Author

Flavie Garnier

ActivitéCulture

Com’ en Couleurs : le spectacle interactif au grand Rex mêlant humour et analyse comportementale !

posted by Flavie Garnier 21 octobre 2020 0 comments

Jeudi 15 octobre, nous avons été invitées au spectacle ludique et pédagogique Com’ en Couleurs au Grand Rex, mêlant comique et analyse comportementale. Interprété par Vincent Lemaire, conférencier humoriste, et co-créé avec Gary Vercruysse, consultant en comportement, on vous dit tout juste en dessous !

Êtes-vous plutôt Rouge, Jaune, Vert ou Bleu ?

Connaissez-vous la méthode DISC® ? Il s’agit d’un outil d’évaluation psychologique issu des travaux de William MARSTON, juriste et psychologue, et de Carl JUNG, médecin psychiatre. Cette analyse du comportement des personnes détermine quatre profils : Dominant, Influent, Stable et Conforme.

Le spectacle Com’en Couleurs se base sur ces profils, chacun incarné par une couleur (Rouge, Jaune, Vert et Bleu). Ainsi faisons nous la connaissance de Roger, Justine, Virginie et Bernard.

Voici leur présentation :

Roger, « le rouge », c’est un « winner » et ça se voit ! Généralement, c’est le boss. Fonceur, ambitieux, indépendant, il fait plusieurs choses en même temps car le temps c’est de l’argent ! Il ne faut pas le gaspiller ! Impatient et pas vraiment diplomate, il affirme plus qu’il ne questionne et il parle plus qu’il n’écoute.

Justine, « la jaune », c’est la communicante et la créative par excellence ! Expressive, enthousiaste, bavarde (c’est un euphémisme), elle est débordante d’énergie, voire hyperactive. Quel que soit la situation, elle est toujours partante et ça se voit (elle gesticule sans arrêt) ! Avec elle, il faut avoir le cœur bien accroché !

Virginie, « la verte », c’est la sérénité incarnée ! Si elle vous demande comment vous allez ce n’est pas par politesse, cela l’intéresse vraiment. Modeste, méthodique, patiente, elle est la personne sur qui on peut compter les yeux fermés ! Mais attention à la façon dont vous lui parlez car elle prend les choses très à cœur.

Bernard, « le bleu », c’est un organisateur né ! Avec lui, tout est à sa place, rien ne dépasse ! Sa devise : ce n’est pas parce que c’est un mariage qu’on est là pour s’amuser ! Parfait en tant que comptable ou expert juridique, il est analytique, rigoureux et mesuré. Avec lui, l’heure c’est l’heure et tout est bien rangé, même les étiquettes de rangement sont classées.

Vous l’aurez compris, l’objectif est simple : apprendre à mieux se connaitre soi-même et à mieux communiquer avec son entourage personnel et professionnel TOUT EN SE DIVERTISSANT. 

Com’ en Couleurs met en scène, à un rythme effréné, les différents styles comportementaux et met en lumière et en couleurs les différences de fonctionnement de chacun dans des situations de la vie quotidienne. Avec des personnages parfaitement incarnés par Vincent Lemaire, grand showman !

Nous regrettons cependant que le spectacle se soit laissé aller à la simplicité des clichés en attribuant le Jaune et le Vert, les profils liés aux émotions, à des personnages féminins tandis que les profils plus intellectuels étaient des hommes…

Un spectacle interactif

Tout le long du spectacle, nous entendions le public autour de nous s’amuser à se reconnaître dans certaines situations, ou à reconnaître leurs amis, famille ou collègues !

Certains étaient d’ailleurs amenés à partager leurs ressentis dans le micro de Vincent Lemaire lors de moments d’interaction avec le public.

Un homme et une femme ont même été conviés à monter sur scène pour un quizz. Ce fût très drôle car leur couleur dominante était évidente lorsque nous entendions leurs réponses !

Au-delà du spectacle

Après plus de 200 représentations dans toute la France, Com’en Couleurs se produisait au Grand Rex ce 15 Octobre. Voici la liste des prochaines dates :

  • 4 novembre : Marseille
  • 5 novembre : Nice
  • 17 novembre : Lyon
  • 24 novembre : Lille
  • 1er décembre : Bordeaux
  • 2 décembre : Toulouse
  • 7 décembre : Strasbourg
  • 8 décembre : Nantes

Com’en Couleurs propose aussi des ateliers et des formations pour améliorer la productivité et la communication au sein d’une équipe ou d’une entreprise. Et toujours sur le ton de l’humour ! Comment faire autrement avec Vincent Lemaire ?

Si cela vous intéresse, il vous suffit d’écrire à hello@comencouleurs.com !

