Author

Sophie Lebel

ActivitéBons plans à paris

Des prestations dignes d’un hôtel de luxe à la maison ? On a testé NOBO !

posted by Sophie Lebel 17 juin 2019 0 comments

Retrouver le plaisir du luxe de l’hôtel dans votre petit appart parisien n’est plus un rêve, c’est désormais possible ! Un joli bouquet de fleurs, un appartement qui brille de mille feux, un petit plat fait maison qui vous attend, voici le genre de services que propose NOBO, un service qu’on a eu le plaisir de tester pour notre anniversaire. Nous avons même pu rencontrer son co-fondateur Eric afin de lui poser quelques questions… Entrevue. 

Hello Eric, peux-tu te présenter pour commencer ?

Je m’appelle Damien Douat, je suis CEO et cofondateur chez NOBO. J’ai un parcours en conseil et en finance avant de créer Nobo.

Peux-tu nous en dire plus sur Nobo ? Comment as tu eu l’idée de le créer il y a deux ans ?

 L’idée est venue d’un besoin personnel. A l ‘époque débordé par mon activité en cabinet de conseil, j’étais à la recherche d’une personne de confiance pour s’occuper de mes tâches ménagères. Après avoir essayé le bouche à oreilles et diverses plateformes d’annonces je n’ai trouvé aucune personne correspondant à mes attentes, et perdu beaucoup de temps et d’argent à organiser des entretiens et tests.

Avec Eric, mon associé, on a alors décidé de se pencher sur ce problème et de comprendre le marché. J’ai très rapidement vu que le marché était décimé par les prestations non déclarées et que le manque de qualité était légion. On a alors décidé de relever nos manches et de partir nous même sur le terrain faire des prestations afin de comprendre les attentes des clients de ce secteur.

Après 4 mois d’efforts nous connaissions parfaitement les attentes mais aussi toutes les techniques auxquelles nous avons dû nous former. Je repasse maintenant parfaitement une chemise en 5 minutes top chrono, je sais quel produit utiliser pour entretenir du marbre et comment faire briller des chromes !.. Nous avons alors construit la première ébauche du modèle et de notre module de formation, l’aventure était lancée pour de bon !

Tu as vraiment mis la main a la pâte dis moi ! Et donc dis nous, quels sont les « + » par rapport aux autres services de ménage à Paris ?

La vision long terme de Nobo est de construire le premier E-Hôtel au monde, dans le but de rendre accessible les mêmes services que l’on peut trouver dans un hôtel de luxe directement chez les particuliers en quelques clics sur leurs smartphones. Afin de poursuivre cet objectif, nous nous centrons aujourd’hui sur le service le plus important en termes de volume dans les services de la vie quotidienne qu’est le « Housekeeping », à savoir le ménage et le repassage, qui représentent 80% des heures prestées dans le secteur. Notre principal élément différenciateur est la qualité du service présente dans toutes les strates de notre entreprise.

Nous basons notre démarche qualité sur deux piliers : le SERVICE et les PERSONNES. Pour le service, nous développons une expérience utilisateur unique en se basant sur les codes des hôtels de luxe (mise en place de produits d’accueil, marketing sensoriel, gifts, service client personnalisé, digitalisation importante). Concernant le personnel, nous recrutons du personnel ayant une expérience en hôtellerie ou en service à la personne significative et nous la formons aux standards de l’hôtellerie de luxe par nos formateurs qui eux mêmes sont issus des plus grands établissements hôteliers.

C’est top ! Combien de clients comptez-vous ?

Aujourd’hui Nobo compte plus de 600 clients récurrents chez qui nous nous rendons chaque semaine.

Dans quels arrondissements / départements (banlieue de Paris ?) puis-je utiliser Nobo ?

Nous sommes présents dans Paris intra muros et proche banlieue et entendons à nous développer géographiquement rapidement.

Quel est le prix de Nobo ?

Aujourd’hui, nous proposons le service à 30 €/h avant crédit d’impôts soit 15 €/h après déduction fiscale faite. Nous préparons également une nouvelle offre disruptive sous forme d’engagement et plus axée services/conciergerie pour Septembre 2019.

Merci beaucoup Eric ! Et maintenant, je vais vous en dire plus sur la prestation que j ‘ai pu testée.

Tout d’abord, il faut savoir que les femmes de ménage chez Nobo sont suivies par une gouvernante. Elles sont formées à des techniques très précises et on a été impressionnés de la façon dont notre lit a été fait ! A vrai dire je ne l’avais jamais vu aussi beau, je vous laisse juger :

NOBO propose tout un tas de services qu’on peut sélectionner, pour notre part nous avons choisi le ménage, les fleurs et le repassage. Franchement rien à redire sur la prestation c’était juste impeccable et rien à voir avec une prestation lambda. Notre douche (et pas que !) brillait de mille feux. Le bouquet délivré était juste énorme et sublime. Je l’aimais tellement que pour le garder, je l’ai par la suite fait sécher afin de le garder en bouquet de fleurs séchées.

Sur le lit, un petit gateau spéculos et une carte sont déposées afin d’indiquer quelles prestations précises ont été effectuées. On se sent vraiment comme à l’hôtel !

Désormais, si vous souhaitez trouver un bon personnel de ménage, vous savez qui appeler ! Rendez-vous sur le site de NOBO. 

Bons plans à parisCulture

Les Ecrivains : le restaurant incontournable du 15ème arrondissement

posted by Sophie Lebel 23 mai 2019 0 comments

Niché dans un quartier calme du 15ème arrondissement de Paris, nous avons découvert les Ecrivains, un restaurant avec une vaste terrasse qui vous propose d’excellents plats faits maison à des prix raisonnables. Suivez le guide ! 

L’ambiance

La décoration, au style industriel, est très agréable. De jour, de grandes baies vitrées qui vous permettent de profiter du soleil, et de nuit, une ambiance tamisée avec des petites lampes roses. La salle est suffisamment vaste pour vous permettre de ne pas être collé au voisin et profiter ainsi au maximum de votre délicieux repas !

