Author

Flavie Garnier

Bons plans à parisGastronomie

Un déjeuner Brunch Dégustation chez Maguey, à tomber !

posted by Flavie Garnier 11 octobre 2019 0 comments

C’est Samedi, c’est le week-end, c’est brunch ! Nous vous parlions de celui du Patuco dans un précédent article, aujourd’hui direction le restaurant gastronomique Maguey ! On a été séduites par leur déjeuner brunch dégustation et on vous partage ça, bonne lecture (et bon week-end).

Le restaurant Maguey

Voilà 5 ans désormais que le restaurant gastronomique Maguey a ouvert ses portes. 5 ans donc qu’on y retrouve chaque soir un concept extrêmement original… Pas de carte mais, à la place, un choix de 2 adjectifs parmi 4 qui seront transmis en cuisine afin que soit concocté un plat qui nous fassent ressentir ces mots !

Malheureusement, ce n’est pas ce concept que nous avons testé et dont parle cet article…Peut être une prochaine fois !

Non, ici nous parlerons de notre expérience du déjeuner brunch dégustation du Samedi midi de septembre ! Celui-ci change en fonction des saisons.

Le Déjeuner Brunch Dégustation

Notre brunch chez Maguey fut une vraie surprise ! En effet, en s’y rendant nous ne nous attendions pas à un tel repas !

Après avoir commencé par une délicieuse confiture maison de prunes sur de la brioche chaude en buvant nos jus de pastèque, la serveuse nous a apportée un tableau présentant les différents plats du brunch…

Voyez par vous-même :

2 entrées, 1 plat, 2 desserts, une boisson chaude et un cannelé offert; et tout ça pour une personne ! Très sincèrement les 32€ sont largement justifiés et la qualité des plats gastronomiques est indéniable.

L’oeuf en entrée est notre coup de coeur du repas : doux, onctueux et savoureux !  Ça commençait très fort.

Le Ceviche de lieu jaune mariné, passion, kodaif, coriandre, riz vinaigré grillé était également très bon.

Nous avons ensuite goûté aux deux plats : viande VS poisson !

Pour la Dinde à la sauce moutarde et poireaux, le produit brut était merveilleusement bien relevé par la sauce !

Quant au Cabillaud, courgettes, crème d’estragon et capucines : un plat aérien. Chaque bouchée était d’une légèreté folle… et les rouleaux de courgettes… délicieux !

S’en suivent les desserts, avec la ganache au chocolat, glace lavande, figues crues et rôties en première. Un dessert surprenant grâce au subtile mélange entre la douceur de la glace à la lavande et le caractère de la ganache au chocolat.

Pour le second : pêche pochée au vin rouge et crème poivrée. Trop poivré et acidulé pour moi qui n’aime pas le poivre, mais la crème vient adoucir l’acidité.

Avis global

Le Brunch de chez Maguey est entièrement conseillé, le rapport qualité prix est assuré et l’ambiance est très agréable ! En effet le restaurant est très joli, la décoration est moderne, design et graphique. Mais ce qui parfait l’ambiance est la présence à la fois chaleureuse et discrète d’une serveuse souriante !

Certes, Maguey est un restaurant gastronomique mais on est loin du sentiment de devoir être tiré à quatre épingles. On s’y sent bien. 

Le restaurant compte 32 places (16 au comptoir et 16 à table) et est souvent complet : ne pas hésiter à appeler pour réserver et spécifier si vous souhaitez être assis à table.

Photos @Kiki à Paris @Maguey

A Faire
Entre potes, en couple, en famille
Les +
Repas généreux et restaurant gastronomique
Les -
Desserts trop poivrés à mon goût
Ambiance
Chaleureuse
Adresse
99 rue de Charenton, 75012 Paris

Horaires
Du mardi au samedi de 12h à 14h et de19h30 à 22h
Prix
32€ pour le Brunch déjeuner dégustation

 

Bons plans à parisGastronomie

Yummy&Guiltfree, gaufres gastronomiques ? On dit OUI

posted by Flavie Garnier 1 octobre 2019 0 comments

C’est un voyage dans vos souvenirs d’enfance que l’on vous propose aujourd’hui. Les yeux fermés, rêvez d’une gaufre. Celle de la fête foraine, de vos après-midis chez mamie…Ouvrez les yeux, vous êtes chez Yummy&Guiltfree au 9 Boulevard Montmartre. Ici on mange des gaufres oui, mais sans gluten, sans lactose et gastronomiques ! (Pour un autre restaurant sans gluten, lisez ceci !).

Le concept (de génie) décrypté

C’est une superbe découverte que nous avons faite là ! Yummy&Guiltfree, le spécialiste de la gaufre sucrée et salée, sans gluten, sans lactose (du moins pour la pâte, car certains toppings en contiennent) et avec 20% de calories en moins que les gaufres traditionnelles !

Un régal pour tous donc, car les français intolérants au gluten et au lactose sont nombreux.

Mais là n’est pas la seule spécificité des gaufres Yummy&Guiltfree… Elles se distinguent par la variété des recettes, de la plus traditionnelle à la plus originale, pour un moment de plaisir gourmet. Pas étonnant quand on apprend que le chef n’est autre que Damien Cassart15 ans d’expérience dans la gastronomie, pâtissier chez Yannick Alléno et Alain Ducasse…

L’idée originale sort de l’esprit de Manoël Collon, de son envie de créer un concept sain et ludique ainsi que de son intérêt pour la santé par les aliments. MERCI POUR L’IDÉE.

