Tag

culture

Bons plans à paris

7 idées pour rendre ce 2ème confinement un peu moins pénible

posted by Charlene Pompidou 7 novembre 2020 0 comments

Pour que ce nouveau confinement se passe dans les meilleures conditions, l’équipe de KikiAParis vous propose quelques idées pour ne pas voir le temps passé. Nous vous glissons aussi quelques suggestions pour le déconfinement. 

7 idées pour s’occuper pendant ce 2ème confinement

Continuer à soutenir les restaurants de proximité en commandant chez eux


Il n’est plus possible de s’assoir à une bonne table de restaurant, mais n’oubliez pas qu’il est toujours possible de commander son déjeuner ou son diner. De nombreux restaurants proposent des livraisons à domicile ou du clic & collect, retrouvez notre top 10 et suivez-nous sur instagram où nous partageons les bonnes adresses dispos en livraison :).

Livraison Alice Pizza

Rencontrer l’âme soeur

Les bars et les boites de nuit sont fermés, qu’à cela ne tienne on vous a concocté une petite sélection des applications incontournables qui vous permettront peut-être de trouver l’amour.

fille en train de dater

Jouer avec ses potes en ligne

Pourquoi ne pas prolonger l’apéro Skype avec un jeu avec ses amis ?L’équipe de KikiAParis a préparé pour vous un top 5 de plateformes de jeux pour rester en contact avec vos amis ou votre famille à distance et pouvoir jouer ensemble. Parmi eux, Wolfy, House Party, Sond Pop 2, Plato ou encore Draw Something !

Emprunter un toutou

Parce qu’on a pas tous la chance d’avoir une boule de poils, il est possible d’apporter son amour le temps de quelques heures ou de plusieurs jours en rendant service à un voisin qui souhaiterait le confier. Le site Emprunte mon toutou permet de trouver des chiens autour de vous, on a testé et il y a vraiment beaucoup de choix à Paris ! Seul bémol, même si ce n’est pas bien cher, le site est payant.

Se cultiver

Webséries, expos virtuelles, vous trouverez quelques idées en vous baladant sur notre site pour travailler votre culture G.

Faire du sport à distance

Certes les salles de sport sont fermées, mais vous avez encore le droit de faire des joggings dans la rue, donc profitez-en !  

Et pour les plus frileux, vous pouvez suivre des séances de sport sur des chaines Youtube : Sissy Mua ou Karoline.Ro ! La chaîne Youtube de Gym Direct est aussi très complète avec des cours cardio, muscu etc…

Faire du shopping en ligne pour soutenir les petites boutiques

Bon nombre de petits commerces se sont mis au ecommerce et il est désormais possible de vous faire livrer des produits ou des vêtements made in France. La box du Grand Paris par exemple, lancée par une jeune entrepreneure française qu’on a eu le plaisir de rencontrer, propose uniquement des produits alimentaires produits à Paris et Ile de France, un très joli projet qui va vous permettre de vous régaler ! 

Côté shopping en ligne pour les vêtements, pensez idéalement à la seconde main, avec Vinted par exemple ! Pour les chaussures, c’est plus difficile en seconde main, mais pas de problème, on vous a dégoté Jules & Jenn, une start-up transparente sur ses coûts de fabrication qui produit uniquement en Europe et bien souvent en France. On a commandé une paire de boots et on a hâte de la recevoir !

Préparer le déconfinement

Sorties, découvertes, activités, notre site regorge d’idées dans la rubrique bons plans, n’hésitez pas à la consulter.
On vous a préparer quelques idées de weekends à moins de 100 km de Paris.

Il ne nous reste plus qu’à nous souhaiter bon courage à vous, à nous, pour tenir bon durant ce confinement. Pensez aussi aux personnes isolées, notamment les personnes âgées, si vous souhaitez leur apporter un peu de chaleur il existe de nombreuses associations comme les Petits Frères des Pauvres qui permettent de donner de votre temps pour discuter avec ces personnes isolées.