Au menu…

L’entrée

En tant que gourmands, nous avons voulu tester les entrées. Nous avons choisi la salade de poulpes et les oeufs / asperges / magret de canard. Les deux entrées étaient délicieuses, plutôt légères, heureusement vu ce qui va suivre … :).

Le plat

Après cette agréable entrée en matière, nos choix se portent vers la pièce du boucher et sa polenta, ainsi que pour un burger (bacon, oignon, cheddar, tomates, sauce maison…) et ses frites maison.

Honnêtement, c’était l’un des meilleurs burgers que j’ai jamais mangés… Tout était parfait : un pain délicieux, la viande bien cuite, des frites maison, une sauce spéciale … On valide ! Les quantités sont très généreuses, si vous avez bon appétit, c’est parfait pour vous !

Les prix des plats sont accessibles et ont un bon rapport qualité-prix : comptez 15-20€ le plat. 

Le dessert

En dessert, nous avons opté pour un moelleux au chocolat et sa boule vanille. On sent bien que c’est fait maison, en revanche le moelleux est assez « costaud » ne faites pas comme nous : si vous prenez ce dessert, optez pour un plat léger type salade :). On apprécie la jolie déco de l’assiette avec la crème anglaise.

Vous avez aussi un café/thé gourmand qui comporte : un mini fondant chocolat, une crème brulée, un macaron et une petite tarte chocolat / fraises. Vous pouvez retrouver ces desserts également à la carte en taille « normale ». Côté prix, comptez en moyenne 8€ le dessert.

Les boissons

Pour accompagner ce doux repas, les Ecrivains proposent une grande carte de vins blancs (sec et moelleux), rosés et rouges. Vous avez également un grand choix de spiritueux et une dizaine de cocktails dont le classique mojito, qu’on ne manquera pas de siroter cet été en terrasse !

En bref, Kiki valide à 100% le restaurant les Ecrivains ! N’hésitez pas à nous dire en commentaire si on vous a donné envie de tester ce resto :p. 

Photos : ©KikiAParis

Bons plans à parisGastronomie

Harper’s, le resto qui va faire grimper votre compteur de likes sur instagram

posted by Sophie Lebel 9 mai 2019 0 comments

En cet hiver glacial, nous avons décidé de nous faire plaisir et de tester le Harper’s, attirées par son site internet qui donne vraiment trop envie et ses très bons avis sur internet. Mais qu’est-ce que vaut vraiment ce restaurant qui existe dans quatre arrondissements de Paris ? Kiki vous dit tout !

Des spécialités américaines revisitées

Ne vous attendez pas à de la malbouffe américaine, le Harper’s est un endroit qui propose de la cuisine 100% faite maison, équilibrée, et qui apporte sa touche frenchie à tous ses plats.

Tapas, burgers, salades composées, plats signatures, il y en aura pour tous les goûts et tous les régimes.

Pour info, vous pouvez manger sur place, vous faire livrer ou même faire appel à Harper’s pour un traiteur. Nous avons testé quant à nous la première option : manger sur place !

4 restos à Paris

Le Harper’s se décline en 4 restaurants aux quatre coins de Paris dont voici les adresses :

  • 16 rue Letort, dans le 18ème
  • 46 Bis BD du Montparnasse, dans le 15ème
  • 31 rue Legendre, dans le 17 ème
  • 64 rue Réaumur dans le 3ème (celui que l’on a testé !)

Le cadre

J’ai adoré l’atmosphère et la déco du Harper’s. C’est épuré, design, lumineux avec de grandes vitres, on s’y sent très bien ! Lorsque c’est ensoleillé comme le jour de notre venue, c’est super agréable. Le petit bémol, c’est que j’ai trouvé que les chaises n’étaient pas très confortables.

Au Menu

La carte donne irrésistiblement envie de tout goûter : Quinoa bowl, Poké Saumon, Fajitas de poulet, scampis de gambas, ribs de porc… Des menus sont proposés et c’est vraiment plus intéressant pour votre portefeuille.

Découvrez la carte complète juste ici. 

Notre entrée

Pour l’entrée, nous avons choisi l’avocado toast. On s’attendait à avoir une tartine avec de l’avocat dessus… Mais en fait c’était bien plus que ça ! Regardez la beauté de cette entrée :

Déjà l’assiette est juste canon, mais alors ce qui est dedans l’est encore plus ! Côté goût, 20/20 aussi : les petites tomates séchées et le guacamole sont juste à tomber… On regrette juste une chose : ne pas en manger une deuxième ! Mais calmons-nous, c’est juste l’entrée ….

Le plat principal

Pour le plat, Kim étant végétarienne elle a opté pour une salade.

Quant à moi, j’ai choisi les petites pommes de terres et sa pintade, qui est présentée de façon juste trop mignonne :

Le goût est au rendez-vous, les pommes de terre sont faites maison, la pintade est fondante et pas du tout sèche, et la sauce aux champignons est juste à tomber !

Le dessert

A ce stade, notre estomac est déjà bien rempli mais nous voulons tout de même, par professionnalisme envers vous chers lecteurs, tester les desserts du Harper’s (oui je sais, notre métier est difficile ! ahah). Au programme, le café gourmand qui nous permet de tester trois desserts de la carte.

On ne le voit pas sur la photo, mais il y a des pommes caramélisées en plus du chocolat cake et du tiramisu. Gros like sur le tiramisu qui est léger et délicieux ! On est moins fans des pommes caramélisées qui sont un peu trop sucrées. Le gâteau au chocolat lui, est très bon mais heureusement que la portion est petite car c’est très sucré là aussi.

Verdict final ? On dit Oui au Harper’s ! La présentation des plats et leurs goûts sont au rendez-vous, on s’est vraiment régalées. Je trouve que c’est une adresse parfaite pour un déjeuner entre collègues ou avec des amis. N’hésitez pas à nous dire si vous avez testé l’une des quatre adresses, en tout cas, nous y retournerons nous ! 

