cailles.

Street art, mais de quoi on parle ?

Selon le Magazine Beware, “le Street art est un mouvement artistique contemporain qui s’est développé à la fin du siècle dernier. Il se définit comme l’art des endroits publics, celui qu’on retrouve dans nos rues, sur nos murs. Celui auquel on ne prête pas toujours attention mais qui peut réserver de belles surprises. Il se présente sous diverses formes : graffiti, graffiti au pochoir, création d’affiche, pastel et même projection vidéo.”

Street art et féminisme

Au gré de vos pérégrinations, vous tomberez sans doute sur les collages de Mars L qui met en scène des peintures célèbres au sein de clitoris. Seul organe du corps humain dédié uniquement au plaisir, le clitoris est aujourd’hui toujours caché, méconnu, mais aussi mutilé. C’est en réponse à cette longue invisibilisation que Mars L l’affiche dans la ville, à la vue de toutes et tous !

D’autres collages féministes sont aussi présents tout au long de la rue des cinq diamants.

Street art à hauteur d’enfants

D’autres street artistes aiment jouer avec le mobilier urbain comme Cyclope qui n’hésite pas à peindre les plots sur les trottoirs, et met ainsi ses œuvres à la hauteur des plus petits.

Cyclope

Les portes et les murs sont aussi sources d’inspiration.

Œuvres de commande

Au détour de certains immeubles et de boutiques, le street art fait l’objet de commande et est mis en valeur comme au musée.

Philippe Baudelocque
Jeff Aérosol

Voilà, on espère vous avoir donné envie d’aller vous balader à la Butte aux cailles. Des visites guidées sont proposées régulièrement par l’Office du tourisme de Paris.

Pour aller plus loin

Lavo Matik, Galerie d’Art et librairie à Paris (13)
A suivre sur Instagram : Misstik, Jeff Aerosol, Jeanlucr….

Bons plans à parisCulture

7 idées pour rendre ce 2ème confinement un peu moins pénible

posted by Charlene Pompidou 7 novembre 2020 0 comments

Pour que ce nouveau confinement se passe dans les meilleures conditions, l’équipe de KikiAParis vous propose quelques idées pour ne pas voir le temps passé. Nous vous glissons aussi quelques suggestions pour le déconfinement. 

7 idées pour s’occuper pendant ce 2ème confinement

Continuer à soutenir les restaurants de proximité en commandant chez eux


Il n’est plus possible de s’assoir à une bonne table de restaurant, mais n’oubliez pas qu’il est toujours possible de commander son déjeuner ou son diner. De nombreux restaurants proposent des livraisons à domicile ou du clic & collect, retrouvez notre top 10 et suivez-nous sur instagram où nous partageons les bonnes adresses dispos en livraison :).

Livraison Alice Pizza

Rencontrer l’âme soeur

Les bars et les boites de nuit sont fermés, qu’à cela ne tienne on vous a concocté une petite sélection des applications incontournables qui vous permettront peut-être de trouver l’amour.

fille en train de dater

Jouer avec ses potes en ligne

Pourquoi ne pas prolonger l’apéro Skype avec un jeu avec ses amis ?L’équipe de KikiAParis a préparé pour vous un top 5 de plateformes de jeux pour rester en contact avec vos amis ou votre famille à distance et pouvoir jouer ensemble. Parmi eux, Wolfy, House Party, Sond Pop 2, Plato ou encore Draw Something !

Emprunter un toutou

Parce qu’on a pas tous la chance d’avoir une boule de poils, il est possible d’apporter son amour le temps de quelques heures ou de plusieurs jours en rendant service à un voisin qui souhaiterait le confier. Le site Emprunte mon toutou permet de trouver des chiens autour de vous, on a testé et il y a vraiment beaucoup de choix à Paris ! Seul bémol, même si ce n’est pas bien cher, le site est payant.

Se cultiver

Webséries, expos virtuelles, vous trouverez quelques idées en vous baladant sur notre site pour travailler votre culture G.

Faire du sport à distance

Certes les salles de sport sont fermées, mais vous avez encore le droit de faire des joggings dans la rue, donc profitez-en !  

