Tag

burger

Bons plans à parisGastronomie

Prochain arrêt : Station Damrémont. Direction des burgers orgasmiques !

posted by Caro 8 mars 2018 1 Comment

Après mon article sur O.B.U., je reviens vous parler de burgers ! La Station Damrémont est sans nul doute le meilleur restaurant que j’ai fait à Paris jusqu’ici. Attention à vos papilles !

Le restaurant

Il s’agit encore d’un tout petit établissement, qui compte assez peu de places. Il a la particularité, comme son nom l’indique, d’être décoré sur le thème des stations de métro parisiennes. L’extérieur, blanc et bleu, ressemble à s’y méprendre à une rame de métro.

Il faut savoir que le restaurant n’a ouvert qu’il y a quelques mois, et il semble pourtant avoir déjà une certaine popularité, puisqu’il nous a fallu réserver pour avoir une place. La salle a assez vite affiché complet.

Notre commande

La carte ressemble à un plan de métro ! Vous pouvez y trouver une dizaine de burgers, dont un végétarien. Les prix sont d’environ une dizaine d’euros, ce qui est raisonnable, d’autant plus que tout est fait maison ! En revanche, il faut compter un supplément pour les frites, elles aussi faites maison : nature, à la patate douce, au cheddar… Il y en a pour tous les goûts, et ce pour seulement quelques euros.

On a d’abord craqué sur le burger du jour, l’Avalanche. MON DIEU, comment vous dire ? La sauce fromagère coulait en abondance de tous les côtés, c’était une merveille. En écrivant cet article, j’ai de la peine pour vous, lecteurs, qui ne pourrez sûrement plus le goûter d’ici là.

On a aussi commandé le Rémond, le classique de la maison. Double cheddar, jeunes pousses, tomates, oignons rouges, sauce fromagère de rêve. Le pain était excellent, la viande, tendre à souhait, le fromage, délicieux. Avec ça, j’ai commandé des frites de patate douce, les premières de ma vie. Vous savez combien c’est bon ? Maintenant, moi, oui. C’est PAR-FAIT. On a aussi testé les frites cheddar-bacon, tout aussi bonnes, mais un poil plus fat !

Autour de nous, on a pu entendre les gens s’extasier devant leurs plats (et oui, parce qu’il n »y a pas que des burgers!). Les serveurs étaient super agréables, souriants, et enthousiastes ! Ils savaient parler du restaurant et des produits avec une passion qu’on trouve rarement ailleurs. Les plats à base de poisson ont remporté un franc succès à la table d’à côté.

C’est un restaurant que je vous recommande vivement. Au final entre le burger, vraiment très bien garni, et les frites, vous n’aurez sans doute plus de place ni pour les entrées, ni pour les desserts, et c’est bien dommage. En bref, pour une quinzaine d’euros, vous faites un repas qui satisfera vos papilles pour un bon mois. 

A Faire
Entre potes, en couple, en famille

Les +

-service génialissime

-très bons produits, tout fait maison !

-pas cher

-très peu d’attente

-des clins d’œil à tonton Chirac qui nous a bien fait rigoler dans la carte précédente 

Les -

-mauvaise préparation du Monaco (il faut de la limonade !) 

Ambiance

-Détendue

-Très conviviale

Adresse

103 rue Damrémont, 75018 Paris

Horaires

Déjeuner : de 12h à 15h30 (sauf dimanche)

Dîner : de 19h00 à 22h30 (sauf dimanche)

Prix

5€ l’entrée

Entre 3 et 5€ la portion de frites

Environ 10-13 € le burger

Liens :

La Fourchette : https://www.lafourchette.com/restaurant/la-station-damremont/342927

Le site internet : http://lastationdamremont.com/

Photos : ©La Fourchette

Gastronomie

O.B.U. : Le burger coup de cœur du moment !

posted by Caro 23 octobre 2017 0 comments

Amateurs des petites adresses méconnues, des restaurants discrets, des brasseries acculées au fond d’une impasse… Cet article est fait pour vous ! Aujourd’hui, nous allons vous parler de l’OBU, l’Organisation des Burgers Unis situé dans le 10ème arrondissement de Paris.

Le restaurant

Arrivés avant l’heure d’ouverture, on s’est approchés pour coller discrètement notre nez à la vitre et voir l’intérieur. La vue nous a d’abord laissés dubitatifs : c’était minuscule ! Quelques tables, un large comptoir en bois qui contenait tant bien que mal l’espace cuisine, des faïences au sol et une peinture jaune poussin aux murs. Mais une fois les lumières allumées, les portes ouvertes, les lieux animés, le restaurant nous laisse une toute autre impression, et l’odeur du cheddar chaud efface rapidement nos hésitations.

On est les premiers clients, mais on choisit la plus mauvaise table, la plus proche de la route. La musique espagnole (on a pu reconnaître du Manu Chao) couvre le bruit de la circulation, et on se dit qu’on n’est pas si mal lotis. Pas de panique néanmoins si vous préférez un emplacement plus tranquille : il y a aussi des banquettes situées plus à l’intérieur, et toute une salle, intime à souhait, n’attend que vous à l’étage du dessous.

En attendant votre commande, vous serez forcément aussi charmés que nous par le service : génialissime ! Le serveur, un large sourire au visage, nous accueille chaleureusement, présente avec passion ses produits, propose même de charger les assiettes des entrées si on le désire. Cette personne est réellement un des points forts de l’établissement (avec les produits de qualité, mais j’y viens), et c’est aussi pour lui qu’on a envie d’y retourner.