Crédits photos ©KikiAParis et Harper’s

A Faire
Entre amis, en couple, entre collègues
Les +
La présentation des plats, la qualité des plats
Les -
L’addition peut vite monter si vous prenez tout à la carte
Adresse
64 rue Réaumur dans le 3ème
Horaires
11h-16h
Prix
Plats à 15€ en moyenne, Entrée de 10 à 13€, desserts de 7 à 8€.

 

Bons plans à parisCulture

Explorez toute la richesse de l’Océanie à Paris – Musée du Quai Branly

posted by Sophie Lebel 30 avril 2019 0 comments

Embarquez pour l’Océanie le temps d’une exposition d’envergure au Musée du Quai Branly- Jacques Chirac ! Pour la première fois en France, un espace culturel accueille près de 200 oeuvres anciennes et contemporaines du continent aux vingt-cinq mille îles.

Un parcours initiatique thématique

Ce voyage dans le Pacifique, fruit de l’exposition « Océanie », vous plongera, à travers un parcours jalonné par quatre grandes thématiques –le voyage, l’ancrage, la rencontre et la mémoire-, dans les cultures et les traditions des peuples insulaires du continent. Véritable panorama de l’Art océanien, cette exposition contient une profusion d’oeuvres anciennes et contemporaines, dont certaines sont extrêmement connues –comme la Figure féminine tatouée Aitutaki ou encore la Statue de divinité identifiée comme le Dieu A’a et dont Picasso possédait la réplique en bronze-, d’autres plus rarement exposées.

Chaque objet du quotidien a cette particularité d’être aussi un objet d’art, un réceptacle riche en symboles et invoquant le plus souvent divinités et ancêtres, depuis les pirogues, proues, pagaies, objets indispensables dans le quotidien des autochtones (et dont certaines pièces proviennent des voyages du Capitaine James Cook), jusqu’aux poteaux, frontons, pupitres, sans oublier les coiffes, boucliers ou encore masques, objets traditionnels relatifs à l’ancrage et aux rituels.

Pirogue de pëche à la bonite, fin du 19e siècle, Iles Salomon

Questionner l’histoire et la mémoire à travers l’Art

Si tous ces objets exposés nous permettent de mieux appréhender la culture « océanienne », la deuxième partie de l’exposition, dédiée à la rencontre et à la mémoire, nous plonge, elle, dans l’évolution historique de ce continent. Les interactions avec les autres peuples insulaires tissent un lien social, un réseau d’alliances qui seront aussi à partir du 18e siècle un des modes d’interaction avec les premiers européens.

La rencontre entre les autochnones et les européens, qui provoque de nombreux changements en Océanie (conversion au christianime, introduction de maladies, découverte de la médecine occidentale, apprentissage de la lecture et de l’écriture…), sont des changements qui influent directement sur la culture et l’histoire du continent.

Les oeuvres qui en découlent, plus contemporaines, questionnent cette expérience coloniale, cette identité et cette mémoire propre au continent qu’il s’agit de préserver face aux défis d’hier, d’aujourd’hui et surtout de demain.

Poteau de maison cérémonielle ou d’abri sacré (18e siècle), ïle Makira

Une exposition pour toucher du doigt l’esprit océanien

Cette exposition permet avant tout de mieux comprendre l’« esprit océanien » : un esprit imprégné complètement et à tous les dégrès par son environnement naturel, par son histoire (rites, échanges…) et par ses croyances (pouvoir des divinités, respect des ancêtres…).

L’Art y est omniprésent, et si hier il servait à mettre en avant la culture et les croyances des peuples océaniens, il sert aussi aujourd’hui aussi à questionner l’histoire et la mémoire, à travers des oeuvres fortes comme « In pursuit of Venus, [Infested] » de l’artiste néo-zélandaise Lisa Reihana ou encore l’oeuvre monumentale de John Pule « Kehe tau hauaga foaou », fresque tentant de capturer la notion de perte.

L’exposition se clôture de la plus émouvante des manières, par une vidéo de Kathy Jetnil-Kijner, poétesse et écrivaine venant des Iles Marshall, récitant à sa fille son poème « Dites-leur », un poème en hommage à ses îles, aujourd’hui menacées notamment par le changement climatique. Elle avait d’ailleurs été invitée en 2014 par l’ONU à prononcer un discours lors de l’Assemblée générale des Nations unies sur le climat.

En bref,  une exposition fournie avec beaucoup de pièces rarissimes qui vous permettent d’explorer au mieux la culture de ce continent si dépaysant (et en même temps, par certains aspects, si proche) ! Le seul bémol soulevé est de rester (un peu) sur sa faim, tant cette magnifique exposition nous semble passer vite, est-ce donc vraiment un bémol ?

A Faire
En solo, entre amis, en famille
Les +
Une collection extrêmement riche et un parcours bien pensé
Les -
On en redemande encore
Adresse
37 Quai Branly, 75007 Paris

Article rédigé par Militza Damjanovic de l’équipe KikiAParis

Image principale : In the pursuit of Venus, [Infested] , de Lisa Reihana

FranceKiki voyage

BlogTrip Slow Tourism : Vous allez être surpris par l’Aube en Champagne !

posted by Sophie Lebel 24 avril 2019 0 comments

Si vous nous suivez aussi sur Instagram, vous savez sans doute que Kiki aime Paris, mais Kiki voyage aussi ! Et pour inaugurer notre nouvelle rubrique « Kiki Voyage », nous n’avons pas choisi Cuba, Rome ou New-York, non, non… Ces destinations viendront, mais nous avons choisi de commencer par vous faire découvrir une destination qui se situe à seulement 1H30 de Paris et à laquelle on ne pense pas forcément pour un week-end en amoureux ou entre amis : j’ai nommé l’Aube en Champagne ! Le CDT Aube en Champagne a eu la gentillesse de nous préparer un programme aux petits oignons pour qu’on puisse vous en dire plus sur cette belle région qui, je dois dire, nous a surpris par sa richesse, sa beauté et sa population adorable ! 

 

C’est parti, nous vous ouvrons les portes de l’Aube en Champagne !

Troyes et ses merveilles

Nous avons commencé notre week-end en mode « slow tourism » par une visite matinale organisée par l’Office de Tourisme de Troyes.