Et pour les plus frileux, vous pouvez suivre des séances de sport sur des chaines Youtube : Sissy Mua ou Karoline.Ro ! La chaîne Youtube de Gym Direct est aussi très complète avec des cours cardio, muscu etc…

Faire du shopping en ligne pour soutenir les petites boutiques

Bon nombre de petits commerces se sont mis au ecommerce et il est désormais possible de vous faire livrer des produits ou des vêtements made in France. La box du Grand Paris par exemple, lancée par une jeune entrepreneure française qu’on a eu le plaisir de rencontrer, propose uniquement des produits alimentaires produits à Paris et Ile de France, un très joli projet qui va vous permettre de vous régaler ! 

Côté shopping en ligne pour les vêtements, pensez idéalement à la seconde main, avec Vinted par exemple ! Pour les chaussures, c’est plus difficile en seconde main, mais pas de problème, on vous a dégoté Jules & Jenn, une start-up transparente sur ses coûts de fabrication qui produit uniquement en Europe et bien souvent en France. On a commandé une paire de boots et on a hâte de la recevoir !

Préparer le déconfinement

Sorties, découvertes, activités, notre site regorge d’idées dans la rubrique bons plans, n’hésitez pas à la consulter.
On vous a préparer quelques idées de weekends à moins de 100 km de Paris.

Il ne nous reste plus qu’à nous souhaiter bon courage à vous, à nous, pour tenir bon durant ce confinement. Pensez aussi aux personnes isolées, notamment les personnes âgées, si vous souhaitez leur apporter un peu de chaleur il existe de nombreuses associations comme les Petits Frères des Pauvres qui permettent de donner de votre temps pour discuter avec ces personnes isolées.

ActivitéCulture

Com’ en Couleurs : le spectacle interactif au grand Rex mêlant humour et analyse comportementale !

posted by Flavie Garnier 21 octobre 2020 0 comments

Jeudi 15 octobre, nous avons été invitées au spectacle ludique et pédagogique Com’ en Couleurs au Grand Rex, mêlant comique et analyse comportementale. Interprété par Vincent Lemaire, conférencier humoriste, et co-créé avec Gary Vercruysse, consultant en comportement, on vous dit tout juste en dessous !

Êtes-vous plutôt Rouge, Jaune, Vert ou Bleu ?

Connaissez-vous la méthode DISC® ? Il s’agit d’un outil d’évaluation psychologique issu des travaux de William MARSTON, juriste et psychologue, et de Carl JUNG, médecin psychiatre. Cette analyse du comportement des personnes détermine quatre profils : Dominant, Influent, Stable et Conforme.

Le spectacle Com’en Couleurs se base sur ces profils, chacun incarné par une couleur (Rouge, Jaune, Vert et Bleu). Ainsi faisons nous la connaissance de Roger, Justine, Virginie et Bernard.

Voici leur présentation :

Roger, « le rouge », c’est un « winner » et ça se voit ! Généralement, c’est le boss. Fonceur, ambitieux, indépendant, il fait plusieurs choses en même temps car le temps c’est de l’argent ! Il ne faut pas le gaspiller ! Impatient et pas vraiment diplomate, il affirme plus qu’il ne questionne et il parle plus qu’il n’écoute.

Justine, « la jaune », c’est la communicante et la créative par excellence ! Expressive, enthousiaste, bavarde (c’est un euphémisme), elle est débordante d’énergie, voire hyperactive. Quel que soit la situation, elle est toujours partante et ça se voit (elle gesticule sans arrêt) ! Avec elle, il faut avoir le cœur bien accroché !

Virginie, « la verte », c’est la sérénité incarnée ! Si elle vous demande comment vous allez ce n’est pas par politesse, cela l’intéresse vraiment. Modeste, méthodique, patiente, elle est la personne sur qui on peut compter les yeux fermés ! Mais attention à la façon dont vous lui parlez car elle prend les choses très à cœur.

Bernard, « le bleu », c’est un organisateur né ! Avec lui, tout est à sa place, rien ne dépasse ! Sa devise : ce n’est pas parce que c’est un mariage qu’on est là pour s’amuser ! Parfait en tant que comptable ou expert juridique, il est analytique, rigoureux et mesuré. Avec lui, l’heure c’est l’heure et tout est bien rangé, même les étiquettes de rangement sont classées.