Photos ©KikiAParis, Comencouleurs, Billetsreduc

A Faire
Le spectacle : qui vous le souhaitez – Les ateliers et formations : en entreprise, avec vos équipes
Les +
Vincent Lemaire, extrêmement dynamique, showman  
Les -
Trop de clichés, humour simplet par moment  
Adresse
Grand Rex
Bons plans à parisGastronomie

La Bonne Ecole : La bonne adresse pour manger de la viande

posted by Flavie Garnier 15 septembre 2020 0 comments

Des amateurs de viande par ici ? Il y a quelques temps nous vous parlions des côtes de boeuf d’A côté, aujourd’hui c’est une nouvelle excellente adresse que nous souhaitons vous partager, amis carnivores : La Bonne Ecole. Pas de doute, vous êtes au bon endroit.

Quand les fondateurs ont été à bonne école…

A la tête de l’enseigne, 2 associés : Vincent et Antoine.

Tous deux se sont rencontrés en travaillant dans le même restaurant – un restaurant de viande – en apprenant auprès d’un patron dont la manière de travailler était toujours proche du client. En somme, ils ont été à BONNE ECOLE et cela a inspiré le nom de leur propre restaurant.

On dit merci à leur ancien patron, ils ont effectivement été parfaitement formés, tant sur l’accueil que sur leur connaissance des viandes !

…cela promet un excellent repas !

Ce que j’adore lorsque je vais au restaurant, c’est sentir que tout n’est pas misé uniquement sur les plats mais que les entrées et desserts sont tout aussi importants ! Et bien ici, ce fût un régal du début jusqu’à la fin !

En commençant par les chips maison de bienvenue puis par les entrées : Gravlax de Boeuf et sa julienne de légumes froids, sauce asiatique et Mozzarella Panée, crème de laitue

Deux vraies entrées coups de coeur ! L’assaisonnement du gravlax de boeuf était succulent, quant à la mozza panée : une entrée onctueuse comme je les aime. Rien à redire !

Place aux plats : Noix d’entrecôte Black Angus d’Uruguay accompagnée d’une julienne de légumes et Entrecôte, os à moelle accompagnée de churros sauce chimichurri pour les deux

Les viandes étaient excellentes et les cuissons parfaitement maitrisées par le chef ! C’était la première fois que je goûtais au Black Angus et je comprends tout à fait sa réputation, c’était si fondant…

J’ai personnellement une GRANDE addiction pour les os à moelle, c’est d’ailleurs pour cela que j’avais repéré l’adresse ! Du pain, du gros sel, mmmh quel délice.

Pour finir, les desserts : Panna Cotta coulis de fraise et Cheesecake pistache fraise, sorbet myrtille sauvage.

Le chef, en plus de maîtriser les viandes, a une formation de boulanger patîssier (quand je vous disais que le repas était parfait du début jusqu’à la fin…)

Nous sommes retombés en enfance avec ces desserts ! Le sorbet myrtille était très bon et s’équilibrait parfaitement avec la pistache et la fraise.

Avis Général

Nous avons adoré cette adresse, proche de montmartre, et où l’on retrouve une clientèle de quartier. L’ambiance est très agréable, les gens se connaissent et l’accueil est super !

Les produits sont simples mais travaillés avec une touche de modernité ! Ce qui correspond à l’envie de Vincent et Antoine : ils ne cherchent pas à faire du gastronomique, mais veulent que ce soit simple et bon !

Défi réussi, nous reviendrons !

©KikiAParis

A Faire
N’importe qui qui aime la viande !
Les +
Les entrées et desserts sont tout aussi travaillés que les plats
Les -
?.
Ambiance
clientèle de quartier, bonne ambiance
Adresse
13 Rue des Cloys, 75018, Paris
Horaires
Horaires à retrouver sur le site
Prix
Voir photos cartes dans l’article
Bons plans à parisGastronomie

Amélie : La Maison d’Huîtres aux associations audacieuses

posted by Flavie Garnier 7 août 2020 0 comments

Samedi midi nous avions un anniversaire à fêter, nous voulions donc un repas de fête ! Quoi de mieux que la maison d’huîtres Amélie, Place de la Madeleine, pour un déjeûner mémorable de 29 ans ? Nous nous sommes régalées, voici notre expérience.

Le Plateau d’Huîtres

La Maison d’Huîtres Amélie nous a accueillies comme des reines avec un assortiment d’huîtres des plus succulentes et aux associations des plus surprenantes : huîtres cocktail, huîtres concombre mangue et huîtres chocolat, framboise, amande.

On ne saurait faire de classement tant les 3 étaient délicieuses !

Etonnamment délicieuse pour la 3ème d’ailleurs : on ne s’attendait pas à être aussi emballées par l’association des huîtres et du chocolat… et pourtant ça marche vraiment bien !

Le concombre et la mangue apportaient un goût très frais sans pour autant cacher le goût des huîtres.

Les huîtres cocktails étaient accompagnées d’échalote, elles étaient très fines, au goût délicat et parfumé.

Ce plateau d’huître était un véritable régal en plus d’une superbe découverte pour les papilles, un sans faute.

Les Plats

Les Plats ont été à la hauteur du plateau d’huîtres : à la fois surprenants et délicieux.