En forme de bouchon, la ville regorge de jolie découvertes. Il serait impossible de toutes vous les montrer et surtout on vous laisse les découvrir par vous-même, mais voici un florilège de nos coups de coeur :

  • Le pont de la via Agrippa et ses oiseaux en sculpture

La ville de Troyes possède de nombreuses oeuvres réalisées par les plus grands artistes. Nous avons eu la chance de faire un bisou porte bonheur à la « jeune fille qui donne un baiser » du sculpteur néérlandais Sjer Jacobs et d’admirer « un coeur gros comme ça », cette oeuvre qui pèse 2 tonnes, et mesure pas moins de 3,5M de hauteur. Symbole du romantisme, ne manquez pas d’admirer cette belle oeuvre d’art la nuit puisqu’elle s’illumine de rouge !

Ci dessous, en images, nous avons adoré ces jolies sculptures d’oiseaux sur le « pont de la Vie Agrippa ».

  • Les 11 églises de Troyes

Le saviez-vous ? Troyes possède 11 églises, rapporté à la population, c’est comme si on dénombrait plus de 400 églises à Paris alors qu’en réalité la capitale n’en compte que le tiers.

Sur notre photo ci-dessous, vous pouvez admirer la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes, classée monument historique.

  • L’hôtel du Lion d’Or

Cet hôtel particulier ayant appartenu à la famille Huez possède une magnifique façade typique de la seconde renaissance. On est tombés amoureux de son escalier en colimaçon en bois, ce qui était rare à cette époque !

 

  • Troyes et ses maisons en pans de bois

Partout dans la ville, vous pourrez découvrir de magnifiques maisons en pans de bois, Troyes est l’une des villes qui possède la plus grande concentration de ce type de maisons en bois du XVIème siècle (certaines remontent même au XV ème siècle !).

  • S’arrêter quelques minutes devant le superbe Hôtel de ville

Situé dans l’hyper centre, vous ne pourrez pas passer à côté de ce sublime édifice de style Louis XIII construit au XVIIe siècle et dont la façade est classée depuis 1931.

  • Partir à la rencontre du Slow tourisme Lab et de ses start-up phares

A la fin de notre visite de la ville, nous avons pu rencontrer les responsables de l’incubateur duSlow Tourisme Lab, qui a pour vocation de favoriser l’innovation touristique dans les zones rurales. Pas moins de 15 start-up sont accompagnées par le Slow Tourisme Lab !

On a adoré rencontré les pétillantes fondatrices de House & Friends, un site qui propose de nombreuses belles demeures familiales et authentiques, mais aussi des activités selon vos goûts et vos envies. En gros, un peu tout le contraire d’un Airbnb devenu trop impersonnel !

Quant à Moodyx, que nous avons aussi eu le plaisir de découvrir à travers ses fondateurs Matthieu et Clément, c’est un guide web personnalisé selon votre humeur et votre situation. Le site propose de nombreux évènements et idées de sorties, super pratique pour les touristes comme nous (et vous  aussi non ? ;))

A gauche, le responsable de l’incubateur du Slow Tourisme Lab, à droite, la gérante du restaurant le Flexi Troyen qui a eu la gentillesse de nous accueillir pour ce délicieux déjeuner à Troyes. 

Et en Aube en Champagne, que voir ?

Vous pouvez aisément passer le week-end à Troyes sans vous ennuyer tant il y a de choses à voir et à visiter, mais ce serait tout de même dommage de ne pas découvrir le reste de la région d’autant que de belles choses sont à voir à seulement 30 minutes de voiture de Troyes !

Voici maintenant nos coups de coeur en matière de Slow Tourism dans la région :

  • Louer un vélo électrique et parcourir les trois lacs d’Aube en Champagne

C’était une première pour nous : même si nous sommes accros à la trottinette électrique, nous n’avions jamais testé les vélos électriques ! Et bien c’est franchement top ! On pédale à peine et ça monte en quelques secondes à 25-30km/h. C’était un moyen de transport idéal pour voir les trois jolis lacs d’Aube en Champagne (le Lac Amance, le Lac d’Orient et le Lac du Temple). En une balade de 2 heures, nous avons parcouru pas moins de 24km ! La vélovoie compte 42km, de quoi faire de belles balades :).

Si vous avez un peu de chance, peut être que vous pourrez admirer l’une des 250 espèces d’oiseaux comme par exemple le Pygargue à queue blanche ou les cygnes de Bewick.

Voici quelques clichés de notre balade…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’été, si vous préférez les sports aquatiques, vous aurez l’occasion d vous essayer à la bouée tractée, au ski nautique ou encore au jet ski ! Et oui, qui l’eut cru, l’Aube en Champagne se transforme en vraie station balnéaire l’été !

Profiter de la gastronomie régionale

Incontestablement, vous devez essayer le Cellier, à Bar sur Aube. Avec ses caves voûtées, ses plats faits maison, une présentation des plats soignée et en bonus, des prix très raisonnables, nous avons passé un excellent moment !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Troyes, nous avons testé le FlexiTroyen, qui n’utilise que des produits frais et de saison, c’est une adresse récente de la ville qui vaut le détour !

La salade quinoa – lentilles au FlexiTroyen (entrée)

  • Boire du Champagne… mais surtout découvrir comment il est produit !

Lors de notre séjour, l’une des choses que l’on a préférée c’est de pouvoir partager les secrets des meilleurs producteurs de champagne de la région. Car non, il n’y a pas que Reims qui s’y connait en champagne ! Sachez messieurs dames, que l’Aube en Champagne est une région qui produit énormément de bouteilles de champagnes (entre 16 et 20 millions chaque année pour être précise) et que celui-ci est excellent ! Kiki peut vous le dire, après les 14 coupes dégustées pendant son week-end (Oups ! C’était vraiment pour les besoins journalistiques de cet article, on vous jure !).

Nous avons eu la chance de rencontrer deux maisons phares de la région : Le Champagne Cheurlin Dangin et le Champagne Philippe Fourrier.