Vous l’aurez compris, l’objectif est simple : apprendre à mieux se connaitre soi-même et à mieux communiquer avec son entourage personnel et professionnel TOUT EN SE DIVERTISSANT. 

Com’ en Couleurs met en scène, à un rythme effréné, les différents styles comportementaux et met en lumière et en couleurs les différences de fonctionnement de chacun dans des situations de la vie quotidienne. Avec des personnages parfaitement incarnés par Vincent Lemaire, grand showman !

Nous regrettons cependant que le spectacle se soit laissé aller à la simplicité des clichés en attribuant le Jaune et le Vert, les profils liés aux émotions, à des personnages féminins tandis que les profils plus intellectuels étaient des hommes…

Un spectacle interactif

Tout le long du spectacle, nous entendions le public autour de nous s’amuser à se reconnaître dans certaines situations, ou à reconnaître leurs amis, famille ou collègues !

Certains étaient d’ailleurs amenés à partager leurs ressentis dans le micro de Vincent Lemaire lors de moments d’interaction avec le public.

Un homme et une femme ont même été conviés à monter sur scène pour un quizz. Ce fût très drôle car leur couleur dominante était évidente lorsque nous entendions leurs réponses !

Au-delà du spectacle

Après plus de 200 représentations dans toute la France, Com’en Couleurs se produisait au Grand Rex ce 15 Octobre. Voici la liste des prochaines dates :

  • 4 novembre : Marseille
  • 5 novembre : Nice
  • 17 novembre : Lyon
  • 24 novembre : Lille
  • 1er décembre : Bordeaux
  • 2 décembre : Toulouse
  • 7 décembre : Strasbourg
  • 8 décembre : Nantes

Com’en Couleurs propose aussi des ateliers et des formations pour améliorer la productivité et la communication au sein d’une équipe ou d’une entreprise. Et toujours sur le ton de l’humour ! Comment faire autrement avec Vincent Lemaire ?

Si cela vous intéresse, il vous suffit d’écrire à hello@comencouleurs.com !

Photos ©KikiAParis, Comencouleurs, Billetsreduc

A Faire
Le spectacle : qui vous le souhaitez – Les ateliers et formations : en entreprise, avec vos équipes
Les +
Vincent Lemaire, extrêmement dynamique, showman  
Les -
Trop de clichés, humour simplet par moment  
Adresse
Grand Rex
Bons plans à parisCulture

10 théâtres incontournables à faire à Paris

posted by Julia Waldmann 13 octobre 2020 0 comments

Chez Kiki, nous sommes adeptes des sorties au théâtre. Nous aimons trembler de peur et rire aux larmes. Nous avons sélectionné 10 théâtres incontournables à faire lorsque vous êtes à Paris. Il y en a pour tous les publics.

Pour les amateurs de comédies musicales : le Théâtre Mogador

Une image contenant rideau, meubles, avant, tenue

Description générée automatiquement

Le Roi Lion, Ghost, Dracula ou encore tant d’autres.. Ces comédies musicales doivent faire écho en vous, surtout si vous avez des enfants. Et bien, rendez-vous au Théâtre Mogador dans le 9èmearrondissement. Avec ses tons rouges et dorés, cette impressionnante salle de spectacle saura vous séduire.

A l’affiche ? Le spectacle de Florence Foresti initialement prévu du 27 mai  au 6 juin, Ghost le Musical ou encore le Roi Lion mais ces pièces sont malheureusement reportées à cause de coronavirus. Pas de panique, vous pouvez bénéficier d’une expérience unique à l’aide de vos écouteurs, rendez-vous ici dans l’attente des réouvertures des théâtres.

Pour les amateurs de sketches : le Théâtre Saint-Georges

Une image contenant objet, sombre, horloge, rouge

Description générée automatiquement

Ce théâtre est pour le moment fermé mais  cette salle à l’italienne inaugurée en 1929 a pour réputation d’avoir une des meilleures acoustiques de Paris. Elle propose majoritairement des comédies.