Nous nous sommes laissées tenter par le Poulpe braisé : pommes de terre grenaille, olives de kalamata, coulis de tomate et le Bar entier rôti au four Josper, poireaux, vinaigrette à la moutarde et au miel.

Le poulpe était cuit à la perfection : la consistance était parfaite. La douceur de la sauce tomate l’accompagnait très bien.

Le bar était incroyable : très goûtu avec un léger goût fumé et cuit à la perfection encore une fois. La mûre était une très bonne idée d’accompagnement.

Place au dessert !

Les desserts étaient plus classiques que le reste du repas, mais néanmoins très bons.

Nous avons pris le brownie au chocolat & crème anglaise et la Pavlova aux fruits d’été.

La crème anglaise maison était très bonne et la Pavlova était accompagnée de fruits frais savoureux avec des fraises des bois parfumées.

Conclusion plus que positive !

Nous avons passé un excellent moment au restaurant Amélie grâce à un serveur très sympathique, une vue sur l’Eglise de la Madeleine et des assiettes d’une qualité gastronomique !

Le rapport qualité prix est indéniable, du moins le midi, compte tenu de l’emplacement et de la qualité des plats.

Ce qu’il faut retenir d’Amélie, c’est que vous y découvrirez des associations audacieuses, pas forcément évidentes mais qui fonctionnent à la perfection !

©KikiAParis

A Faire
Pour toutes occasions à fêter !
Les +
Les associations surprenantes, la qualité des plats  
Les -
Les desserts trop classiques  
Adresse
26 Place de la Madeleine, 75008 Paris
Horaires
Ouvert du lundi au samedi : de 12h à 2h00 et le dimanche de 13h à 18h
Prix
Voir photo carte dans l’article
Bons plans à parisGastronomie

KUMA : authentique cantine japonaise

posted by Flavie Garnier 28 juillet 2020 0 comments

Nous le savons tous (ou pas :p), la cuisine japonaise est une de mes passions. Comment fêter plus dignement la fin du confinement et la réouverture des restaurants autrement qu’en allant chez KUMA ? (élu meilleur restaurant japonais sur Deliveroo !!) Pour découvrir notre expérience sur cette authentique cantine japonaise du 4ème arrondissement, c’est juste ici !

AU-THEN-TI-QUE

Situé à quelques rues du métro St Paul, nous arrivons au 5 rue des Ecouffes : jolie petite adresse avec deux tables hautes dehors et un beau et traditionnel yataï à l’intérieur !

On se sent plongées au coeur du Japon, un soir dans un petit village. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seules à ressentir cette authenticité, des habitués japonais eux-mêmes ont fait de Kuma leur cantine.

La carte est courte mais propose les 3 plats quotidiens les plus mangés au Japon sans compter les ramens : Le Curry Japonais, Le Donburi et Les Onigirazus.

Carte Kuma

Derrière KUMA, les gérants

KUMA est la contraction des noms de famille de Mehdi et Thomas, les deux associés fondateurs de l’enseigne. Ce petit mot signifie également OURS en japonais.

Tous deux sont issus de l’hôtellerie de luxe et sont trèèèèès sympathiques.

Notre repas a été accompagné par la playlist créée par Mehdi et Thomas : OKONOMIMUSIC – à retrouver sur Spotify pour se mettre dans l’ambiance good vibes / street food de Kuma.

Yataï Kuma

Notre Commande

Place à notre commande :

Katsu Curry d’un côté / Saumon Don de l’autre.

Saumon Don – Bol de Riz avec Saumon Mariné et Nori Ciselé
Katsu Curry – Curry aux Légumes, Escalope de Poulet Panée

Deux plats délicieux !

Le curry japonais est plus doux et plus fondant que le curry indien mais, pour mon petit palais sensible, trop épicé pour que je le mange en entier. Je reconnais tout de même la grande qualité de la cuisine de Kuma et de ce plat !

Le Saumon Don était exquis, ce doux goût du saumon mariné qui fond sous la langue, mmmmh miam.

En Dessert : Mochis Glaçés au Sésame Noir et à La Mangue

Motchis Glacés Mangue et Sésame Noir

Moi qui pensais ne pas aimer, ce fût une excellente surprise ! Si vous allez manger chez Kuma, ne passez pas à côté de ce dessert délicieux. Je regrette de ne pas avoir goûter aux autres choix de mochis… La prochaine fois !

Pour accompagner ce très bon repas, nous avons opté pour une limonade au Yuzu fait maison et une bière Kirin

Limonade au Yuzu faite maison et bière Kirin

J’ai beaucoup aimé la limonade, très originale ! La bière était très bonne aussi.

En Bref, il s’agit d’une excellente adresse grandement recommandée !