Le 9 Boulevard Montmartre, 75002 Paris

Yummy&Guiltfree, c’est 3 boutiques parisiennes et des ambitions d’extensions en France et à l’international.

Cependant, concentrons nous sur la nouvelle adresse au 9 Bvd Montmartre dans le 2ème car c’est ici que nous avons eu le plaisir de découvrir l’enseigne.

Souvenez-vous, nous parlions d’un voyage dans vos souvenirs d’enfance; la décoration du restaurant joue sur le rapport commun à la gaufre que nous avons tous. La fête foraine est subtilement rappelée par les ampoules de manèges et les lampes « grappins ».

La cuisine ouverte grâce à laquelle le client peut suivre la préparation de sa gaufre vient contraster avec ce décor enfantin en soulignant le côté gastronomique. Et hop, tout le concept se retrouve dans la déco !

Notre expérience, nos gaufres préférées

2 personnes, 4 gaufres.

Damien Cassart est un prodige, nous le savions, mais on a besoin de l’écrire.

Pour les salées :

  • La Fish (cabillaud à l’huile d’olive, mousseline de pomme de terre, parmesan et citron vert) 8€30

  • La Poulet Thaï (crème curry et coco, poulet fermier, légumes croquants et cacahuètes)

  • Pour les sucrées :
    Caramel beurre salé / Crème de Citron
    Pâte à tartiner Choco Noisette / Vanille de Madagascar

  • C’est aussi beau que bon, ça se mange aussi bien en intérieur qu’en extérieur, c’est vraiment parfait.

On apprécie cet effet « verrine », où l’on découvre les saveurs par couches dans les carrés de nos gaufres salées. Les produits sont frais, bio et cultivés par des producteurs locaux repérés par Damien Cassart grâce à son réseau d’étoilés. Tout est fait maison et respectueux de la saisonnalité (2 à 3 nouvelles recettes par saison).

Il aura fallu 3 ans de recherches et d’essais pour mettre au point cette pâte sans gluten ni lactose légère et délicieuse. Elle est excellente tout en gardant un certainement moelleux souvent absent des pâtes sans gluten. Bravo !

Photos @Yummy&Guiltfree @Kiki à Paris

A Faire
Entre potes, en couple
Les +
Le concept, les recettes
Les -
Il est dommage qu’on ne puisse pas faire le tri 
Ambiance
Enfantine, fast food branché
Adresse
9 Boulevard Montmartre, 75002 Paris

Horaires
7j/7 11h-23h30
Prix
entre 7 et 10€ pour les gaufres salées et environ 5€ pour les gaufres sucrées
Bons plans à parisGastronomie

Le Caulaincourt : gastronomie, ambiance décontractée, on y court !

posted by Flavie Garnier 26 septembre 2019 0 comments

Nous ne parlerons pas de gastronomie dans cet article, car ce n’est pas le terme utilisé par l’équipe du restaurant Caulaincourt. Nous dirons plutôt que l’on y propose des produits de qualité dans une ambiance décontractée. Entendez par là que le Chef Cyril Arachequesnes est en cuisine (venant de la haute gastronomie et ayant travaillé pour Guy Martin) mais qu’il n’y a pas besoin d’être sur son 31 pour passer les portes du 62 rue Caulaincourt…

Bar ou restaurant ?

La question ne se pose pas ! Ici, les deux sont réunis.

Le lieu ouvre ses portes à 18h, et l’ambiance y est festive ! On y vient pour boire un verre, prendre l’apéro et l’équipe du Caulaincourt n’hésite pas à monter le son pour que l’ambiance musicale accompagne nos cocktails. La carte des cocktails est d’ailleurs en train de se développer. Si vous passez un Samedi, il n’est pas rare de trouver une trentaine de personnes autour du bar; l’adresse est connue !

Et puis vient l’heure du repas, mais on a tellement été séduit par nos apéros qu’on ne veut plus partir… Ça tombe à pic, le restaurant Caulaincourt nous présente une carte aux inspirations asiatiques plus que séduisante. Le charme de l’endroit l’est tout autant…Plafond végétal, bougies sur les tables, lumières tamisées… On reste !

Expérience gustative fabuleuse, mais décontractée !

Ouvert depuis Janvier 2018, Le Caulaincourt est l’œuvre de Sophie, la gérante des lieux. Vous pourrez la voir en salle car elle s’occupe du service, avec un second serveur. Là aussi, ambiance très décontractée : le service est chaleureux, souriant et dans l’humour ! 

  • Entrées : Velouté butternut, œuf parfait, magret fumé 12€

Doux, crémeux, croquant… un merveilleux goût fumé du magret lié à un goût de roquette du shiso (basilic japonais que l’on retrouve tout au long du repas dans les plats)

  • Bœuf tataki, soja, avocat, yuzu, encre de seiche 13€

Un mélange terre-mer extrêmement original entre le bœuf et l’encre de seiche, la viande est merveilleusement fondante ! C’est excellent.

  • Plats : Thon rouge mi-cuir, tahina, betteraves rouges, risotto 24€
    On croirait manger de la viande, c’est délicieux. Le risotto accompagne parfaitement ce plat ! On a adoré le sésame qui ajoute un goût tout particulier au thon.

  • Maigre, curry noir, petits pois, mélisse, mangue, émulsion coques 27€
    Que c’est beau… chaque plat est superbe mais celui ci est particulièrement travaillé ! Tout est bon…la mangue ajoute une fraîcheur très appréciable.