Bons plans à parisCulture

Les Arts de l’Islam au Louvre, une collection et un espace uniques à Paris

posted by Charlene Pompidou 6 juillet 2020 0 comments

On connaît tous le Louvre, la Joconde, sa collection de peinture italienne, les antiquités, mais connaissez-vous son département des Arts de l’Islam? KikiAParis vous propose une plongée dans cette incroyable collection installée dans la cour Visconti du palais dans un espace unique.

Histoire des collections

Dès 1793 à la création du Louvre, plusieurs objets étonnants ont été versés dans les collections comme le « baptistère de St-Louis », un étrange paon de bronze espagnol et de nombreux chefs d’œuvre ottomans des collections de Louis XVI. De 1884 à 1922, la collection s’enrichit grâce à des dons, à des acquisitions et aux fouilles archéologiques menées à Suse en Iran. En parallèle l’Union centrale des Arts décoratifs (ancêtre du musée des Arts décoratifs) fait l’acquisition par le biais de l’un de ces mécènes Jules Maciet ou Gaston Migeon d’objets d’art islamique. Dès l’origine ces deux grandes collections se parlent. Au Louvre on retrouve les œuvres médiévales, notamment les cuivres et les céramiques. Les Arts décoratifs reçoivent quant à eux des ensembles de vaisselles, des textiles et des tapis.

Dès 1905, le Louvre propose une salle des «arts musulmans ». Cet espace d’exposition évoluera au fil du temps, et va bénéficier d’un espace dédié à l’occasion de la création du département des Arts de l’Islam en 2003,  par le président Jacques Chirac. Accompagnant cette création, les Arts décoratifs vont accorder le dépôt de leurs œuvres islamiques. C’est ainsi qu’aujourd’hui plus de 19 000 œuvres sont rassemblées au Louvre.

Une architecture au service d’une collection riche

Pour accueillir cette riche collection, le Louvre a décidé de repousser ses murs en créant un nouvel espace dans la cour Visconti.

Le musée a lancé un concours à l’issue duquel le projet architectural retenu fut celui de Rudy Ricciotti et Mario Bellini, accompagnés par Renaud Pierard pour la muséographie. Structuré en deux espaces le projet a su s’intégrer dans le musée tout en proposant un lieu lumineux et respectant des conditions de conservation. Un vrai défi de construire un nouvel espace dans un mouchoir de poche !  

Les œuvres que l’on aime particulièrement

L’art du tapis

Vous pourrez découvrir au niveau du sous-sol une présentation de plusieurs tapis. De la Turquie à l’Inde  les tapis aux couleurs vives et aux motifs complexes s’offrent à vous. En soie, laine, coton ou cachemire, ces tapis sont le témoignage du savoir-faire des manufactures orientales.
A noter, le musée change régulièrement les tapis présentés au public, une bonne occasion de revenir voir les collections.

Le porche Mamelouke

N’oubliez pas de lever les yeux et ne passez pas à côté de ce porche qui nous vient directement du Caire. Datant du Moyen-âge, c’est un exemple unique d’architecture mamelouke (dynastie de sultans qui ont régné sur l’Egypte, la Syrie et la Péninsule arabique  de 1250 à 1517) conservé dans un musée. Ces motifs floraux et sa bichromie ne vous laisseront pas indifférent(e).

Pixide d’Al-Mughira

Cette boite ronde fut sculptée en Espagne à la cour umayyade. Elle a appartenu au prince Al-Mughira fils du calife de Cordoue Abd al-Rahman III.  Fourmillant d’animaux, de personnages et de décors géométriques, cette pixide en ivoire témoigne du talent des artisans andalous.

Comme vous l’aurez compris, au sein de la collection permanente du Louvre, le département des Arts de l’Islam est à voir absolument. Si comme nous, vous êtes curieux, n’hésitez pas à prendre une visite guidée que nous avons testée et appréciée. Bonne visite ! 

CultureDivers

Travailler sa culture G pendant le confinement : 6 idées

posted by Kim 10 avril 2020 0 comments

Vous êtes bloqué(e)s chez vous et vous ne savez pas comment occuper vos journées ? N’en profitez pas pour vous relâcher en restant sur votre canapé à mater en boucle la rediffusion de vos téléréalités préférées… Votre cerveau a besoin de stimulation et l’équipe de Kiki AParis est là pour vous proposer des solutions !