©KikiAParis

A Faire
Entre collègues ou entre amis
Les +
Le cadre, la qualité et beauté des plats 
Les -
Les tabourets à l’extérieur ne sont pas ce qu’il y a de plus confortable, mais vont avec l’ambiance street food du restaurant 
Adresse
5 Rue des Ecouffes, 75004 Paris
Horaires
Ouvert du mercredi au vendredi : de 12h à 14h30- de 19h à 22h et du samedi au dimanche de 12h à 21h
Prix
Voir photos cartes dans l’article

Bons plans à parisGastronomie

Cadence, un rapport qualité-prix indéniable dans le 11ème !

posted by Flavie Garnier 15 juin 2020 0 comments

Avis aux parisiens du 11ème, votre arrondissement cache une pépite ! Celle-ci se nomme Cadence. Après vous avoir présenté un autre resto du 11ème, Tonton Luigi, nous nous sentons d’humeur partageuse et savons que nous ne pouvons pas garder Cadence pour nous seules. Voici alors notre avis ! 

Cadence, plus qu’un resto, un lieu de vie !

Cadence c’est un resto tout jeune, l’adresse est ouverte depuis cet été seulement !

3 associés en sont à la tête : Paul et Jéremy en salle, et Josh en cuisine. Ces 3 là ont su créer non seulement un resto aux allures modernes mêlant métal et végétal, mais aussi, et surtout, un véritable lieu de vie.

En effet, le restaurant est ouvert en continu de 12h à 00h en semaine, on peut donc venir y boire un café à toute heure, et jusqu’à 2h le samedi soir ! L’occasion de venir y boire un dernier verre et d’écouter de la bonne musique grâce aux DJs !

Cadence, notre expérience

Nous sommes venues chez Cadence pour le déjeuner, nous avons alors découvert l’ardoise et ses formules : Entrée-Plat ou Plat-Dessert pour 15€ ou Entrée-Plat-Dessert pour 19€.

Ces prix sont vraiment plus que convenables quand on lit les intitulés de plats, et le sont d’autant plus quand on voit les assiettes arriver. 

L’ardoise est évolutive d’une semaine sur l’autre, les produits sont frais, de saison et tout est fait maison !

  • Entrées : Canard confit, kimchi de chou chinois, oeuf sésame / Toast sardines pickles, crème de raifort, concombre et échalottes

Le Canard était un délice ! Un chaud-froid avec le chaud du canard et le froid du chou. L’oeuf amène une onctuosité et de la douceur au salé du canard. Pour le toast de sardines, le côté croquant et croustillant du toast ainsi que le goût vinaigré se combinent parfaitement au goût prononcé de la sardine ! De très bonnes entrées.

  • Plats : Tajine de Boeuf, semoule, coriandre / Dos de lieu noir, purée de betteraves, brocolis, pommes grillées et noix

La façon de présenter le tajine était très originale. Un plat très fondant, avec une petite touche de croquant amenée par les oignons frits. Le mélange de saveurs du second plat, le dos de lieu noir, était très intéressant ! Entre la betterave, les noix, la pomme grillée, la crème de raifort, ce plat était très léger et aux notes sucrées.

  • Desserts : Brownie au chocolat / Crumble aux pommes

Rien de bien extraordinaire pour ces desserts qui ne restent qu’un brownie et un crumble aux pommes, mais c’était tout de même très bon !

Conclusion

Nous sommes ravies d’avoir trouvé un si bon restaurant à Paris pour des prix aussi raisonnables ! Nous conseillons grandement Cadence, qui deviendra facilement votre prochaine cantine, comme c’est le cas pour déjà grand nombre d’habitués.

Photos ©KikiAParis 

A Faire
Entre collègues, entre amis

Les +
Rapport Qualité Prix fou, les assiettes sont très travaillées 

Les -
Un peu déçue du choix des desserts, moins originaux que les entrées et les plats

Ambiance
Ambiance chaleureuse

Adresse
117 Avenue Parmentier, 75011 Paris

Horaires
Ouvert du mardi au vendredi en continu de 12h à 00h et de 17h à 2h pour le samedi

Prix
Formule du midi : Entrée-Plat ou Plat-Dessert pour 15€ ou Entrée-Plat-Dessert pour 19€

Bons plans à parisGastronomie

L’Archimède : Archi bon !

posted by Flavie Garnier 4 mars 2020 0 comments

Pardonnez le titre simplet, mais il faut dire ce qui est… Le nouveau restaurant que nous vous présentons, L’Archimède, est une excellente adresse du 10ème arrondissement. Si vous faîtes un tour près du Canal Saint-Martin, il ne faut pas passer à côté de sa façade bleue !

Le maître mot de L’Archimède : la convivialité

L’Archimède est un jeune restaurant, ouvert depuis 2 ans dans le 10ème arrondissement de Paris. Larry Battet et Ahmed El Idrissi en sont les gérants, tous deux anciennement de La Closerie des Lilas.

Les deux font merveilleusement bien la paire ! L’un en salle et l’autre en cuisine, ils s’entendent sur leur mot d’ordre : la convivialité. C’est donc dans un restaurant aux allures de bistrot chic que nous nous sommes installées, confortablement assises sur la banquette bleu canard.