  • Desserts : Pêche, citronnelle, gingembre, verveine 10€
    Encore une fois un plat travaillé sur le dressage, la mousse au gingembre est très bonne !
  • Panacotta lait de coco, fraise, vinaigre balsamique, sablé fleur de sel 10€
    Que ce soit pour la pêche ou pour la panacotta, ce sont 2 desserts très généreux (on a du faire quelques pauses, étant donné le repas qui venait de précéder…). C’était très bon, à la hauteur des entrées et des plats !

Pour accompagner ce long repas nous avons pris 2 cocktails (un avec alcool et l’autre sans) : le Black Pearl 22cL rhum Compagnie des Indes, Rhum épicé Sailor Jerry, chartreuse, citron vert, sirop de vanille, goyave, passion 15€, chargé en alcool, le restaurant indique qu’il ne sert que 2 verres maximum par personne. Servi avec de l’anis, de la cannelle et de la framboise, le tout cuit au charbon de bois pour un goût fumé divin ! Le Patchuli 17 cL goyave, passion, citron vert, purée de fruits rouges, sirop de vanille 9€ Servi avec de la lavande par dessus, sincèrement délicieux ! Je l’ai bu bien trop rapidement..

Conclusion Enchantée

Nous avons passé une excellente soirée, tout était parfait, tant dans la déco, que dans le service, l’esthétique des plats ou les saveurs. Grand bravo au Chef Cyril Arachequesnes !

Photos @Caulaincourt @KikiàParis

A Faire
En couple
Les +
Des plats de grand Chef
Les -
?  
Ambiance
Décontractée et gastronomique à la fois
Adresse
62 rue Caulaincourt, 75018 Paris

Horaires
Mardi-Samedi 18h-02h Samedi et dimanche 12h-14h30
Prix
entre 11 et 14€ pour les entrées, 19 et 27€ pour les plats et environ 10€ pour les desserts
Bons plans à parisGastronomie

Tigermilk ensoleille Paris de sa cuisine sud-américaine

posted by Flavie Garnier 12 septembre 2019 0 comments

Les amis, je rentre de deux semaines au Montreux Jazz Festival en Suisse. Quel en est mon meilleur souvenir ? Le stand Argentin et ses viandes incroyables ! De retour à Paris j’entends parler de Tigermilk, ce nouveau restaurant aux inspirations sud-américaines dans le 2ème. Il me fallait l’essayer et, maintenant, il me faut vous en parler car c’est un coup de coeur. 

Un petit nouveau qui deviendra vite grand

Ouvert depuis seulement fin Avril 2019, Tigermilk est le nouveau restaurant dont le succès à venir (si ce n’est pas déjà le cas) ne fait aucun doute. L’ouverture en septembre à Bruxelles d’un deuxième restaurant est déjà prévue et, à terme, Tigermilk souhaiterait devenir une chaîne. En attendant, parlons ici de notre expérience au 77 Rue d’Aboukir !

 

 

C’est dans un cadre magnifiquement décoré que nous déjeunons aujourd’hui. La décoratrice d’intérieur Christie Ward a aidé à créer l’ambiance des 3 salles que comporte le restaurant mais c’est surtout les fondatrices Nina et Bérénice qui ont passé du temps à chiner afin que le lieu soit ce qu’il est.

Tigermilk offre une parenthèse de calme aux parisiens, surtout dans la salle du fond où nous étions grâce à l’immense bibliothèque, le toit en verrière et les banquettes en velours… L’ambiance y est plus intimiste que la salle par laquelle on entre où l’on trouve un bar à cocktails, des tables hautes et un accès à la mezzanine.

Tigermilk : la qualité à petits prix

Si le nom Tigermilk vient de « leche de tigre », la marinade typique du Pérou, c’est parce que ce restaurant tire ses inspirations de la cuisine sud-américaine.

Et si l’on veut parler géographie, parlons des produits que l’on trouve dans nos assiettes ! Que des produits frais, avec une réelle traçabilité, en provenance de petits producteurs. La qualité est indéniable, le poulet est Label Rouge et le poisson est issu d’une pêche raisonnée.  Même démarche pour la carte des vins, Tigermilk est en contact direct avec les vignerons. 

Ce sur quoi je me dois d’insister dans cet article, ce sont les prix ! Car ici, ce sont de vrais bons plats de qualité qui sont servis (très joliment d’ailleurs) pour des prix autour de 5€ pour l’entrée, 10€ pour le plat et 5€ pour le dessert. 

La carte propose des plats tous plus appétissants les uns que les autres, on se voit voyager rien qu’à sa lecture… et puis arrivent les plats et ça y est, Paris est loin.

  • Entrées : Tigermilk Tacos (Effiloché de Poulet Label Rouge, cacahuètes, coriandre, spicy mayo) 3,50€

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Très doux, la sauce épicée relève la douceur du plat et les cacahuètes, en proportion généreuse, amène un croquant parfait.

 

 

 

 

 

 

 

  • Tigermilk Ceviche (Eglefin, leche de tigre au lait de coco, mangue, coriandre fraîche) 8,50€

 

Délicieux, un mélange de saveurs qui m’a fait saucé l’assiette une fois terminée. L’acidité et la douceur s’équilibre à merveille. 