Le Champagne Cheurlin Dangin mélange savoir faire et traditions depuis pas moins de dix générations. Les vignerons de la propriété cultivent un vignoble composé de Pinot noir, de Pinot meunier et de Chardonnay. L’une des particularités que nous avons pu découvrir avec Thomas Cheurlin, ce sont les deux champagnes Vegan : un délice ! Et oui, étonnamment tous les vins ne sont pas à 100% d’origine végétale, et par ce Champagne la maison s’engage à :

  • ne pas avoir recours à des animaux dans ses vignes
  • la méthode de filtrage n’utilise pas de gélatine animale
  • pas de produits animaux pour ses étiquettes
  • aucun animal ne se trouve dans le cycle de confection.

La maison Philippe Fourrier produit son champagne dans des vignes sur près de 18 hectares, dans le Barsuraubois, à Baroville. Les cépages cultivés sont également du Pinot Noir (70%) mais aussi du Chardonnay (29%) et du Pinot Meunier (1%). Reconnu et certifié par le label HVE niveau 3 (Haute Valeur Environnementale) la Maison respecte l’environnement dans tout son processus de fabrication (labourage manuel, protection des sols avec des écorces, utilisation d’énergies renouvelables…).

Nous avons adoré ces deux maisons de Champagne qui proposent des produits délicieux et faits avec amour ! 

Ce qui fait que le champagne de l’Aube est si bon ? De l’amour et de la passion bien sûr, mais aussi le raisin est coupé à la main pour tous les champagnes de la région. En général, il est récolté les deux premières semaines de Septembre et les équipes passent de 15 personnes à 70 (c’est en tout cas le cas pour les deux maisons que nous avons rencontrées).

Parmi les maisons connues de la région, les locaux mentionnent également : Drappier, Richardot, R. Dumont & fils, Denis Chaput…

  • Faire la Côte des Bar, la route touristique du Champagne 

Reliefs vallonnés, étendues de vignes avec 8000 hectares de cépages nobles, les bois, plateaux et rivières nous montrent un esprit unique et authentique totalement en phase avec notre philosophie « slow travel » du week-end.

La Côte des Bar offre pas moins de 7312 hectares de vignes et compte 2500 récoltants qui produisent chaque année entre 16 et 20 millions de bouteilles chaque année !

  • Une bonne nuit de sommeil pour repartir de plus belle à l’assaut de l’Aube Champagne, oui, mais de façon insolite !

Quoi de mieux que de terminer sa journée par un gros dodo dans un hébergement complètement insolite ? Nous avons séjourné au village de la Champagne dans une roulotte avec tout le confort qu’il faut ! Cabane D’Hansel, Carré d’étoile (avec vue sur le ciel), Cabane Magique… il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses :). Ce qui est vraiment sympa, c’est la petite terrasse pour chaque hébergement avec des chaises, et le petit déjeuner très complet le matin !

A gauche, notre hébergement, et à droite, la jolie cabane de Nanny McPhee. 

Nous espérons que ce petit article vous a donné envie de visiter la belle région d’Aube en Champagne et de pratiquer le slow tourism ! Si vous souhaitez avoir encore plus de détails sur ce week-end, vous pouvez aussi aller jeter un oeil sur les beaux articles des blogueuses avec qui on a eu le plaisir de partager ce blogtrip : lagirafequivolelavieenroseflamand.

Un grand merci encore à Alia et Mathilde de l’agence RP Digital et à toute l’équipe du Comité Départemental du Tourisme de l’Aube en Champagne (et notamment à Marine notre guide de rêve !).

 

Bons plans à parisGastronomie

Pastaland Gastronomie : une vraie trattoria italienne dans le 17ème !

posted by Sophie Lebel 9 avril 2019 0 comments

Je dois l’avouer, la cuisine italienne est ma cuisine préférée avec la cuisine française. Alors quand on nous a permis de tester Pastaland Gastronomie j’avais hâte ! Si vous êtes déjà allé(e) en italie, alors vous avez sans doute déjà testé les petits restaurants où l’on trouve beaucoup de charcuterie, de fromage, et une montage de desserts légers (ou pas) en vitrine. Et bien chez Pastaland, nous avons retrouvé ce charme à l’italienne et nous vous en disons plus ! 

Situé dans le quartier populaire de Brochant (17ème, ligne 13), près de place Clichy, Pastaland réunit les spécialités du Nord et du Sud de l’Italie.
Vous y trouverez des lasagnes, des raviolis, des pâtes fraîches, mais aussi de la charcuterie et du fromage typiques ou encore des desserts tels que le tiramisu et du vin de toutes régions d’Italie.

Un goût de Dolce Vita

Les prix sont très abordables comme vous pouvez le voir sur le menu. De notre côté, nous avons testé l’une des spécialités du restaurant : les raviolis.

Nous avons opté  pour les ravioles farcies au basilic et ricotta. Nous avons également testé les pasta « charcutière » qui sont un mélange de charcuterie avec une sauce au parmesan.
Les deux plats étaient délicieux, servis en quantité généreuse. Certes ce n’est pas light, mais une fois de temps en temps, il faut bien se faire plaisir :). Tout est fait maison et ça se voit !

Une note sucrée pour terminer en beauté

De nombreux desserts sont proposés chez Pastaland : de vrais profiteroles italiens, une panna cotta, trois tiramisus différents, une verrine au citron meringuée… De notre côté, nous avons opté pour le tiramisu au nutella, et celui aux fraises !

Les deux étaient délicieux ! Bizarrement, le tiramisu au nutella était très léger et nous l’avons rapidement englouti :p.

Sur place ou à emporter

Chez Pastaland, vous avez la possibilité de manger sur place, à emporter ou vous faire livrer ces délices italiens. Nous avons choisi de manger sur place, la salle est assez simple et idéale pour déjeuner un midi, en revanche elle est peut être un peu « froide » pour le soir. Côté livraison, Uber eats et Deliveroo référencent Pastaland, donc n’hésitez pas à checker sur vos applications !

En définitive, jolie découverte pour ce restaurant italien qui est parfait pour déjeuner ou une grosse faim en livraison. N’hésitez pas à tester et nous dire ce que vous en avez pensé !