A l’affiche ? La comédie « Les Faux British » qui mêle humour et enquête meurtrière !

Pour les fans d’architecture : le Palais Garnier

Une image contenant intérieur, horloge, or, bâtiment

Description générée automatiquement

L’opéra Garnier, ou palais Garnier, est un théâtre national qui a la vocation d’être une académie de musique, de chorégraphie et de poésie lyrique. C’est un monument emblématique de Paris.

A l’affiche ? Iphigénie en Tauride de Christoph Willibald Gluck !

Pour les fans de one-man-show : le Théâtre du Palais des Glaces

Une image contenant personne, bâtiment, nuit, sombre

Description générée automatiquement

A l’affiche ? Djal , Alex Ramirez, Isabelle Vitari et tant d’autres ! A retrouver juste ici !

Pour les fans de proximité : le Théâtre de l’Oeuvre

Une image contenant plein, chaise, rempli, rouge

Description générée automatiquement

Vous faites partie de ceux qui aiment tout ressentir, être le plus proche possible des comédiens ? Le Théâtre de l’Oeuvre est le théâtre intimiste par excellence qu’il vous faut. De plus, il peut accueillir seulement 326 places !

A l’affiche ? André Manoukian ou encore la pièce Adieu Monsieur Haffman !

Pour les fans de pièces d’auteur : le Théâtre de la Madeleine

Une image contenant bâtiment, extérieur, avant, banc

Description générée automatiquement

Le théâtre de la Madeleine, situé dans le 8ème arrondissement est emblématique. En effet, il a accueilli la première pièce de Marcel Pagnol « Les Marchands de Gloire » qui fut un succès. D’autres grands comédiens ont également laissé l’empreinte de leur talent comme Gérard Depardieu ou Jean-Louis Trintignant.

A l’affiche ? Du 12 novembre au 31 décembre 2020 : PIETRAGALLA :
LA FEMME QUI DANSE !

Pour les fans de spectacles interactifs : le Théâtre de la Reine Blanche

Ce théâtre aux fauteuils de velours rouge situé 2 bis passage Ruelle dans le 18ème arrondissement accueille des pièces cocasses, romanesques, humoristiques, poétiques et musicale. Par ailleurs, il peut être également privatisé ! Pour plus d’informations à ce sujet, c’est par ici !

A l’affiche ? “Vous allez faire un tube !”

Pour les fans d’histoire : le Théâtre des Variétés

Ce théâtre existant depuis 1804 est riche en Histoire. Il a autrefois servi de mais il joue désormais de nombreuses pièces.

A l’affiche ?  “Une sur Dix”, “Le plus beau dans tout ça !” ou bien “Pinocchio” !

Pour les fans d’architecture : le Théâtre du Châtelet

Arborant une magnifique architecture et classé au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991, vous allez être éblouis par la beauté du théâtre du Châtelet, édifice napoléonien inauguré en 1862. Au programme ? Comédies musicales, des opéras, des concerts classiques, du jazz, des récitals et de la danse dans un décor démesuré et restauré en 2019 !

A l’affiche ? “Singing trees” à partir du 10 septembre !

Pour les fans d‘histoire : le Théâtre de l’Europe

Situé à Odéon, ce théâtre de 1782 a été initialement conçu pour accueillir la troupe du Théâtre Français. Elle a par ailleurs déménagé à la Comédie Française ! Désormais le Théâtre de l’Europe est toujours en activité et propose des pièces classiques et contemporaines comme “Faith, Hope and Charity” à partir du 1er décembre !

Kiki espère vous avoir donné envie de sortir au théâtre et se demande sur quel théâtre vous allez jeter votre dévolu ! N’oubliez pas, le masque y est bien sûr obligatoire !

Bons plans à parisCulture

Les 10 bonnes raisons de devenir parisien(ne)

posted by Julia Waldmann 9 octobre 2020 0 comments

Ah.. Paris ! Définie comme la ville lumière mais également la ville de l’amour, où tous les rêves se réalisent, la capitale continue d’attirer chaque année de nombreux français et étrangers. Mais vous n’êtes peut être pas encore tout à fait convaincu(e) ? Pour Kiki, Paris représente la ville de tous les possibles, nous avons concocté pour vous les 10 bonnes raisons de la choisir parmi les autres villes pour y habiter.