 

 

 

 

 

 

 

Plats : Tigeribs (Ribs de porc fermier marinés, cuisson 10h, pommes de terre rôties) 11€

 

Je venais pour y goûter. Un régaaaaal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12h cured Salmon (Saumon mariné aux épices façon gravlax, pommes de terres et patates douces                                                 rôties) 12,50€

 

Fondant, très bon !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Desserts : Mousse au chocolat (Poivre de Kampot et ) 4€

 

Très beau dessert, très bon aussi, mais pas le meilleur choix quand on a déjà trop mangé…

 

 

 

 

 

  • Maracuja Tiramisu (Fruits de la passion) 5,50€

 

 Dessert fruité, léger, tout ce qu’il faut pour finir un repas copieux, d’autant     plus en été ! Très très bon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande 1000 fois cette nouvelle adresse et j’y retournerai assurément !

Photos ©KikiAParis

A Faire
Entre potes, en couple
Les +
Présentation des plats, repas délicieux, décoration du restaurant
Les -
?   
Ambiance
Intimiste, agréable
Adresse
77 rue d’Aboukir, 75002 Paris

Horaires
Ouvert du Lundi  au vendredi de 12h15 – 14h15 / 19h15 – 22h30 et le Samedi et dimanche de 12h30 -14h45/ 19h15-22h45
Prix
Plats : Autour de 10€
Bons plans à parisGastronomie

Mr Zhao : un Mr qui nous fait découvrir les spécialités de Xi’an

posted by Flavie Garnier 30 juillet 2019 0 comments

Ah l’Asie…Je n’y suis jamais allée mais sa cuisine me donne des envies de voyages…Connaissez-vous la ville de Xi’an en Chine ? Ses spécialités, les MO ou les pâtes Biang Biang ? Si votre réponse est non, rassurez-vous, cet article est là pour vous les présenter et vous donner l’adresse de votre nouvelle cantine chinoise : j’ai nommé le restaurant Mr Zhao !

Une cantine chinoise épurée

Nous sommes Samedi, Paris est sous la pluie. Pourtant le temps mossade n’impactera pas notre humeur car, ce midi, nous déjeunons rue des Jeûneurs chez Mr Zhao ! Le 37 de la rue est une promesse de saveurs et de couleurs dans nos bols, quand bien même Paris soit gris. 

On passe la porte, les murs sont blancs, le mobilier est en bois, il y a quelques plantes; c’est simple, épuré et très propre ! Un endroit zen.

La commande se prend à l’entrée du restaurant où l’on nous remet un boîtier qui vibrera quand ce sera prêt. En patientant on va s’asseoir en se servant 2 verres d’eau au citron en libre service.

L’attente est vraiment de courte durée, ce qui satisfait nos ventres gargouilleurs !

A nos baguettes Mr Zhao !

Nous voulions tout goûter et avons eu les yeux BIEN plus gros que le ventre…

Pour deux personnes, voilà notre repas :

  • En Entrée : 5 pièces de Raviolis au poulet doré à la poêle et un Platycodon (pousses de légumes verts croquants, émincés de poulet, oignon rouge, crème de sésame)

  • En Plat : Pour ce qui est des pâtes maison, on a le choix entre deux sortes (les fameuses Biang Biang, des pâtes longues de 2m et particulièrement épaisses, ou des pâtes d’épinard), puis on choisi la saveur. Toutes les pâtes sont servies avec des légumes (tofu, carotte, pomme de terre), salade, coriandre, ciboulette et huile légèrement pimentée. Pour nous c’est Biang Biang Tomates + Porc et Pâtes d’épinard Tomates + Boeuf. 

  • En Dessert : Mangue fraîche, riz noir, lait de coco et un pudding de lait, noix de coco rapée.

C’était sincèrement très bon mais nous n’avons pû manger que la moitié de nos bols de pâtes, c’est très copieux et l’huile pimentée a eu raison de nous. On nous a rassuré : les clients arrivent très bien à finir leur plat ! En tout cas, pour nos petits estomacs et nous, pas question de faire de gâchis ! Hop, doggy bag !

Les pâtes sont douces et fondantes, les bols sont trèèèès généreux et plein de saveurs. Les produits sont frais. 

Les desserts sont succulents et simplement parfaits après un tel repas car ils sont extrêmement doux et légers, recommandés à 100%.

Nous avons accompagné notre repas d’un thé aux herbes et d’un lait de soja : je vous conseille réellement ce dernier qui s’équilibre très bien avec le « piquant » des plats.

Merci Mr Zhao

Ce restaurant est le 3e de  Zhao Baoyan, Fondateur de la Taverne de Zhao.

On tient à remercier Zhao Baoyan pour l’invitation et toute l’équipe du restaurant (5 personnes en cuisine et 4 au service) qui nous ont très bien accueillies.

Nous reviendrons pour goûter aux fameux MoMo !

A Faire
Entre amis ou collègues

Les +
La générosité des plats, les desserts

Les -
Généreux mais peut être trop copieux…

Adresse
37 rue des Jeuneurs, 75002 Paris

Horaires
Du Lundi au Samedi de 12h à 14h30 et de 18h à 22h, projet d’ouverture 7j/7 d’ici juillet 

Prix
3 Formules Midi en semaine (9€, 12,50€ et 18€), environ 11€ pour les pâtes à la carte, 7€ pour les MoMo, 3€50 pour les desserts

Bons plans à parisGastronomie

Ricette Ristorante, recettes italiennes signées Francesco Bertuna

posted by Flavie Garnier 19 juillet 2019 0 comments

Après notre article sur Pastaland Gastronomie nous sommes de retour dans la Botte et voudrions vous présenter une nouvelle adresse italienne ! Ricette Ristorante (à lire avec cet accent italien qui sent bon le voyage et la chaleur) nous a ouvert ses portes et nous nous sommes aussitôt enfermés à l’intérieur pendant de longues heures. C’est facile de gagner notre coeur quand on nous nourrit aussi bien…

Un accueil chaleureux, un accueil italien

Ricette (Recette) est le second restaurant du chef Francesco Bertuna, le premier étant l’Olio Pane Vino rue Coquillière dans le 1er arrondissement et âgé de 12 ans.