Photos ©KikiAParis

A Faire
En famille, en couple, entre amis
Les +
Les prix très avantageux, vraies saveurs italiennes 
Les -
Ambiance un peu froide le soir car très éclairé
Adresse
15 Rue Guy Môquet, 75017 Paris
Horaires
Ouvert tous les jours, pour les services du midi et du soir sauf le lundi (midi uniquement) et le dimanche (fermé) 
Prix
Plats à 12€ en moyenne, desserts à 5€, menu à 15€.

ActivitéBons plans à paris

Kairos : le meilleur Escape Game de Paris ?

posted by Sophie Lebel 4 avril 2019 0 comments

Il y a quelques jours, grâce à Live Escape Box, nous avons découvert un Escape Game qui se démarque vraiment de tous les Escape Games qu’on ait pu tester : le Kairos escape game  situé rue Sedaine dans le 11ème à Paris.

Live Escape Box est le 1er réseau national d’Escape Game puisqu’il propose 500 Escape Games dans toute la France dont de nombreux à Paris avec des ambiances et des difficultés différentes. C’est une super idée cadeau si vous êtes en manque d’idées : moments de partages et de rigolades assurés. L’avantage, c’est que cela permet à la personne à qui vous offrez ce cadeau de décider quel Escape Game le tente le plus !

Parmi les nombreux Escape Games proposés, nous avons choisi de tester le Kairos et plus particulièrement celui sur le thème des pirates. Autant vous dire que nous n’avons pas été déçus !

Un accueil au top

L’équipe de Kairos est top, et dès qu’on entre, on est fan de la déco, on vous laisse juger par vous même :).

Après un rapide brief, il est temps de partir à l’aventure ! Pour cet Escape Game, nous étions 5, ce qui était très bien, le nombre idéal serait peut être même 4 je pense.

Pénétrons sur le bateau Pirate…

Ça commence fort dès le début. L’ambiance est géniale, les décors proposés sont bien travaillés, la salle est grande et nous permet d’évoluer dans plusieurs espaces. Malheureusement nous devons garder un peu de mystère pour ne pas tout vous dévoiler ! Mais croyez-moi, vous allez être étonné(e)…

Cet Escape Game hors du commun est adapté autant aux enfants qu’aux adultes. L’endroit idéal pour fêter l’anniversaire d’un enfant avec tous ses copains, ou tout simplement pour passer un bon moment en famille ou entre amis.

Le petit plus de l’Escape Game Kairos est qu’il n’y a pas de chrono dans les salles, ce qui permet d’évoluer à son rythme et d’être guidé si besoin 😉 Pour tout vous dire il s’agit du premier Escape Game que nous avons terminé et gagné !

Alors, meilleur Escape Game de Paris ou pas ? Pour dire ça, il faudrait que nous testions les centaines d’Escape Game qui existent, mais en tout cas c’est vraiment le meilleur qu’on ait fait jusqu’ici !

Et vous quel Escape Game avez-vous aimé ? Si vous en avez testé un autre parmi ceux proposés par Live Escape Box, nous attendons vos recommandations !

Pour offrir un coffret cadeau Live Escape Box, c’est par ici.  

 

A Faire
En famille, entre amis
Les +
On rigole, on a peur, on est surpris, bref, c’est une tornade d’émotions ! 
Les -
Le temps passe trop vite !
Adresse
Kairos : 42 rue Sedaine, 75 011 Paris
Horaires
Voir sur le site 
Prix
La box est à partir de 79,90€, plus de détails ici.

 

Bons plans à parisGastronomie

Les Fines Lames : le restaurant parfait pour les carnivores !

posted by Sophie Lebel 3 avril 2019 0 comments

Fan de bonne viande et de plats typiquement français ? Vous êtes au bon endroit ! Nous avons eu la chance de tester Les Fines Lames un restaurant niché au coeur de Montmartre qui propose une cuisine faite maison excellente et à prix abordable. 

Une ambiance cosy

La décoration du restaurant Les Fines Lames, c’est tout ce qu’on aime ! L’ambiance est chaleureuse mêlant boiseries apparentes, ustensiles de boucher et couteaux chinés.

Lorsque vous prenez place à table, vous découvrirez un grand couteau incrusté dans la table, original ! L’autre originalité, c’est aussi les demi tonneaux accrochés au plafond comme ci-dessous, une bonne idée qui en jette plein la vue !

Les entrées

En entrée, nous avons opté pour l’entrée du jour : la soupe potimarron avec sa tuile au fromage. Elle était tout simplement délicieuse en plus d’être bien présentée !

De mon côté, j’ai choisi l’oeuf cocotte – chorizo – poivrons. Celui-ci était très bon également, en revanche c’est plutôt consistant comme on mange pas mal de pain avec, alors si vous prenez un burger par la suite choisissez : entrée OU dessert ^^.

La part belle à la viande

Les carnivores seront servis pour les plats : picanha, bavette, filet, entrecôte Angus, burgers… accompagnés de frites de pommes de terre ou de patates douces, de légumes poêlés ou d’une salade, ainsi que d’une sauce maison (béarnaise, roquefort, chorizo, chimichurri, etc…).

De notre côté, nous avons testé la pièce du boucher et ses frites de patate douce maison :

….et le burger cantal, boeuf, oignons. Ce dernier était excellent, avec un vrai gros morceau de Cantal et une viande très bien cuite. On a beaucoup aimé la présentation dans la petite casserole !

Finir sur une note sucrée

En dessert, nous avons opté pour un entremet poire et chocolat blanc et une coupe liégeoise : celle ci est composée de glaces caramel, vanille et de chantilly faite maison. Impossible pour nous de finir tellement elle était grosse, et pourtant, nous sommes de grands gourmands !

Pour finir, côté boissons, un grand choix de vins et d’alcools est à disposition ainsi que 4 bières originales. On regrette simplement l’absence de vin blanc moelleux et de cocktails mais vous devriez pouvoir trouver votre bonheur :).

Vous l’aurez compris, on ne peut que recommander le restaurant Les Fines Lames ! En bonus, la gérante du restaurant est adorable et son service est impeccable. Le restaurant offre un excellent rapport qualité prix. 

