Author

Agathe Peret

Bons plans à parisGastronomie

Que vaut Batifol, cette brasserie typiquement parisienne à Gare de l’Est ?

posted by Agathe Peret 24 février 2020 0 comments

Aujourd’hui, nous vous proposons une petite halte dans une brasserie « tradi » du 10ème arrondissement : j’ai nommé Batifol. 

Pile installé devant la Gare de l’Est, Le Batifol s’est refait une beauté. Réouvert récemment, il garde tout son charme des brasseries traditionnelles françaises néo-classiques.

Dès que l’on passe la porte, on se retrouve dans une très grande salle lumineuse pouvant accueillir environs 200 couverts.

La décoration est ancienne ; des vieilles affiches sont accrochées aux murs, un gramophone est installé dans un coin, les banquettes sont rouges, les serveurs ont le traditionnel costume trois pièces … bref la véritable ambiance des brasseries parisiennes d’avant.

A la carte

Une fois installées, on nous amène rapidement la carte. Ici on vient pour manger des plats du terroir typiquement français. Comme le veut la tradition, on y sert une cuisine 100% française, 100% « faite maison » et à prix sages.

Pour les entrées, certaines sont servies à discrétion, comme la terrine de campagne ou les lentilles vertes du Puy. Nous optons toutes le deux pour le croustillant de Saint-Marcellin au miel et aux fruits secs. Une entrée bien gourmande pour les amoureux de fromage. Le miel et les fruits secs ont apportaient une petite note sucrée/salée absolument délicieuse. Etonnamment, c’est plutôt léger et on peut enchainer sereinement la suite.

Du côté des plats, il y a du choix. Si vous aimez les plats typiquement français vous allez être servis. Entre choucroute, andouillette, cabillaud et le semainier, vous ne saurez plus où donner de la tête.

Finalement, le premier plat choisi sont les ravioles du Dauphiné gratinées au parmesan, le seul plat végétarien proposé à la carte. Elles donnent tout de suite très envies, elles sont généreusement servies dans une assiette creuse, et surtout elles sont bien gratinées. On a juste envie de plonger notre cuillère et de les savourer. Ce plat gourmand a été une bonne réussite, pas écœurant. Seul petit hic, la crème de parmesan aurait pu être un petit peu moins liquide.

Le second plat est la quenelle de brochet sauce aux crustacés accompagné de riz pilaf. Petit clin d’œil à la gastronomie Lyonnaise. Cette quenelle est servie dans un caquelon en fonte, ce qui permet de la maintenir au chaud très longtemps. Je n’ai pas été déçue de la quenelle, légère comme il faut et avec ce petit goût de poisson c’était parfait. Le riz est servi à part dans une assiette.

Dans l’ensemble c’était très bon, avec quelques petites améliorations à apporter.

Après ces deux plats bien copieux, rien ne nous arrête, place aux desserts. Sans surprise, on y retrouve les desserts de mamie.

Le premier dessert choisi est les profiteroles au chocolat. Un des desserts préférés de Sophie. Deux choux de taille moyenne sont recouverts généreusement de sauce au chocolat. Verdict, ils sont très bons, croustillants et la sauce au chocolat est très bonne.

Le deuxième dessert choisi est la tarte du jour. Le serveur nous indique que c’est une tarte aux pommes Normande, mais manque de chance elle n’était pas aux pommes mais aux poires. Petite erreur mais que l’on pardonne. La part de tarte est rustique, avec un appareil à la crème mais les poires n’étaient pas assez cuites à notre goût, dommage. Elle était bonne, mais pas de waouh !

Petit point pas négligeable en tant que français, le pain servi est bon, frais et croustillant. Loin de la baguette toute molle et caoutchouteuse que parfois on peut nous apporter.

Le service quant à lui est rapide et cordial mais pas exceptionnel, pas de quoi s’étendre sur ce point.