Nous avons été accompagnées et conseillées par Larry Battet, dans la joie et le professionnalisme ! 

Place à la dégustation !

Tout est fait maison ! Tout est frais et de saison ! L’Archimède offre une cuisine bistronomique française revisitée avec différents arômes.

 La carte est évolutive, elle ne change pas radicalement mais petit à petit, et propose tout de même toujours la spécialité du Chef : le poisson Rossini (servi avec une escalopine de fois gras). Nous l’avons bien évidemment gouté et, sans grand suspens, c’est excellent!

  • Les Entrées :

Nous nous sommes partagées à deux l’assiette de dégustation des 3 entrées proposées à la carte :

– Velouté de Patate douce, douceur de chèvre, crouton de pain au maïs

– Burrata truffée, pomme Nashi, pesto de roquette, amandes grillées

– Tataki de Veau, sésames, mousseline de potimarron, balsamique

Ce velouté…Nous en voulons la recette ! Les trois entrées étaient parfaites, il n’y a rien à redire. 

  • Les Plats :

– Filet de Daurade Royale Bio, endives braisées, sauce chorizo (supp. Rossini)

– Magret de Canard, épices douces, topinambours, polenta snackée

Dignes des entrées, les plats étaient très bons, aussi bons que ce que laissaient présager leur intitulé ! (Nous reviendrons goûter au risotto aux brisures de truffes !!)

  • Les Desserts :

– Salade d’agrumes, sorbet citron basilic, poivre de Timut, kumquat

– Mille-feuilles au beurre salé, noisette grillée, sésame noir

Le Mille-feuilles est également une spécialité de L’Archimède et évolue au fil des inspirations du Chef. Un soir il est au beurre salé, un mois plus tard il peut être au chocolat/pistache, telle est la surprise ! 

Je pensais que le mille-feuilles n’allait pas être une bonne idée après un repas copieux… Et bien finalement, c’était étonnamment léger ! Et très bon en plus de ça, tout comme la salade d’agrumes.

Une vraiment chouette adresse cet Archimède

Comme vous l’aurez compris, on ne peut vous dire que du bien de ce restaurant et on vous le conseille fortement. 

Attention néanmoins, pensez à réserver le week-end !

Photos ©KikiAParis 

A Faire
Qui vous le souhaitez

Les +
Excellent de A à Z 

Les -
?

Ambiance
Ambiance conviviale

Adresse
11 Rue Marie et Louise, 75010 Paris

Horaires
Ouvert du mardi au samedi : dîner de 19h à 22h30 et du vendredi au dimanche : déjeûner de 12h à 14h30

Bons plans à parisGastronomie

L’Escient, le restaurant familial du 17ème

posted by Flavie Garnier 2 février 2020 0 comments

Nous avons découvert, un samedi midi, ce super restaurant familial du 17ème arrondissement. On a délicieusement bien mangé, on vous partage donc naturellement l’adresse ! Cuisine bistronomique et ambiance intimiste, bienvenue chez L’Escient

L’Escient, l’essentiel à savoir

Petit restaurant mêlant le moderne et l’ancien par sa déco et ses murs en pierres apparentes, L’Escient est installé depuis 8 ans dans la rue Poncelet. Véritable restaurant familial, on retrouve le père en cuisine, la mère en salle et la fille ayant fait son apprentissage chez Alain Ducasse, Claire Méchin, un peu partout !

C’est dans une ambiance calme et intimiste que nous avons déjeuné, c’était très agréable.

Notre repas chez L’Escient

La carte est évolutive et l’ardoise change tous les jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Entrées : Saucisse au Couteau Poêlée, Crème de Maïs, Huile à la Ciboulette et Tartare de Daurade lait de Coco, citron vert, patate douce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux entrées bien différentes avec la délicatesse et le goût acidulé du Tartare, face au caractère plus brut de la Saucisse au couteau, bien que ce soit une entrée très onctueuse grâce à la crème de MaÏs. Cette entrée est d’ailleurs dans mon top 5 des entrées que j’aie pu gouter dans un restaurant ! C’était excellent, les grains de maïs apportent une touche croquante.

  • Plats : Filet de Maquereau aux Cèpes et Filet de Canette de Barbarie, Betteraves, Cèpes, Jus Cassis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux très bons plats ! Une préférence pour le filet de Canette de Barbarie. 

  • Desserts : Crème Chocolat Noir Cru Manjari, Ecume Tiède, Glace Vanille “Bio” et Poire au Caramel, Croûtons de Brioche, Glace Cardamome “Bio”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malheureusement un peu déçue par la présentation des desserts, mais cela ne remet pas en question leur qualité ! La glace vanille est excellente et la glace cardamome, très originale. 

Pour les fondus de chocolat, la crème est faite pour vous !!

L’Escient, une valeur sûre !

Ce fut un très bon repas, on s’est régalée et on reviendra :). Adresse validée et conseillée.