Sa richesse historique

Les passionnés d’Histoire de France seront comblés en arpentant les rues de Paris, autrefois Lutèce puisque la ville regorge de lieux et monuments historiques. Il y a évidemment la colonne de Juillet place de la Bastille en mémoire aux révolutions de 1830 et 1848. Sans oublier le musée du Louvre était autrefois une résidence royale ou encore la cathédrale Notre-Dame qui a mis 2 siècles pour être totalement construite.

Sa diversité culturelle

Paris ne ne finira jamais de vous surprendre car c’est une ville multiculturelle avec tout un tas de quartiers aux différents visages que l’on soit à Montmartre ou dans le Marais. Laissez vous séduire par les rues étroites de Montmartre ou encore la sublime place des Vosges.

Son côté cosmopolite

Paris attire également par son côté cosmopolite puisqu’ elle mélange les cultures. En effet, elle dispose d’un quartier chinois, quartier indien, quartier africain, quartier arménien… Par ailleurs, le Marais dans le 4e arrondissement abrite l’un des plus vieux quartiers juifs de Paris. 

Son dynamisme

Ce qui fait le charme de Paris et à la fois son facteur de stress est son agitation. Les habitants de la capitale disposent d’un rythme de vie effréné (il est vrai qu’on aime ou on n’aime pas :)).

Son emplacement géographique

Lassé par l’agitation parisienne ? Pas de panique vous pourrez souffler et aller aussi bien à la mer, à seulement 2h de route en voiture ou bien à la campagne. Vous pouvez retrouver ici nos idées weekend à moins de 100km de Paris ici pour un bol d’air frais garanti.

Sa facilité pour voyager

Paris est très bien reliée aussi bien nationalement qu’internationalement et possède deux grands aéroports : Roissy Charles de Gaulle et Orly ainsi que de nombreuses gares : Gare de l’Est, Gare St Lazare, Gare Montparnasse… Une envie de prendre l’air ?

Son charme

Paris regorge de lieux tous plus beaux les uns que les autres, en passant des jardins aux ruelles les plus charmantes. La beauté de cette ville ne cessera jamais de vous séduire.

A vos appareils photos et voici notre top 10 des spots instagrammables de la capitale.

Ses activités variées

Si vous vous adorez les théâtres, les concerts, les musées ou bien que vous êtes fêtard, vous allez adorer Paris et ses activités variées.. Il sera désormais impossible de vous ennuyer, même le dimanche !

Ses opportunités professionnelles

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, d’un stage, d’une alternance ou autre, il est possible que vous ayez plus de chances d’en trouver sur Paris. En effet, les offres sont beaucoup plus nombreuses qu’en province. D’ailleurs si vous avez besoin d’aide dans vos recherches, la plateforme WIZBII s’occupe de vous.

Sa gastronomie

Fins gourmets aux palais les plus raffinés, Paris va mettre vos papilles en éveil et par chance la capitale détient les meilleurs restaurants du monde entier ! Avec la réouverture des cafés et des restaurants, vous aurez tord de vous en priver ! Allez vous commencer par Ladurée, le Café de Flore ou L’Oiseau Blanc ? Pour trouver tout plein d’inspirations gastronomiques parisiennes, rendez-vous sur le compte instagram de Kiki of course !

Alors, cet article vous a-t-il donné envie de rejoindre la capitale ? Chez Kiki nous sommes curieux de le savoir !

CultureEntrepreneuriatWhat's up Camille

Kiki s’engage pour proposer des sorties aux seniors isolés

posted by Charlene Pompidou 18 septembre 2020 0 comments

Solidarité et liens intergénérationnels, voilà ce qui définit le mieux le partenariat entre Paris en Compagnie et KikiAParis. Retour sur les trois premières visites organisées cet été avec des ainé(e)s.