Quelques jours avant notre visite, j’avais eu Francesco Bertuna au téléphone. L’homme m’a paru fort sympathique, je n’ai donc pas été étonnée de retrouver cette sympathie dans nos assiettes car, chez Ricette, le patron est aussi le Chef de cuisine.

Tout est fait maison et travaillé avec des produits frais et italiens. De plus, tous les plats de pâtes sont disponibles en version sans gluten et l’on trouve une suggestion vegan sur l’ardoise chaque semaine !

Quand à l’accueil en lui même… La meilleure table nous avait été réservée, et la serveuse, seule en salle ce jour là, nous a rappelé qu’il existe vraiment des gens foncièrement gentils.

Viva L’Italia, mangeons !

Après avoir étudié l’ardoise qui change tous les jours et la carte variable au gré du chef, nous passons commande. La serveuse nous propose de faire un repas dégustation en partageant nos plats en deux pour que nous puissions, mon copain et moi, goûter à tout.

En attendant l’entrée, elle nous sert un fond d’huile d’olive pour accompagner la corbeille de pain… que l’on demandera d’être re remplie au cours du repas car le pain à l’huile d’olive, y a rien de plus addictif.

  • Arrivent nos entrées : Mozzarella di bufala e verdure puis Bresaola e mozzarella di buffala

La mozza de bufflonne, rien à dire, c’est ce qu’il y a de meilleur, qu’elle soit accompagnée de bons légumes ou de fines tranches de boeuf séchées.

  • Nos plats, commandés sur l’ardoise : Orecchiette aux « cime de rapa » (= pousses de brocoli), poireaux, tomates séchées, chapelure toastée

Et Farfalle au thon frais et petits pois, sauce tomate.

J’ai une préférence pour les farfalles qui étaient vraiment délicieuses, et dont je reprendrais bien une assiette, car j’ai trouvé les orecchiettes un peu trop amères à mon goût (du aux pousses de brocoli). Mon copain, en tout cas, s’est régalé avec les deux plats !

  • Nos desserts : une Panna Cotta et un Tiramisu  

ENFIN UN TIRAMISU QUI RIVALISE AVEC CEUX DE MA MAMAN ! Il s’agit de mon gâteau préféré au monde et je ne compte plus le nombre de fois où j’ai été déçue en en commandant au restaurant. Pas cette fois ! Un vrai tiramisu fait maison et ça ne peut que me faire plaisir. La Panna Cotta est à tomber elle aussi !

Ciao

Pour résumé, c’est une adresse que l’on vous recommande sans hésitation. On y mange très bien, les prix sont très convenables avec les suggestions du jour à 13,5€, une formule du midi à 16,50€ entrée+plat ou plat+dessert ou encore avec les prix de la carte qui sont abaissés le midi par rapport au soir.

Une cuisine italienne moderne, élaborée et raffinée.

Buon appetito de la part de toute l’équipe ! 

A Faire
Entre amis ou collègues, en couple

Les +
Serveuse super accueillante, recettes de pâtes élaborées

Les -
?

Adresse
10 Rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris

Horaires
Du Mardi au Samedi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30 

Prix
Indiqués dans l’article 🙂

ActivitéInsolite

Labyrinthe, le spectacle inexplicable du mentaliste Pourang

posted by Flavie Garnier 25 juin 2019 0 comments

Ce que l’on aime aller au théâtre chez Kiki ! C’est impatientes de ce que nous allions découvrir que nous nous y sommes à nouveau rendues, cette fois était particulière…Nous sommes allées voir un spectacle de mentalisme à la Comédie de Paris : Labyrinthe Les Couloirs de l’Infini signé Pourang Khaksar, célèbre mentaliste découvert dans La France a un incroyable talent. On vous en dit plus dans cet article mais, on confirme, ce fut incroyable ! 

La complexité du Labyrinthe

Scotchées dans nos fauteuils rouges de la Comédie de Paris, c’est ébahies que nous avons assistées au spectacle, que dis-je !, au voyage du Labyrinthe. L’idée est originale; mêlant théâtre et show de mentalisme, Pourang et ses 3 comédiens (Mélanie Surian, Florence Leroy-Gaussen et Jan Olszewski) nous transportent d’époques en époques. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, notre voyage se divise en 3 chapitres : La Genèse, L’Affrontement et La Délivrance. Premièrement dans l’Antiquité avec le mythe du Labyrinthe Crétois, puis au coeur du 18ème siècle et sa tristement connue énigme de Jack L’Eventreur, nous finissons par retrouver notre Epoque pour s’intéresser à notre cerveau.

Le spectacle est superbement rythmé par les talents de conteur et d’illusionniste de Pourang et de jeux des acteurs; sans oublier les créations lumière de Jérôme Beunier et musicales de Christopher Pimond ou bien sûr les interventions du public ! La mise en scène est signée Jan Olszewski.

Pourang, L’illusionniste Mental

C’est un spectacle à la fois poétique, mystérieux, drôle, inquiétant; mais c’est avant tout un spectacle qui stupéfie. Bien que nous ne soyons pas personnellement montées sur scène, le public est sollicité à de nombreuses reprises pour des numéros tous plus bluffants les uns que les autres… Je ne peux vous dévoiler les tours, il vous faudra aller y assister par vous-mêmes ! Tout ce que je peux vous dire c’est que le Labyrinthe : Les Couloirs de l’Infini est un spectacle de mentalisme haut de gamme.