Photos ©KikiAParis

A Faire
Entre amis, En couple, En famille

Les +
La Saucisse au couteau en entrée !!!

Les -
Dressage des desserts 

Ambiance
Intimiste

Adresse
28 rue Poncelet, 75017 Paris

Horaires
Du Lundi au Samedi inclus de 12h à 14h et de 19h30 à 22h

 

Bons plans à parisGastronomie

Maison Blanche, une Maison Gastronomique avec vue panoramique !

posted by Flavie Garnier 3 janvier 2020 0 comments

Kiki à Paris aime aussi bien Paris que la Gastronomie. Nous avons donc été comblés par l’invitation de Maison Blanche, cette institution de la gastronomie française située sur le toit du Théâtre des Champs Elysées, offrant une vue imprenable sur l’ouest parisien. Un repas des plus romantiques

Maison Blanche, plein la vue…panoramique !

Situé sur la prestigieuse Avenue Montaigne, il faut lever les yeux pour découvrir le restaurant gastronomique Maison Blanche. En effet, c’est en ascenseur que nous nous rendons sur le toit du Théâtre des Champs-Elysées où s’est perchée cette Maison de renommée depuis bientôt 30 ans (en 2020). 

Nous y découvrons un restaurant raffiné et lumineux grâce à la présence de l’immense “Baie Vitrée”. Cette extraordinaire verrière nous offre l’une des plus belles vues des toits de Paris !

Maison Blanche, plein la vue…dans nos assiettes !

Installés à l’une des meilleures tables, on nous propose une coupe de champagne puis on nous apporte des gougères aux fromages. Vient ensuite la carte : 

Après en avoir pris connaissance et que sa simple lecture nous ait mis en appétit, nous passons commande.

Pour débuter, nous prenons les Pastèque et gambas à la grenade et féta, huile d’olive citronnée ainsi que le Thon rouge en carpaccio, mariné au citron vert, aïoli de mangue et gingembre

Les gambas sont excellentes, et le mariage avec la pastèque et la féta est très intéressant !

Le carpaccio de thon rouge est très bien assaisonné, une entrée délicate et légère.

En plats, nous arrêtons notre indécision sur le Bar en écrin floral, émulsion à l’eau d‘orange verte confite, carottes et palets de courgettes et la Longe de veau rôti, jus aux feuilles de kafir, gnocchi de patate douce au glaçage galanga-orange… Tous les intitulés de plats étaient à la fois intriguants et attirants.

La cuisson du bar et le mélange des saveurs dans ce plat sont parfaits. Le chef a entièrement convaincu mon copain qui d’habitude ne raffole pas de l’orange : ici, il a adoré.

Je suis particulièrement touchée par la longe de veau au goût rassurant de souvenirs d’enfance… Entre la présentation des carottes, les gnocchis de patates douces, le fondant du veau au goût légèrement caramélisé et l’orange qui m’évoque le canard à l’orange des repas de Noël… Ce plat m’a séduite.

C’est en beauté que nous finissons notre repas avec les Fruits rouges en méli-mélo, fontainebleau léger et le dessert spécialement conçu pour le Mois Rose : le Cheesecake à la rose, glaçage cranberries, hibiscus, sablé breton reconstitué.

L’acidité des groseilles dans le méli-mélo de fruits rouges est parfaitement contre-balancée par la chantilly. Un délice.

Le Cheesecake est magnifiquement présenté. Léger et aérien, il est loin des cheesecakes trop lourds ou bourratifs. Un deuxième délice !

Maison Blanche, résumé et infos en plus

En résumé on a passé un merveilleux moment, perchés dans une bulle au dessus de Paris le temps d’un repas. Et quel repas… On sort ravis de notre expérience chez Maison Blanche ! 

Une excellente idée de restaurant si l’on a quelque chose à fêter ou des clients à impressionner !

Au fait ! Depuis Juin, Maison Blanche propose aussi un brunch le dimanche midi. Et si vous souhaitez venir y dîner un samedi soir, sachez qu’à 23h30 le restaurant se transforme en night club pour de folles soirées qui font le plaisir de la jeunesse dorée du monde entier…Pour un dîner animé, nous vous conseillons les vendredis festifs : à partir de 21h30, un Dj et une chanteuse accompagnent votre repas.

Tout cela pour vous décrire la diversité de propositions qu’offre Maison Blanche ! Un restaurant gastronomique qui fait honneur à sa renommée.

Photos @KikiAParis 

A Faire
En couple, en repas d’affaire

Les +
Un cadre superbe, une véritable institution de la gastronomie française 

Les -
?

Ambiance
Gastronomique

Adresse
15 avenue Montaigne, 75008 Paris

Horaires

 

Bons plans à parisGastronomie

L’Atelier Mikki, d’originaux et succulents makis bretons !

posted by Flavie Garnier 29 novembre 2019 0 comments

Non vous ne rêvez pas, il y a bien écrit “makis bretons” dans le titre de cet article. L’Atelier Mikki propose le concept génialissime de crêpes sous forme de makis; une fusion pour le moins inatendue entre la Bretagne et le Japon. Pour un coin original où emmener vos collègues un midi, c’est par ici ! 