Continue Reading

Bons plans à parisCulture

#Confinement : Quatre webséries intelligentes à regarder sous son plaid

posted by Charlene Pompidou 1 avril 2020 0 comments

Etre confiné(e) ne signifie pas arrêter de se cultiver. Avec KikiAParis, on vous dégote le meilleur des webséries  pour vous aider à passer ces semaines loin de nos lieux culturels préférés. Sautez sur votre plaid, allumez votre tablette ou votre PC et laissez-vous séduire par ces quatre pépites.

Culottées

Si vous n’avez pas encore lu les Culottées écrit par Pénélope Bagieu vous pourrez découvrir 20 portraits de femmes incroyables issus de cette BD,  diffusés sur France 5. Vulcanologue, souveraine, activiste ou encore artiste ces femmes ont marqué leur temps. Sur un format court de 4 minutes, vous aurez également la bonne surprise de retrouver la voix de Cécile de France.  Que vous les regardiez sous format webséries ou que vous lisiez les deux tomes en BD, on vous le parie : vous vous régalerez !

The Man Woman Case

En noir et blanc, The Man Woman Case est un polar d’animation qui se déroule à Sydney en 1920. Inspiré de l’histoire d’Eugenia Falleni (italo-australien transgenre homme reconnu coupable de l’assassinat en 1917 de sa femme) cette websérie vous tiendra en l’haleine pendant 10 épisodes. En 2017, The Man Wonan Case a remporté le prix du jury du festival international d’animation d’Annecy.

Les Espionnes

Il y a les espions célèbres comme 007, mais savez-vous que les femmes ont également contribué largement aux actions des services d’espionnages ? Du KGB en passant par la CIA, le Mossad ou la Stasi, elles ont pris part à des opérations de grandes ampleurs. Grâce à Chloé Aeberhardt, journaliste au Monde, passionnée de filatures et de microfilms qui a rencontré d’anciennes espionnes, le spectateur est plongé dans une enquête captivante. Vous pourrez retrouver l’ensemble de ses témoignages dans son ouvrage Les Espionnes racontent.

Battle Opéra

On a gardé le meilleur pour la fin : la pépite Battle Opéra. C’est l’histoire, d’une battle de danse hip-hop initialement programmée le 26 décembre 2019 à  l’Opéra Garnier. Malheureusement la grève contre la réforme des retraites a contraint l’Opéra à annuler cet événement. Il est prévu que cet événement soit reporté, nous sommes en attente d’une date.
En effet, en attendant cette battle mythique, une série de portraits de danseuses et de danseurs pré-sélectionnés a été réalisée et diffusée sur France TV. Une occasion en or de vous  embarquer dans les récits de Léa, Sadeck, ou Kino Mc Hugh qui vous permettront de comprendre leurs styles, leurs rêves et leurs inspirations. Ils vous donneront envie de danser, c’est certain !

Voilà, on espère vous avoir donné envie de visionner l’une de ces webseries. Si vraiment vous êtes en manque de musées, n’hésitez pas à (re)lire notre article consacré à trois expo virtuelles parisiennes.

ActivitéBons plans à parisCulture

Cultival : des visites culturelles insolites à Paris

posted by Juliette Trebucien 6 mars 2019 0 comments

Vous nous connaissez, nous adorons partager avec vous les meilleurs bons plans parisiens et des visites insolites pour découvrir Paris sous un autre jour. Pour mieux vous en parler, nous avons testé deux de leurs visites grâce à Cultival, une agence de sorties culturelles qui vaut le détour.

Visiter les coulisses de lieux dans Paris

Parisienne depuis 10 ans, j’adore découvrir des lieux que je ne connais pas encore ou même redécouvrir des lieux que je pensais bien connaître. C’est pourquoi quand j’ai entendu parler de Cultival, j’ai été emballé à l’idée de tester une de leurs visites.

Cultival est une agence qui crée et organise des visites guidées. Opérateur touristique et culturel, vous pourrez trouver 30 visites de plus de 30 sites et institutions culturelles à Paris et en Ile de France. Il y a des visites guidées, des visites libres ou même des ateliers.