Pourang l’avait prédit, on ressort en se demandant si tout le public, excepté nous, n’était pas complice…Là est la seule explication que notre esprit rationnel peut concevoir. Ces 1h15 sont tout bonnement inexplicables…

En résumé nous avons passé une soirée incroyable dans les dédales de l’esprit humain ! Merci Pourang, on ira quand même checker les secrets des mentalistes sur youtube…

Le spectacle se joue du 9 Avril au 26 Juin 2019 à La Comédie De Paris, mais de prochaines dates sont à venir ! Vous pouvez prendre vos places ici.

Photos ©Le Labyrinthe – Pourang & ©KikiAParis

A Faire
Entre potes, en couple, en famille
Les +
La mise en scène des numéros dans l’histoire
Les -
Aucun
Ambiance
Conviviale et entraînante
Adresse

Comédie de Paris, 42 rue Fontaine, 75009 Paris

Horaires
Samedi 15 et 29 Juin à 16H
Prix
Jeune: 11€. Placement Libre: Entre 11,95€ et 20€
Bons plans à parisGastronomie

KBG, la divine table franco-coréenne du 6ème

posted by Flavie Garnier 29 mai 2019 0 comments

Le restaurant KBG (Korean Barbecue Grill) est une pépite du 6ème arrondissement de Paris. Alliant la cuisine coréenne et française, le chef David Ly a fait du barbecue sa spécialité. Si les barbecue coréens sont ton truc, un précédent article pourrait te plaire juste ici. En attendant, laisse nous t’en dire un peu plus sur ce restaurant gastromique coup de coeur…

David Ly, le passionné appliqué et impliqué

C’est un ancien médecin qui est à la tête de ce fabuleux KBG depuis maintenant 4 ans. Le chef coréen David Ly est un passionné qui se rend deux fois par semaine à Rungis, aux alentours de 3h du matin, pour y choisir lui même ses ingrédients et être sûr de la qualité proposée à ses clients. On vous rassure Chef Ly, cette implication se ressent dans nos assiettes !

Jugeant la cuisine coréenne trop brute, il l’allie au fois gras ou à la truffe pour notre pur bonheur. La fusion de la cuisine coréenne et française ne plait pas forcément aux coréens mais, nous, nous rend dingues ! 

Côté assiette…et dolsot

La carte est exceptionnelle, les recettes sont uniques et élaborées. Le restaurant fait partie des 5 à Paris à posséder la licence Kobe, cette viande d’exception est donc à la carte, parmi d’autres telles que le boeuf de Wagyu, Kagoshima, Aberdeen Angus ou Black Angus. Ces viandes sont uniquement disponibles en précommande.

Nous n’avons pas goûté aux barbecue ce soir là, mais notre repas fut un régal. Comme quoi, KBG n’assure pas seulement sur sa spécialité…

  • Entrée : Tatins Mandus (raviolis coréens aux poulets et pommes caramélisées) 10€

                                                                         Une tuerie qui rend bien hommage à la tarte Tatin.

  • Plats : Bibimbap Végétarien servi dans un dolsot, arrive à table à mi-cuisson dans un bol de pierre très chaud. La cuisson se termine à table, plus on mélange et plus le goût évolue. David Ly voulait et est ravi de cette interaction entre le plat et le client. 19€

                         Bulgogi deop bap (boeuf mariné dans un jus de poire sur un lit de riz au thé vert matcha) 19€

                        Très joliement présenté, c’est un plat généreux et savoureux. La viande est succulente, tout est bon.

  • Desserts : Tiramisu au sésame noir, fruits frais et parfumé à la rose. 10€

                          Le dessert signature du KBG, dans mon Top 5 dès à présent.  Je n’ai jamais autant raclé un dessert de ma                                vie, c’était d’une légèreté folle grandement appréciable après un repas copieux. Pour l’anecdote, le chef                                    nous a raconté que sa panacotta et son tiramisu sont un clin d’oeil à tous les restaurants italiens de la rue. Il                            les a  présenté à ces chefs italiens qui les ont tous validés !

                         Soupe au chocolat avec son sorbet Artisanal au litchi. 10€  Un mélange chaud-froid fabuleux à la légèreté                               parfaite, encore une fois. Le sorbet est simplement divin, et réalisé par Gérald Cabiron, Meilleur Ouvrier                                   Français en dessert glacé. Nous ne voulions même plus boire d’eau pour garder le goût en bouche le plus                                 longtemps possible !

KBG Gastronomique

Certes, le KBG est un restaurant gastronomique mais ses prix ne sont pas irréalistes et le rapport qualité-prix est indéniable.

On monte facilement dans une trentaine d’euros pour les plaques chauffantes et les barbecues. Il faut compter 55€ pour les viandes d’exception et le prix s’envole à 135€ pour l’entrecôte Wagyu, Kobe ou Kagoshima d’environ 300g. Cependant David Ly nous a expliqué que la viande de Kobe vaut en moyenne 1€ le gramme ! Si vous présagez de goûter à ce Graal des amoureux de la viande, c’est donc ici qu’il faut faire votre baptême.

L’élégante devanture bleue du 14 rue du Dragon vous attend. Vous y découvrirez une jolie déco, une ambiance tamisée, un chef souriant et une cuisine extraordinaire.

Bon appétit !