L’idée de l’Atelier

À l’origine de cet atelier : 2 hommes, Michael et Pierre.

Ce dernier, d’origine congolaise et bretonne, souhaitait trouver une idée originale afin de proposer ses crêpes à Paris… En grand admirateur de la méticulosité des japonais, voici que lui vînt l’idée ! Une fusion entre la Bretagne et le Japon, il fallait y penser. Quoique le lien se fasse grâce au mot “mikki” qui sonne comme “maki” et qui est le petit chapeau que portent les personnes faisant des crêpes… Comme si l’existence même du mot avait soufflé l’idée aux fondateurs…

L’Atelier Mikki fait alors ses premiers pas depuis Janvier dans l’animation évènementielle et le service traiteur auprès de Louis Vuitton, Elle, Le Palais de Tokyo… Puis ouvre, il y a peu, sa 1ère boutique au 33 Rue de Turenne dans le 3ème.

Tous les produits de l’Atelier Mikki sont bio et il y en a pour tous les goûts : les végétariens, vegans, intolérants au gluten ou au lactose sont les bienvenus !!

Les Mikki Box

L’Atelier Mikki propose des Mikki salés et sucrés, disponibles à l’unité ou en Mikki Box. C’est une box de 8 Mikki dans laquelle le client choisi 2 recettes différentes : ce qui fait donc 4 Mikki d’une saveur et 4 d’une autre. 

Il existe au total 12 Mikki, 6 salés et 6 sucrés.

Nous avons eu la chance de pouvoir tous les goûter et voici notre classement, de la 1ère à la 6ème place :

  • Mikki salés accompagnés d’une sauce au sésame (galettes de blé noir) :
  1. Thon
  2. Poulet
  3. Saumon
  4. Chèvre
  5. Oeuf brouillé duo de champignon
  6. Aubergine

 

  • Mikki sucrés (crêpes de froment) :
  1. Far Breton (nouveau, remplace le Fraise Thé Matcha car les fraises ne sont plus de saison)
  2. Bounty Maison
  3. Paris Brest
  4. Pomme caramel beurre salé
  5. Chocolat
  6. Citron Basilic

Pour 2,90€ de plus vous avez le choix entre trois accompagnements : pour nous ce fut les chips de sarrasin bio maison. Addictif !! La fusion entre Bretagne et Japon se retrouve aussi dans les boissons, nous avons pris un Jus de Pomme Bio – Bretagne et un Thé Glacé Tensai Tea thé blanc myrtille. 

 

Ce concept, au-delà d’être innovant et marrant, est une excellente idée puisque c’est délicieux ! Les Mikki salés nous avaient déjà concquises, mais alors les sucrés…une tuerie ! 

Maintenant que nous savons lesquels nous préférons, nous reviendrons pour les Mikki Box car ce n’est pas une bonne idées de prendre trop de Mikki différents, cela fait trop de saveurs en un repas. 

En bref, une super adresse qui fait la peau neuve à la Street Food parisienne. Sur place ou à emporter, en journée ou en soirée, il vous faut venir essayer !

Photos @Kiki à Paris 

A Faire
Entre collègues, entre pote

Les +
Idée innovante et c’est délicieux ! 

Les -
Ne pas se laisser tenter en voulant tout goûter d’un coup, l’expérience est meilleure en se concentrant sur quelques saveurs

Ambiance
Take Away

Adresse
33 Rue de Turenne, 75003 Paris

Horaires
Voir photo de la carte

Bons plans à parisGastronomie

Ippudo, les ramen d’Hakata sont à Paris !

posted by Flavie Garnier 6 novembre 2019 0 comments

Que je me réjouis de ce nouvel article ! En grande fan de ramen que je suis,  il me fallait essayer IPPUDO, cette institution japonaise qui s’est installée il y a quelques années en France. Le ramen est au Japon ce qu’est la pain à la France et chaque région a sa spécialité. Chez Ippudo, c’est les ramen d’Hakata que l’on découvre. Laissez-moi vous faire mon retour enchanté à propos de cette expérience. 

Loin d’une simple cantine japonaise

Saviez-vous qu’à Paris 5% seulement des restaurants japonais le sont vraiment ? Ippudo en fait parti ! La direction est entièrement japonaise et le staff est toujours attaché de près ou de loin à cette culture. Le premier mois de leur formation consiste d’ailleurs à apprendre à servir les clients en japonais du début à la fin du repas.

Le fondateur d’Ippudo, Shigemi Kawahara, est une figure célèbre au Japon. Véritable passionné et esprit novateur, il démocratise en 1985 le ramen qui, jusque là, n’était pas considéré comme un plat méritant sa place dans un restaurant.