Photos : ©KikiAParis

A Faire
Entre amis, en couple, en famille
Les +
Tous les plats sont faits maison, déco très sympa et originale
Les -
??
Adresse
35 Rue Lepic, 75018 Paris
Horaires
Tous les jours de 12H à 14H et de 19h à 23H.
Prix
Entrée à 8€ en moyenne, Plats à 20€ en moyenne, desserts à 8€.

 

Bons plans à parisGastronomie

Viandes d’exception à Montmartre chez Les Tantes Jeanne

posted by Sophie Lebel 28 mars 2019 0 comments

Le week-end dernier, nous avons eu la chance de découvrir un restaurant gastronomique unique spécialisé dans la viande : Les Tantes Jeanne. Niché sur les hauteurs de la butte Montmartre, embarquez pour un orgasme culinaire avec cette pépite reconnue Gault & Millau…

Les Tantes Jeanne, une maison de viandes d’exception

Les Tantes Jeanne, c’est un petit bijou de gastronomie, qui fait la part belle aux viandes d’exception et aux légumes.

Le Chef, Octave Kasakolu, et sa femme Laetitia ont imaginé ce restaurant en prenant soin de mettre en valeur des produits de qualité et de saison. Plusieurs mets sont rares et notamment les viandes : on peut y trouver notamment du boeuf Kobé (Japon) ou encore des filets de boeuf Angus. Le choix de la carte permet à chacun de trouver son bonheur puisque vous pouvez trouver également un Omble Chevalier ou encore un Homard Bleu. 

Côté décoration, c’est chic, de bon goût et joliment décoré avec plusieurs grands terrariums green factory dont nous vous parlions il y a quelques mois.

Un amuse bouche pour se mettre en appétit…

Pour ouvrir notre appétit, Les Tantes Jeanne offre à chaque convive un amuse bouche qui change régulièrement accompagné d’un pain fait maison.

Foie gras et noix de saint-jacques : des entrées pour commencer en beauté

Pour ma part, j’ai testé la terrine de foie gras marbrée au sésame noir avec son pain d’épices et chutney de fruits de saison. En tant que grande fan de foie gras, je n’ai pas été déçue ! L’entrée était délicieuse et servie très généreusement. Le gros + de la maison, c’est que le pain y est fait maison, entre l’entrée et le plat, nous avons pu déguster deux pains différents et les deux étaient exceptionnels. 

Mon amie a dégusté la Saint-Jacques de la baie d’Erquy. Servie en carpaccio, avec une vinaigrette, un sorbet au citron caviar, et un suprême d’agrumes, le plat était aussi bon que beau !

Boeuf Kobé et filet de boeuf Angus pour ravir nos papilles

Pour le plat, nous avons pu dégusté le boeuf Kobé et le filet de boeuf Angus qui sont un peu les « best seller » de la maison. Honnêtement, nous n’avons jamais mangé de viandes aussi bonnes !

Les viandes étaient accompagnées de délicieux légumes, mention spéciale pour les tomates cerises, excellentes !

Une tarte au citron aérienne pour terminer sur une note sucrée

Si vous êtes gourmands comme nous, vous ne terminerez pas le repas sans goûter les douceurs sucrées du restaurant ! Nous avons choisi le dessert signature de la maison : la tartelette au citron noir d’Iran. Accompagnée par un sorbet au citron et de quelques fruits frais, elle termine à merveille le repas !

Les boissons

Avec pas moins de 400 références, la carte des vins et des digestifs est impressionnante. Elle propose des accords mets et vins, traditionnels, audacieux ou surprenants, pour satisfaire tous les convives.

La bonne nouvelle, c’est que depuis quelques jours, Les Tantes Jeanne propose également un brunch des carnivores tous les samedis et dimanche de 12h à 15h.

Au menu : Smoothie détox ou cocktail du printemps, viennoiseries ou tartines, oeuf cocotte à la truffe, assiette mixte (fromages affinés, charcuterie d’exception, légumes de saison), et une trilogie de desserts. Le tout accompagné de boissons chaudes à volonté !

A tester d’urgence en somme !

Côté tarifs pour la carte classique, au déjeuner vous pouvez bénéficier d’un tarif très compétitif de 44€ avec entrée, plat, dessert, café et boisson. Tous les prix sont indiqués ici. 

Allez vite réserver, car c’est souvent complet ! Les Tantes Jeanne est référencé sur LaFourchette.

Photos ©KikiAParis

A Faire
En famille, en couple
Les +
Qualité du service, plats d’exception 
Les -
Peut être le manque de féculents, mais les légumes sont excellents
Adresse
42 Rue Véron, 75018 Paris
Horaires
Ouvert tous les jours, pour les services du midi et du soir 
Prix
Menus à 39€ et 44€ le midi, 85€ le soir.

 

 

ActivitéBons plans à paris

Comment fabriquer son propre terrarium de rêve à Paris ?

posted by Sophie Lebel 25 mars 2019 0 comments

Chez Kiki, on adore la nature et les belles choses, autant vous dire que lorsque l’on nous a proposé de tester un atelier où il va s’agir de concevoir, en 1H30, son propre terrarium, on était toutes excitées !! Comment ça s’est passé ? Est-ce que ça vaut le coup ? On vous raconte tout ! 

Direction les bouquets d’Asters, à Batignolles

Pour réaliser un terrarium, quoi de plus logique que de se rendre chez un fleuriste ? Oui, mais pas n’importe lequel ! WeCanDoo, qui nous a permis de réaliser cet atelier, a sélectionné un petit fleuriste qui est une vraie pépite : Les Bouquets d’Asters. La boutique n’est pas très grande, et pourtant, elle regorge de trésors.
Jugez par vous-même :

Nous rencontrons la gérante de la boutique, qui va assurer l’atelier. Celle-ci est très sympathique et nous donne rendez-vous dans l’arrière boutique où quelques autres personnes assisteront avec nous à l’atelier WeCanDoo.