Les visites se réservent en quelques clics sur le site de Cultival, que vous soyez un particulier, un groupe ou même une école. Les tarifs sont vraiment abordables. Vous pouvez offrir une visite ou utiliser un chèque cadeau pour réserver une visite.

Les visites durent environ 1h-1h30, elles peuvent être en français ou en anglais. C’est l’occasion d’apprendre plein d’informations que ce soit au niveau historique, culturel ou même architectural.

Pour notre part, nous avons testé la visite du Printemps et des Puces de Saint-Ouen.

PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_5 PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_20

Découvrir le Printemps sous un nouveau jour

Vous pensiez tout savoir sur l’histoire du Printemps ? Moi aussi mais je me trompais. Quand nous pensons aux Grands Magasins, nous pensons bien évidemment au Printemps. Qui n’a pas retrouvé son âme d’enfant devant les vitrines de Noël ?!

Rendez-vous à l’accueil du Printemps, notre guide nous y attend avec des écouteurs.

Je suis passée des dizaines de fois devant l’imposante façade de cette institution de la mode et pourtant je ne savais même pas qu’elle était classée aux Monuments Historiques depuis 1975.

De l’architecture du Printemps, nous connaissons surtout les grandes allées, la nef centrale, les verrières et les coupoles. Mais grâce à cette visite, vous pourrez parcourir tous les passages normalement interdits au public.

Après avoir traversé les allées en écoutant les secrets du patrimoine du Printemps, nous arrivons sur le toit, la vue est époustouflante. Nous visitons également les souterrains et faisons des découvertes vraiment étonnantes.

Le clou de la visite c’est la grande coupole de la brasserie. Les vitraux sont magnifiques, il faut surtout les voir quand il y a du soleil. Ils justifient a eux seuls de prendre un verre ou de déjeuner à la brasserie du Printemps.

PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_29 PRINTEMPS.HAUSSMANN_LES.COULISSES.DU.PRINTEMPS.DES.SOUTERRAINS.A.LA.COUPOLE_CULTIVAL_27

Déambuler dans les Puces de Saint-Ouen

Les Puces de Saint-Ouen sont le plus grand marché d’antiquités au monde. Elles se sont installées à la périphérie de Paris à la fin du XIXème siècle. Le métier de marchand n’étant pas bien vu, ils se sont retrouvés marginalisés et poussés aux portes de Paris.

Il y a une dizaine de marchés et tous ont leur propre histoire, identité et spécialité. Globalement, les visiteurs se rendent surtout aux Puces pour acheter des trésors d’un autre temps (livres, mobilier, tenues, etc.) et c’est vrai qu’on a envie de tout acheter.

C’est un vrai labyrinthe, il est impossible de tout voir en une seule visite donc on va à l’essentiel.

Je ne savais pas que le street art était aussi présent dans le paysage des Puces. L’alliance de toutes ces époques dans un même lieu donne étonnement un ensemble très harmonieux.

Vous pouvez même manger là-bas et profiter d’un spectacle à la dernière guinguette de Paris “Chez Louisette” ou d’un concert de jazz manouche au bistrot la Choppe des Puces.

Stand Gilda ©Olivia Tanrattana Marché Vernaison allée ©Olivia Tanrattana

En résumé, je vous recommande de réserver une visite Cultival parce que vous pourrez apprendre beaucoup d’informations sur un lieu parisien. Les visites ne sont pas longues, pas le temps de s’ennuyer. Le guide avance à un bon rythme donc je vous conseille de mettre des chaussures confortables ce jour là. 

Photos : ©Cultival

À Faire
Entre amis, collègues ou même avec ses élèves

Les +
Apprendre des faits historiques, culturels et architecturaux…vous allez vous coucher moins bête que la veille

Les -
Les visites sont très rapides donc il n’y a pas le temps de s’attarder

Où ?
30 sites et institutions culturelles

Horaires
 voir le calendrier 

Prix
La plupart des visites sont autour de 10€ mais certaines plus luxueuses peuvent aller jusqu’à 85€

ActivitéCultureEntrepreneuriatkiki aime, kiki soutient

[On a testé] Devenir peintre d’un soir avec Le buvart

posted by Kim 4 décembre 2018 0 comments

J’ai toujours été passionnée par l’art, la convivialité et les beaux endroits. Alors, tu n’imagines pas comment j’étais toute excitée de tester l’offre du Buvart. Bon, concrètement aujourd’hui, mon style artistique se rapproche plutôt de Basquiat que de Monet, mais c’était l’opportunité de faire une activité insolite dans un lieu trendy et de rencontrer de nouvelles personnes.  Pour toi, mon témoignage sur cette soirée magique !