Notre commande

En entrée, nous avons pris un Bacon-Cheddar-Belgium fries et une salade Coleslaw. Pour respectivement 4.20€ et 3.20€, on s’est retrouvés avec des portions plus que satisfaisantes. Personnellement, j’ai trouvé le coleslaw très bon, très frais. La menthe ciselée était la petite touche en plus qui faisait la différence. Rien à voir avec les salades coleslaws infectes que l’on trouve dans les grandes surfaces !

Ensuite, nous avons tous les deux pris le burger Douce France. Ne vous laissez pas abuser par la vaisselle ébréchée qui a l’air tout droit sortie de la brocante du coin –choix qu’on a trouvé super chouette et en accord avec l’esprit détendu des lieux– et admirez plutôt le contenu de l’assiette : un pain livré le matin même par le boulanger, du canard qui fond en bouche, un chutney de figue à tomber, et le bleu d’Auvergne… Un régal !

Le choix a été difficile face à la carte qui propose tout un panel de burgers inspirés de diverses cultures du monde – le Road 66 au bœuf, cheddar et bacon, le Conquistador avec son avocat et son confit de poivrons, l’Orient express à l’agneau, au houmous, tomates confites et raisins secs, l’Asian trek avec son poulet pané et mariné au lait de coco, cacahuètes, et chutney de mangue–, mais notre seul regret a été de ne plus avoir de place pour le dessert…

A Faire
Entre potes, en couple
Les +

♦ La qualité des produits
♦ Service génialissime
♦ Très bon rapport qualité/prix
♦ La variété des saveurs proposées
♦ Des bières indiennes, jamaïcaines, argentines… Pour vous faire voyager encore un peu plus ! 

Les -

♦ Certaines tables sont trop proches de la route

♦ Ceux qui n’aiment pas la menthe feraient bien de le faire savoir au moment de la commande

Adresse

200 Rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris

Horaires

Déjeuner : de 12h à 14h30 (sauf dimanche)

Dîner : de 18h30 à 22h30 (sauf dimanche)

Ambiance

-Détendue
-Très conviviale

Prix

Entre 3.20 et 5.20€ l’entrée, 11.80 € le burger

 

Image principale ©Culture Foood, images corps de texte ©KikiAParis

 

Retrouvez la carte sur La Fourchette.

Gastronomie

Les meilleurs burgers de Paris : John Viande et son burger gourmet

posted by Anne-Laure 27 septembre 2017 0 comments

Nous recherchons tous des restaurants rapides et bons pour le midi. Travaillant à Paris, je suis comme vous. Pour les amoureux de la bonne viande, il n’y a pas mieux. Après plusieurs refus (nous n’étions que trois pourtant), mais dépassé 13h, il n’y a plus de place nulle part, nous avons trouvé John Viande, petit restaurant qui ne paie pas de mine dans son renfoncement. Pourtant la petite salle était pleine, ce qui nous a incités à entrer. N’étant pas « fan » de viande, j’ai pu voir un remplacement possible pour ceux qui le souhaitent.

        

Le PUB

La décoration est originale, un peu pub irlandais et le service rapide à la hauteur de nos espérances.

Le bar est immense, et même si nous ne sommes venus que pour manger un midi, voir toutes ces bouteilles originales, que je ne connais même pas pour la plupart, nous donne envie d’y revenir un soir pour goûter leurs cocktails et assiettes de tapas.

Nous avons particulièrement aimé la petite touche d’humour sur l’ardoise, la provenance des viandes : Irlande, France, Mordor. Je peux donc vous affirmer que la viande du Mordor vaut le détour.

Notre commande

John’s double Cheeseburger et onglet de bœuf

 

 

 

 

 

 

 

©KikiAParis

Pour ma part, j’ai pris un cheeseburger avec des frites, classique, certes, mais excellent. Sincèrement, je repense souvent à ce burger, qui doit être l’un des meilleurs que j’ai mangés. Les frites sont faites maison et cuites en 3 cuissons, ce qui est, comme chaque adorateur de cet accompagnement le sait, la BASE.

Mes compatriotes de restaurants ont choisi l’onglet, un bon choix également, vu qu’ils ont passé tout le repas à me faire part de leur contentement. Le plus : le choix de la viande est indépendant du choix de l’accompagnement. Si vous souhaitez vous faire plaisir avec l’un de leurs burgers, et sans trop culpabiliser, c’est possible. Vous pouvez aussi, comme moi, prendre des frites (toujours sans trop culpabiliser).

Un dernier détail, mais de poids, la sauce ou plutôt les sauces… Adieu traditionnel combo Ketchup/mayo et bonjour mayonnaise beurre de cacahuètes et ketchup cumin balsamique !

A Faire
Entre potes, en couple
Les +

La décoration façon pub, rapidité du service, recette veggie, remplacement de la viande par une Rösti, livraison possible

Les -
Petit espace, un peu d’attente
Adresse
7bis Rue de Paradis, 75010 Paris
Horaires

Du lundi au vendredi de 12h00 à 14h30 et de 19h30 à 2h00

Samedi et dimanche de 19h30 à 2h00 

Ambiance
Lunch le midi et Gastropub le soir
Prix

Happy hour : 5€ le cocktail et 3.50€ la pinte

Plat : entre 14 et 18€ 

 

Bons plans à parisGastronomie

Le Tata Burger ou le resto de burger le plus gay du Marais !

posted by Kim 30 mars 2017 0 comments

Avant quand tu n’allais pas bien, et que tu cherchais un peu de gaieté, tu allais à Lambé. Maintenant, tu iras au Tata Burger dans le Marais. Promis si tu es un peu ouvert, tu oublieras forcément tes soucis. Tu veux en savoir plus, lis la suite.

Continue Reading