Depuis le mois d’août les bénévoles de KikiAParis recherchent les meilleurs bons plans culturels pour proposer des sorties aux seniors parisiens isolés. Grâce au dispositif Paris en compagnie soutenu par la ville de Paris qui met en relation des ainés parisiens et les bénévoles de Kiki trois sorties ont pu être proposées :

Visite du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Visite du Musée Cernuschi

Projection de courts métrages

Paris en compagnie, notre partenaire

Pour cette action, Kiki a créé un partenariat avec Paris en compagnie un dispositif mis en place par la ville de Paris et porté par trois associations : Petits Frères des Pauvres, Lulu dans ma rue et Autonomie Paris St-Jacques. Ouvert aux ainés parisiens de plus de 65 ans, Paris en Compagnie leur propose un dispositif complet de sorties accompagnés par des bénévoles : se rendre à un rendez-vous médical, se balader dans un parc, effectuer une démarche administrative à la mairie, visiter un musée….

Devenir bénévole et faire des sorties culturelles avec des seniors

Si comme l’équipe de Kiki, tu as envie de soutenir cette belle initiative, rejoins-nous et deviens bénévole. Pour cela, rien de plus simple, envoie nous un mail : contact@kikiaparis.fr

Témoignage

J’adore aller au théâtre, au musée, au ciné… Quand on m’a proposé de faire des sorties avec des ainés, j’ai tout de suite dit oui. C’est l’occasion de faire de chouettes découvertes culturelles, mais aussi d’échanger et de partager un moment avec une personne âgée isolée. ” Charlène, bénévole KikiAParis.

Si tu as envie de t’engager et devenir bénévole KikiAParis pour accompagner des seniors, prends contact avec nous.

Culture

Musée des Arts décoratifs : l’Exposition Harper’s Bazaar, un incontournable pour les passionné(e)s de mode

posted by Charlene Pompidou 14 juillet 2020 0 comments

Le musée des Arts décoratifs propose à ses visiteurs de plonger dans l’histoire de Harper’s Bazaar, premier magazine de mode jusqu’au 4 janvier 2021. KikiAParis a profité de la réouverture des musées parisiens pour faire un saut à cette exposition. Amoureux de la mode, suivez le guide.

Harper’s Bazaar, kézako ?

Harper’s Bazaar est un magazine féminin américain fondé en 1867, c’est l’un des plus anciens magazines de mode. Les frères Harper du groupe de presse Harper & Brothers décidèrent de lancer un hebdomadaire à l’image du magazine berlinois Der Bazar. Ils en confient la rédaction à Mary Louise Booth, journaliste et féministe engagée. Grâce à son amour pour la littérature, l’art et le progrès social, elle jettera  les bases de la ligne éditoriale de Harper’s Bazar. Dès les premiers numéros le magazine propose des nouvelles (Charles Dickens, W.Wilkie Collins…) et les créations de couturiers avec des pages illustrées.

Créateurs, photographes et écrivains

Au travers des vitrines mettant en valeur les tenues des plus grands couturiers tels de Dior, Gucci, Alexander Mc Queen, vous pourrez découvrir des robes, des dessins de mode et des photographies inédites. De grands noms de la photographie ont travaillé pour le magazine comme Henri Cartier-Bresson ou Jean-Paul Goude et ont donné au magazine une esthétique unique. Leurs différents regards ont crée une identité singulière en lien avec les différents directeurs artistiques et rédacteurs en chef.
L’exposition met également en lumière les différentes mises en page, les couvertures et jeux de typographies utilisés tout au long de l’histoire d’Harper’s Baazar. Un vrai régal pour les yeux.

Musée des Arts déco, un musée qui vaut le détour

Sans doute pas assez connu des parisiens, le musée des Arts décoratifs n’en demeure pas moins une adresse à retenir. Juste à côté du Louvre, le musée propose, du Moyen Âge à nos jours, un panorama inégalé de l’histoire du meuble, du verre, de la céramique, de l’orfèvrerie, du bijou, du design, du textile et de la mode, du graphisme et de la publicité. N’hésitez pas à flâner dans les collections permanentes.

Photos : ©KikiAParis, exposition Harper’s Bazaar, Musée des arts décoratifs.