Continue Reading

Bons plans à parisCulture

Derniers jours pour aller voir “Le jeu de l’amour et du hasard” au théâtre

posted by Juliette Trebucien 29 avril 2018 0 comments

Cette pièce de théâtre s’annonçait comme un incontournable de ce début d’année, c’est donc avec hâte que j’ai pris ma place pour ce spectacle.

“Le jeu de l’amour et du hasard” : un casting trois étoiles

Cette pièce de Marivaux est un classique qu’on a dû tous lire à l’école.

Pour rappel, c’est l’histoire d’Orgon qui veut marier sa fille, Silvia, au fils d’un ami riche, Dorante. Seulement tout se complique quand Silvia décide de se faire passer pour sa servante lorsque Dorante arrive chez elle. Silvia veut qu’il tombe amoureux d’elle et non de sa classe sociale. Mais celle qui croyait prendre et prise à son propre jeu puisque Dorante a eu la même idée qu’elle et qu’il se présente donc sous les habits d’Arlequin, son valet. S’en suit donc une ribambelle de malentendus et autres situations cocasses.

Si la plupart des jeunes spectateurs viennent pour la première apparition sur les planches de Vincent Dedienne et ils ont raison parce que c’est le rayon de soleil de la pièce, il est drôle et juste. Personnellement, je suis venue pour Catherine Hiegel, qui a plusieurs belles mises en scène au compteur (dont celles qu’elle a dirigées lorsqu’elle était à la Comédie française).

Les amateurs du petit écran reconnaitront Laure Calamy et Nicolas Maury qui sont des personnages excentriques dans la série “Dix pour cent” et qui ici incarnent ici les rôles de Lisette et Dorante. Lisette est intelligente et effrontée, c’est sans doute le personnage qui nous rend le plus ce discours si moderne et proche de notre époque. Bravo à Laure Calamy pour cette belle prestation.

Mention spéciale pour la prestation de M. Pralon qui en habitué des planches s’amuse et nous amuse beaucoup dans le rôle d’Orgon.

Un classique du théâtre revisité

Pour résumer, cette pièce classique est ici traitée avec de l’audace, un ton féroce et du rythme. Elle nous mène à une réflexion sur le rôle de notre classe dans la société et les carcans qui sont difficiles à faire évoluer.

Le décor, la musicienne et son violoncelle au balcon, nous mettent rapidement dans l’époque de l’histoire.

C’était un bon pari de prendre des acteurs qu’on voit plutôt à la télé parce qu’au delà du coup marketing, çela permet de les montrer dans des rôles différents et d’amener plus de jeunes au théâtre.

 

A Faire
Entre amis ou en couple

Les +
Voir les débuts de Vincent Dedienne sur les planches et revoir Laure Calamy dans un autre registre. Jolie mise en scène et humour féroce

Les -
J’ai trouvé Clothilde Hesme et Nicolas Maury un peu en dessous des autres comédiens. Les places sont assez chères.

Adresse
Théâtre de la Porte Saint Martin – 18 boulevard Saint Martin, 75010

Horaires
La pièce est jouée du mardi au vendredi à 20h et le samedi à 20h30

Prix
Le prix des places varie entre 12,95€ et 53,95€ selon la catégorie choisie

Retrouvez toutes les informations sur le site du Théâtre de la Porte Saint Martin : https://www.portestmartin.com/

Pour d’autres envies de théâtre, n’hésitez pas à aller voir d’autres pièces recommandées par Kiki à Paris comme Le Porteur d’Histoire d’Alexis Michalik .

Image principale ©ANousParis et  images corps de texte ©FranceTvinfo et KikiAParis