En résumé, le retour du Batifol est globalement une bonne réussite. Si vous voulez bien manger rapidement et à des prix raisonnables en attendant votre train ou autre, on vous conseille cette toute nouvelle adresse.

Pour découvrir un superbe restaurant du 17ème, l’Escient, rendez-vous ici !

 

A Faire
Entre amis, collègues ou même en solo
Les +
Plats typiques, du fait maison, rapidité, si l’on vient nombreux, c’est sympa
Les -
Le service pourrait être un petit peu moins impersonnel.
Ambiance
brasserie traditionnelle
Adresse
5 rue du 8 mai 1945, 75010 Paris

Prix
Entre 5 et 10€ pour les entrées / Entre 13 et 20€ pour les plats / Entre 4 et 8€ pour les desserts

Bons plans à parisGastronomie

Le Seb Café, une bonne option où manger à Saint Lazare – Opéra !

posted by Agathe Peret 21 février 2020 0 comments

En plein coeur du quartier Opéra, après une session shopping, sortie de boulot ou simplement après une promenade, je vous invite à aller tester ce nouveau restaurant italien qui vient juste d’ouvrir ses portes : le Seb Café ! 

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé la décoration, la salle est grande, aérée et très lumineuse, le choix du mobilier et des couleurs me plait bien, déjà un bon point pour eux.

On nous apporte la carte, et là on a un peu peur. Il y a beaucoup de choix, et souvent quand il y a trop de plats à la carte ce n’est pas très bon signe… Mais pourtant on a été agréablement surprises par la suite !

La dégustation

En entrée, on décide de se partager une grande assiette de fritures italiennes, composée d’arancini, de sticks de mozarella, de beignets d’oignons, de mozzarelle in carrozza (de la mozza dans du pain de mie puis ensuite frit) et pour finir des panelles (galettes à la farine de pois chiche). Gros coup de coeur pour les panelles et la mozza in carrozza, un vrai délice pour ma part.

Bonne entrée grassouillette mais qui fait du bien au moral, c’est réconfortant ! Par contre je vous conseille de partager cette assiette sinon vous n’aurez plus du tout faim pour la suite.

Ensuite, arrivent les plats, on a un petit peu hésité, plusieurs choses nous tentaient bien.

Finalement Sophie a opté pour un hamburger au poulet pané, sauce parmesan et huile de truffe accompagné de frites. Il était très bon, bonne surprise, pas sec, on sentait l’huile de truffe juste comme il faut, cependant on a trouvé que ça manquait de sauce au parmesan. Dans l’ensemble un bon plat !

Quant à moi, inconditionnelle fan des gnocchis je n’ai pas pu résister à la tentation, il fallait que je les prenne. Point positif, j’ai demandé à changer la sauce des gnocchis et ils l’ont fait, c’est sympa de leur part.

Mes gnocchis à la Norma étaient top, la sauce vraiment bonne, un peu sucrée, pas acide du tout. J’ai beaucoup aimé la présentation des pâtes, servies avec une corolle de parmesan, ça rendait le plat encore plus gourmand !

Après ces plats, on décide  de prendre un dessert histoire de finir le repas en beauté et surtout en gourmandise :).

Le tiramisu est servi dans une tasse, ça change un peu des traditionnelles verrines. Quant au goût, vraiment pas mal, imbibé comme il faut de café et la crème mascarpone étaient également très bien réussie. Une bonne réussite pour le tiramisu.

J’ai opté pour le muffin à la pistache, qui en fait était un cœur coulant à la pistache. Première fois que je testais un dessert à la pistache, et je dois dire que c’était une grande réussite, j’ai adoré ce dessert. Heureusement le gâteau n’était pas très gros sinon ça peut vite devenir écœurant je pense.

Côté service celui-ci est discret mais plutôt sympathique.

Au final nous n’avons pas du tout été déçue de notre repas. Bien gourmand, à l’image de la cuisine italienne, avec une touche de modernité !