Nous avons un peu l’impression d’être privilégiées à pénétrer dans les « coulisses » de ce fleuriste et c’est vraiment plaisant de pouvoir partager un moment convivial avec une personne passionnée ! En plus, les places sont très limitées, ce qui fait que vous êtes avec un petit groupe et la gérante a du temps pour vous prêter main forte tout au long de l’atelier.

Fabriquer un terrarium en 1H30 : mode d’emploi

Autant vous le dire, on n’a pas du tout la main verte, mais alors pas du tout ! Avez-vous déjà fait mourir des succulentes ? Nous, oui ! Il n’y guère que les cactus qui survivent avec nous, et encore… Nous n ‘étions donc pas tellement rassurées à l’idée de faire une terrarium, mais on s’est dits, que même moche, on l’aimera quand même ! Et puis qui sait, on n’est pas à l’abri d’une surprise, d’une révélation d’outsider ?! Bref, on ne pouvait ressortir de cet atelier que grandie, que dis-je, que plus verte (je parle de ma main là :p).

On choisit notre sable et on pose les bases !

Pour commencer, chacun se place devant son magnifique terrarium en verre. Honnêtement, on ne pensait pas qu’il allait être aussi grand et du coup on a encore plus hâte de commencer ! Des personnes sont venues seules, d’autres en couple, et d’autres encore entre soeurs jumelles, bref, pas de règle, l’essentiel est d’avoir envie d’utiliser ses petites mains !

Ce qui est top dans l’atelier, c’est que TOUT est personnalisable, les plantes bien sûr, mais même le sable / graviers que vous allez mettre en bas du terrarium !

Vous avez un énorme choix de couleurs, on hésite, on hésite ! Mais finalement, gros coup de coeur pour du sable argenté pailleté et un gravier rose pale, on adore ! En revanche, ne faites pas comme nous, qui avons dû recommencer, mettez une couche suffisamment épaisse car lorsque vous allez recouvrir de terre, cela va « cacher » une partie des graviers.

Choisir ses plantes et faire trempette

Après avoir suivi quelques étapes simples pour préparer le terrarium (on ne vous dévoile pas tout, sinon c’est de la triche !), on a le plaisir de pouvoir choisir deux plantes parmi une grande sélection de notre fleuriste.

Le choix est cornélien, mais notre choix est fait ! Patience, vous verrez bientôt le résultat …

Après avoir choisi vos plantes, elles vont devoir faire trempette comme ci-dessous, et ensuite vous allez pouvoir les positionner dans le terrarium.

Parfaire sa décoration avec mousse et galets

Une fois le terrarium presque terminé, vous aurez à disposition tout un tas de galets et de mousses (là encore vous aurez le choix entre différentes mousses !) pour parfaire la déco de votre oeuvre.

Admirer le résultat

Le temps est passé incroyablement vite ! On a eu l’impression que l’atelier a duré 20 minutes, et pourtant, notre téléphone ne ment pas : cela fait déjà 1H30 que nous réalisons nos terrariums ! Et bien franchement, ce n’était pas du tout si difficile que ça, et on a juste adoré ! Même nous qui n’avons pas la main verte, on est, je dois dire, très fières du résultat !

Tadammm, au premier plan, voici le résultat ! 

Et me voici portant fièrement ma création #sosocontente !

Cette fois, c’est décidé, cette plante ne mourra pas ! Grâce aux conseils de la fleuriste, j’apprends comment bien arroser mon terrarium. Comme il s’agit d’un terrarium ouvert, je dois l’arroser tous les 8 jours. Mais attention, pas avec un spray comme j’ai l’habitude de faire, plutôt avec une éponge propre mouillée en faisant des petits ronds.

Vous en pensez quoi ? N’hésitez pas à me dire si ma petite expérience vous a donné envie de tenter l’expérience !

Et voici également le résultat de la création de la personne qui m’accompagnait, qui je dois dire, est encore plus belle ! 

Les ateliers WeCanDoo : sublimer l’artisanat français

J’avoue qu’on a pris goût au « Do It Yourself » et que l’on compte bien tester d’autres ateliers proposés par WeCanDoo, ils en proposent tout un tas : atelier bougie, parfum, sac à main en cuir… Il y a même des ateliers encore plus originaux qui permettent de créer un animal en béton ou même un plateau design en bois ou encore sa mozzarella artisanale !

Si vous n’êtes pas de Paris, sachez que les ateliers sont dispos dans de nombreuses grandes villes en France comme Lyon ou Bordeaux,n’hésitez pas à jeter un oeil ici. 

Que ce soit pour vous ou pour offrir, c’est un cadeau idéal je trouve car le choix est énorme, et vous pouvez vraiment personnaliser votre cadeau. Cela change carrément des éternelles smartbox, et en plus, cela fait travailler des petits artisans, on adore l’idée !

Quant au prix, il est vraiment au plus juste. Pour l’atelier terrarium à Paris présenté dans cet article, il vous en coûtera seulement 60€ tout compris ! Quand on sait qu’un terrarium de cette taille coûte minimum 60-70€ dans le commerce, c’est carrément avantageux ! Là vous avez un produit complètement personnalisé, et en bonus, vous avez passé un super moment.

Vous l’aurez compris, on recommande à 100% l’expérience, on ne peut pas vous dire si tous les ateliers sont aussi bien, mais en tout cas celui-ci est juste génial ! S’il vous intéresse, réservez vraiment à l’avance, car il y a peu de dispos, les ateliers du week-end sont tous presque complets ! 

Je précise que cet article n’est PAS sponsorisé, mais que l’atelier a été offert par WeCanDoo comme précisé en début d’article :). 

A Faire
Entre amis, en couple, famille, seul, bref il n’y a pas de règle 🙂
Les +
Rapport qualité-prix génial, moment convivial, la personnalisation poussée au maximum
Les -
Victime de son succès, il y a très peu de dispos pour cet atelier -> s’y prendre à l’avance
Adresse
21 Rue Biot, 75017 Paris
Horaires
Voir selon planning WeCanDoo 
Prix
Atelier terrarium : 60€, autres ateliers WeCanDoo : à partir de 45€