Shigemi Kawahara a remporté à trois reprises le TV Champion Ramen King, l’équivalent de Top Chef au Japon; et souhaite faire connaître au monde entier les ramen (merveilleuse idée qu’on soutient). Vous retrouverez donc les ramen d’Ippudo dans grand nombre de vos voyages : New York, Australie, Singapour, Malaisie, Chine, Taïwan, Philippines, Indonésie, Thaïlande et Royaume-Unis !

Place à la dégustation

3 restaurants Ippudo existent à Paris : à Saint-Germain, à République et au Louvre. C’est ce dernier que nous avons testé.

  • Entrées : Nous nous sommes laissés tenter par les 8 pièces d’Age Gyoza (Petits Gyoza IPPUDO servis frits avec une sauce aigre douce au vinaigre japonais) et l’Hirata Buns au porc (poché, mariné puis braisé, la préparation dure 6h au total)

Les entrées sont validées ! Très sympa que les gyoza soient frits et l’Hirata Buns…incroyable ! Fondant… J’en aurais bien repris un ! C’est d’ailleurs ce que font certains clients, ils le reprennent en dessert ! Rien de surprenant car la mayonnaise japonaise apporte un goût légèrement sucré.

  • Boissons : Pour accompagner notre repas nous avons découvert le Ramune au litchi (une limonade) ainsi qu’un vin de prune. Très bons !
  • Ramen : Nous avons eu la chance de goûter à 3 ramen différents. 5 sont proposés à la carte et il faut savoir que 4 d’entre eux sont communs à tous les restaurants Ippudo du monde, la recette est suivie à la lettre. Le 5ème (le Tori Shoyu), a été crée spécialement pour les restaurants français.

Sont proposés le classique Shiromaru, le moderne Akamaru, l’épicé Karaka, le français Tori Shoyu et le Veggie. Les 5 recettes sont avec ou sans option. On choisi ensuite la cuisson des pâtes suivant nos préférences entre fondantes, al dente ou fermes : Yawa, Futsu, Kata, Bari Kata.

Pour moi, ce fut l’Akamaru Tamago Futsu (avec un oeuf mollet mariné en option) :

L’Akamaru est une soupe de porc, nouilles faites maison, chashu, champignons kikurage au sésame, ciboule, sauce umami et huile de koyu. Le bouillon à la base de ce ramen est un tonkutsu, bouillon riche et laiteux aux os de porc, ayant cuit pendant 48h !

Ce ramen était pour moi le ramen par excellence, avec ce goût crémeux et fondant : vraiment heureuse de ma commande car j’ai trouvé excatement le goût que je recherchais et que j’aime dans les ramen.

Les deux autres commandes furent un Karaka Kata (Soupe de porc, nouilles faites maison, chashu, porc et veau hâché aux épices, huile pimentée au sésame et ciboule) et un Tori Shoyu Kata (Bouillon de poulet, nouilles faites maison, chashu de poulet, menma, oignon, ciboule, zeste d’agrume yuzu, naruto et demi-oeuf mariné au soja).

Même les palais les plus sensibles à la cuisine épicée seront séduits par le Karaka, c’était très bon ! Les tranches de porcs étaient, là aussi, parfaitement fondantes.

Quant au ramen aux couleurs françaises, il était également très bon bien que je préfère les ramen au porc.

Une chose qui est géniale chez Ippudo, c’est la possibilité de demander une portion de nouilles supplémentaire lorsqu’il nous reste du bouillon pour un supplément de 2€ ! Nous en avons profité, pas question de perdre une cuillère du bouillon tonkutsu (comme pour l’Akamaru) du Karaka !!

  • Desserts : Par pure gourmandise, nous nous sommes partagés l’Hakata no Ishidatami “Gâteau de pierre” (biscuits vanille et chocolat, mousse au chocolat, chantilly, ganache au chocolat). Ce dessert est en collaboration avec Les 3 Chocolats. Puis le Tonyu Panna Cotta (Panna Cotta au lait de soja, coulis de matcha, kuromitsu et framboises).

Le Gâteau de pierre étant peut-être un peu trop copieux pour moi après ce repas, j’ai préféré la panna cotta qui était tout à fait originale et légère ! Le lait de soja et le coulis de matcha : parfait.

L’art du Ramen

On a passé une excellente soirée, le repas était à la hauteur de nos attentes ! On comprend le succès fou d’Ippudo. 

En sortant on a pu observer le dressage des ramen et c’est tout un art ! On vous laisse le découvrir lors de votre prochaine venue chez Ippudo ;).

Pour une autre adresse de ramen, c’est ici. 

Photos @Ippudo @KikiAParis

A Faire
Entre amis, En famille, En couple

Les +
Restaurant imprégné de la culture japonaise 

Les -

Ambiance
Animée, joviale

Adresse
74-76 rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris, 6 Place Jacques Bonsergent, 75010 Paris, 14 rue Grégoire de Tours, 75006 Paris

Horaires

Prix
Voir photo du menu