Photos @Timeout @stylistic @Kbgrestaurant @KikiAParis

A Faire
Entre amis, en famille, en couple; n’importe qui  qui apprécie la bonne cuisine !
Les +
Tout était parfait, mention spéciale aux desserts excquis 
Les -
Adresse
14 Rue du Dragon, 75006 Paris
Horaires
LUNDI : 12h-15h, Du Mardi au samedi : 12h-15h ; 19h-23h
Prix
Environ 15€ pour les entrées, 25€ pour les plats (sauf viandes d’exceptions) et 10€ pour les desserts

Bons plans à parisGastronomie

Aïe Aïe Aïe, délice thaï chez Yaai Thaï

posted by Flavie Garnier 20 mai 2019 0 comments

Fous de cuisine asiatique, bonne nouvelle : meilleure cantine thaïlandaise dégôtée au 35 Boulevard de Bonne Nouvelle ! Yaai Thaï nous ouvre ses portes le temps d’une escapade à Bangkok dans une ambiance street food, sans quitter Paris. Vous êtes du voyage ? 

Voyage Thaï les yeux ouverts…

Si Yāy(ou ยาย) signifie « mamie » en thaïlandais, ce n’est pas pour rien.

Cette perle de restaurant, c’est à Matthieu Soliveres, fondateur de Mamie Burger, qu’on la doit. Mais le nom du restaurant se comprend surtout au travers des plats traditionnels qu’il propose, une cuisine thaïlandaise authentique comme la ferait notre grand-mère thaï ! 

Yaai Thaï c’est un restaurant mais deux adresses : l’une à Bonne Nouvelle dans le 2ème, que nous avons testée, et l’autre au 22 rue Daguerre dans le 14ème, plus petite.

Quoiqu’il en soit, 2ème ou 14ème, Paris a disparu : place aux ruelles animées de la capitale du Pays du Sourire. Nos mirettes en prennent plein la vue avec tous ces éléments de déco venus tout droit de Thaïlande ! Des objets et de la couleur partout, des paniers en osier au plafond; un décor typique qui dépayse.

               

L’expérience visuelle continue grâce à la préparation, devant nos yeux, de savoureuses et honnêtes assiettes (identiques aux photos) cuisinées au wok.

…et le ventre plein

Toute cette joyeuse animation, mélange de conversations des nombreuses bouches à nourrir et de joie de vivre des serveurs, nous donne faim.

Salade de papaye, curry au lait de coco, soupe à la citronnelle, nouilles sautées à la sauce soja, riz gluant à la mangue, banane au lait de coco, etc ; cet article m’ordonne de retourner très prochainement faire honneur à ces plats, délaissés lors de notre commande…

Pour nous ce fut donc :

  • Gyoza (Raviolis aux légumes et au poulet) et Nuea I-San (Brochettes de boeuf) en entrées ;
  • Piao Wane (Poulet, Légumes sautés à l’ananas, oignons, sauce aigre douce) et Phad Kra Prao (Boeuf, Légumes sautés au piment, basilic Thaï) en plats ;
  • Riz Parfumé et Vermicelles sautés aux légumes en accompagnements ;
  • Khanom Mo Keng (Flan Thaï) et Saparot (Ananas) en desserts.

 

Bon, bon,bon… On n’a pas eu les choix les plus originaux mais on s’est régalé. 

C’est plein de saveurs, c’est sain, gourmand, fondant, croquant et purée que ça sent bon ! C’est impossible de ne pas trouver son bonheur, il y en a pour tous les goûts : que l’on soit de ceux qui sont faibles face aux plats un chouilla épicés (moi), ou des forts qui se rient du curry rouge (la bouche qui m’accompagnait).

Qu’est-ce qui vient parfaire ce déjeuner ? Son prix tout à fait correct ! Comptez environ 7€ pour l’entrée, pareil pour le dessert et 12€ pour le plat.

J’ai accompagné mon repas d’un thé glaçé Thaï, très bon mais que je trouvais trop sucré au début. Et puis finalement il se trouve qu’il s’est très bien marié avec mon plat, alors je n’ai rien à redire.

Désormais notre mamie thaï, c’est Yaai Thaï.

Photos @YaaiThaï @KikiAParis

A Faire
N’importe qui, y en a pour tous les goûts
Les +
 Des plats authentiques, des prix très corrects, décor immersif et ambiance aussi chaleureuse que dépaysante 
Les -
Adresse
35 Boulevard de Bonne Nouvelle 75002 et 22 rue Daguerre 75014, Paris
Horaires
DU LUNDI AU VENDREDI : 12:00 – 14:30, 19:00 – 23:00 – SAMEDI : 12:00 – 23:00 – DIMANCHE : 12:00 – 14:30, 19:00 – 23:00
Prix
Environ 7€ l’entrée, 12€ le plat, 7€ le dessert, 11€ le menu enfant

Bons plans à parisGastronomie

Dim Sum franco-chinois, parfait mélange de saveurs signé Yikou

posted by Flavie Garnier 15 mai 2019 0 comments

Une bouchée vapeur, une Franco-Chinoiserie : là est la signification de Yikou, petit mot qui révèle un grand restaurant. Laissez-nous vous présenter ce créateur de Dim Sum indépendant à l’inventivité qui nous ravie, mélangeant gastronomie chinoise et ingrédients français.

Une histoire de duo

Le restaurant Yikou est avant tout une histoire de duo.