 

A Faire
Entre amis, collègues ou en amoureux
Les +
Pas mal de choix, tout le monde peut trouver son bonheur. L’assiette de fritures est très sympa !
Les -
Le couscous à la carte, ça me gêne un peu pour un restaurant italien.
Ambiance
Ambiance conviviale
Adresse
 12 rue Auber, 9ème arrondissement.

Prix
Environ 15€ le plat
Gastronomie

On mange du homard chez Les Pinces !

posted by Agathe Peret 11 janvier 2020 0 comments

Lobster night !

Situé dans le quartier du Marais et dans un immeuble ancien, nous venons tester une adresse incontournable pour les fans de homard, le célèbre restaurant « Les Pinces ». Ce concept a été inventé par 4 potes qui adorent le homard, et surtout ils voulaient rendre ce produit de luxe accessible au plus grand nombre.

En arrivant à 20h un soir de semaine, le restaurant est déjà quasiment plein, victime de son succès ! Pour être certain d’avoir une place, je conseille de réserver, on ne sait jamais. L’ambiance du restaurant est tamisée, mur blanc avec des colombages, lumières industrielles et en fond sonore un petit peu de musique. Bon point pour l’ambiance.

Au menu…

Passons aux choses sérieuses, le menu. Ici pas de chichi, trois plats sont proposés à la carte :

  • un homard entier grillé au four,
  • un homard version américaine le célèbre lobster roll. Deux versions sont proposées, la version classique (homard/mayonnaise) et une version qui change régulièrement,
  • et pour les carnivores une belle entrecôte

Ces trois plats sont accompagnés de frites faites maison.

Nous avons opté pour les spécialités de la maison, le homard entier grillé et le lobster roll du mois, le tout accompagné de cidre (à retenir, on ne retrouve pas du cidre à la carte dans tous les restaurants de Paris).

Une dizaine de minutes plus tard, nos homards arrivent servis sur des grandes planches recouvertes de papier. Petite mise en scène à l’américaine sympathique, le homard grillé au four est servi avec un grand bavoir en plastique à l’effigie du restaurant. Armées de nos couverts et de mes ustensiles (pince et curette à homard) nos attaquons nos plats.

Le homard entier était très bon, simple et efficace, rien à redire. Le seul petit bémol c’est que ça refroidit très vite. La sauce au beurre citronné faite maison servie avec était juste divine, elle relevait à merveille la chair tendre du homard !
Le lobster roll de ce mois-ci était très sympa, cuisiné avec une sauce au lait de coco, tomates et piment. Une touche exotique réussie. Le tout dans un pain brioché juste toasté tellement bon, fondant, croustillant à fois et à peine sucré, parfait !
Les frites fines étaient malheureusement un peu froides, bien chaudes elles devaient-être délicieuses. Mais on sent que c’est du fait maison.

Pour finir, trois desserts simples et faits maison, sont également proposés :

  • un tiramisu
  • une mousse au chocolat
  • un crumble aux pommes

La mousse au chocolat très bien servie est bonne, dense et bien chocolatée quoiqu’un poil trop sucrée, mais elle fait très bien l’affaire !

Le crumble quant à lui était exquis, les pommes étaient bien compotées, pas trop sucrées et le crumble apportait une petite touche gourmande. Le must, il était servi chaud !

Côté service, celui-ci est à la cool ; jeune et dynamique.

Le restaurant propose également la livraison, sympa pour ceux qui ont envie d’un homard tout en restant chez eux, mais je conseille tout de même d’aller dans leur restaurant.

En résumé, une bonne adresse dans le Marais pour se régaler d’un homard à prix tout doux !

 

A Faire
Entre amis
Les +
Produits frais, le lobster roll est vraiment bon !  
Les -
 Carte restreinte, il faut aimer le homard ou la viande rouge.
Ambiance
Ambiance conviviale
Adresse
29 rue du Bourg Tibourg 75004 et 28 rue de Douai 75009

Horaires
Ouvert 7/7j jours midi et soir
Prix
plats : 26 €, desserts : 8 €