 

A Faire
Entre collègues, entre amis, en amoureux
Les +
La qualité des objets présentés, les panneaux explicatifs très complets, un vaste espace dédié aux expos;
Les -
Pas adapté aux enfants
Adresse
107 rue Rivoli, Paris 1

Horaires
Ouvert tous les jours sauf le mardi, nocturne le jeudi jusqu’à 21h
Prix
Expositions + collections (avec l’audioguide inclus) 14€.

Bons plans à parisCulture

Les Arts de l’Islam au Louvre, une collection et un espace uniques à Paris

posted by Charlene Pompidou 6 juillet 2020 0 comments

On connaît tous le Louvre, la Joconde, sa collection de peinture italienne, les antiquités, mais connaissez-vous son département des Arts de l’Islam? KikiAParis vous propose une plongée dans cette incroyable collection installée dans la cour Visconti du palais dans un espace unique.

Histoire des collections

Dès 1793 à la création du Louvre, plusieurs objets étonnants ont été versés dans les collections comme le « baptistère de St-Louis », un étrange paon de bronze espagnol et de nombreux chefs d’œuvre ottomans des collections de Louis XVI. De 1884 à 1922, la collection s’enrichit grâce à des dons, à des acquisitions et aux fouilles archéologiques menées à Suse en Iran. En parallèle l’Union centrale des Arts décoratifs (ancêtre du musée des Arts décoratifs) fait l’acquisition par le biais de l’un de ces mécènes Jules Maciet ou Gaston Migeon d’objets d’art islamique. Dès l’origine ces deux grandes collections se parlent. Au Louvre on retrouve les œuvres médiévales, notamment les cuivres et les céramiques. Les Arts décoratifs reçoivent quant à eux des ensembles de vaisselles, des textiles et des tapis.

Dès 1905, le Louvre propose une salle des «arts musulmans ». Cet espace d’exposition évoluera au fil du temps, et va bénéficier d’un espace dédié à l’occasion de la création du département des Arts de l’Islam en 2003,  par le président Jacques Chirac. Accompagnant cette création, les Arts décoratifs vont accorder le dépôt de leurs œuvres islamiques. C’est ainsi qu’aujourd’hui plus de 19 000 œuvres sont rassemblées au Louvre.

Une architecture au service d’une collection riche

Pour accueillir cette riche collection, le Louvre a décidé de repousser ses murs en créant un nouvel espace dans la cour Visconti.

Le musée a lancé un concours à l’issue duquel le projet architectural retenu fut celui de Rudy Ricciotti et Mario Bellini, accompagnés par Renaud Pierard pour la muséographie. Structuré en deux espaces le projet a su s’intégrer dans le musée tout en proposant un lieu lumineux et respectant des conditions de conservation. Un vrai défi de construire un nouvel espace dans un mouchoir de poche !  

Les œuvres que l’on aime particulièrement

L’art du tapis

Vous pourrez découvrir au niveau du sous-sol une présentation de plusieurs tapis. De la Turquie à l’Inde  les tapis aux couleurs vives et aux motifs complexes s’offrent à vous. En soie, laine, coton ou cachemire, ces tapis sont le témoignage du savoir-faire des manufactures orientales.
A noter, le musée change régulièrement les tapis présentés au public, une bonne occasion de revenir voir les collections.

Le porche Mamelouke

N’oubliez pas de lever les yeux et ne passez pas à côté de ce porche qui nous vient directement du Caire. Datant du Moyen-âge, c’est un exemple unique d’architecture mamelouke (dynastie de sultans qui ont régné sur l’Egypte, la Syrie et la Péninsule arabique  de 1250 à 1517) conservé dans un musée. Ces motifs floraux et sa bichromie ne vous laisseront pas indifférent(e).

Pixide d’Al-Mughira

Cette boite ronde fut sculptée en Espagne à la cour umayyade. Elle a appartenu au prince Al-Mughira fils du calife de Cordoue Abd al-Rahman III.  Fourmillant d’animaux, de personnages et de décors géométriques, cette pixide en ivoire témoigne du talent des artisans andalous.

Comme vous l’aurez compris, au sein de la collection permanente du Louvre, le département des Arts de l’Islam est à voir absolument. Si comme nous, vous êtes curieux, n’hésitez pas à prendre une visite guidée que nous avons testée et appréciée. Bonne visite !