  • 2 Pays : la volonté du restaurant et ce qu’il fait à merveille, est de rassembler les saveurs françaises et chinoises dans des Dim Sum traditionnels chinois. Une idée de génie et un pur régal.
  • 2 Esprits : Chénxiào, le gérant, et Pierre, le co-gérant. Nous avons été servies par Chénxiào en personne, très souriant il prend réellement à coeur que ses clients passent un agréable moment. Lui comme le reste de l’équipe d’ailleurs.

Le charme du lieu

C’est beau. Le bon goût fait la déco.

Les briques blanches des murs accueillent la splendide et contrastante fresque de l’artiste Mateus Bailon, la grande table en bois sur mesure est la pièce centrale du restaurant, les chaises dépareillées sont en bambous tressés et le plafond design donne une impression de hauteur.

L’ambiance musicale vérifie notre impression : les gérants sont stylés. Ils font une sélection d’artistes chinois et français pas connus, on n’hésite pas à leur demander leur playlist !

Saveurs nouvelles dans les paniers

Confidence : jusqu’à ce repas, je n’avais jamais goûté de Dim Sum de ma vie. En revanche, j’ai vu Le Voyage de Chihiro des millions de fois et bavais toujours autant devant les plats engloutis par les parents de Chihiro avant de se transformer en porcs (triste destin). Je ne sais plus s’il y avait des Dim Sum dans leur festin mais c’est à ce dessin animé que j’ai pensé en les découvrant via l’instagram du restaurant ! Alors, Yikou, j’avais de graaandes attentes….

…qui furent parfaitement satisfaites.

  • Dim Sum

Après 20 minutes d’étude minutieuse du menu (3 Dim Sum terriens, 5 marins, 5 végétariens, 3 Bao Burgers ; TOUT a l’air délicieux !), nous passons commande. On nous conseille de prendre 3 paniers chacune, chacun contenant 3 pièces de Dim Sum, sauf le Chasu Forestier où il n’y en a que 2.

  1. Chasu Forestier : Bao (pain vapeur) au civet de sanglier laqué façon Canton, relevé au vin de riz de Shaoxing et Cranberries. 7€
  2. Babao Truffes : Petite bourse de potage façon xiao long bao, poulet fermier origine France et châtaignes d’eau relevés à l’huile de truffe noire du Périgord. 6,5€
  3. Dentelle Taïtaï : Bouchée enrobage 3 textures : dentelle croustillante sur purée de taro fondante et coeur au poulet fermier origine France6,5€

  4. Hei CharlieRaviole de saumon marinée au thé noir fumé Lapsang Souchong, julienne de céleri et pâte à l’encre de seiche. 6,5€

  5. Brin de FoyiRaviole à la tôme de chèvre frais et au kaki séché fumé au foin de Crau AOP. 7€

GROS GROS GROS COUP DE COEUR POUR LES 2 ET 4 mais tous sont d’une nouveauté et originalité gustative indéniable. On est surpris à chaque bouchée. C’est visuellement très sophistiqué, la technique est visible dans l’esthétisme des Dim Sum.

Si le choix s’avère trop difficile, tournez-vous vers les Compositions du Chef ou bien vers les Bao Burgers pour lesquels nous serons obligées de revenir, mince…

  • Boissons

La carte des boissons est, elle aussi, une hantise pour les indécis… Cocktails Asie-mutés ? Yi-Tea, les « Bubble Tea sans ingrédients extra-terrestres » ? L’appel de l’alcool étant toujours vainqueur, allons-y pour le Kung Foudre : Vodka Française de la Dune de Pyla, Mei Kuai Lu, liqueur de fraises des bois, liqueur de litchi, vin blanc et notes de piments d’Espelette.

Une erreur de choix car, étant en lendemain de cuite, nous n’avons pas pu finir notre verre (que l’on                                          reconnait tout de même vraiment bien réalisé)…Mais pas de gâchis ! Nous l’avons offert à la table d’à côté                              avec laquelle nous avons sympathisée. Je ne sais pas si tous les clients du restaurant sont comme ça, mais                            eux étaient d’une extrême sympathie et ont levé leur verre en criant « merci Emma ! » quand nous sommes                              parties, prénom de ma cousine. Ça en plus de la gentillesse de l’équipe : 10/10 pour l’ambiance. 

  • Dessert

En dessert nos choix ont été le Chocochinois : Fondant vapeur au chocolat sichuanais sauce caramel soja salé & glace thé vert matcha, et le Madame SagoMousse de crème de coco infusée aux Spéculoos sur lit de mangue 3 textures.

Le Chocochinois était excellent mais le Madame Sago était un coup de foudre. D’une délicieuse légèreté, ce dessert gratté à la cuillère jusqu’à la dernière bouchée a achevé de nous séduire.

To conclude

Que c’est bon de tomber sur des endroits comme Yikou. Un sans faute recommandé par KikiAParis.

Merci mille fois pour ce bon repas !

Photos @Pierre Lucet-Penato @Emotions-De Dietrich

A Faire
Entre Amis, En Famille, En Amoureux (risque de ridicule en tenant les baguettes  ou en essayant d’avaler le Dim Sum en entier pour ne pas en faire tomber la moitié sur la table)
Les +
Très bon rapport qualité-prix, Excellente cuisine innovante et sophistiquée trouvable nulle part ailleurs, Vaste choix de boissons
Les -
?
Adresse
49 rue de l’Aqueduc, 75010 Paris
Horaires
Du Mardi au Samedi : 12h-15h  19h-23h
Prix
De 6€ à 8€50 les Dim Sum, de 20€ à 26€ les Compositions du Chef, 18€ les Bao Burgers, de 6€ à 9€ les desserts, 12€ les cocktails