Search results for

"les tantes jeanne"

Bons plans à parisGastronomie

Viandes d’exception à Montmartre chez Les Tantes Jeanne

posted by Sophie Lebel 28 mars 2019 0 comments

Le week-end dernier, nous avons eu la chance de découvrir un restaurant gastronomique unique spécialisé dans la viande : Les Tantes Jeanne. Niché sur les hauteurs de la butte Montmartre, embarquez pour un orgasme culinaire avec cette pépite reconnue Gault & Millau…

Les Tantes Jeanne, une maison de viandes d’exception

Les Tantes Jeanne, c’est un petit bijou de gastronomie, qui fait la part belle aux viandes d’exception et aux légumes.

Le Chef, Octave Kasakolu, et sa femme Laetitia ont imaginé ce restaurant en prenant soin de mettre en valeur des produits de qualité et de saison. Plusieurs mets sont rares et notamment les viandes : on peut y trouver notamment du boeuf Kobé (Japon) ou encore des filets de boeuf Angus. Le choix de la carte permet à chacun de trouver son bonheur puisque vous pouvez trouver également un Omble Chevalier ou encore un Homard Bleu. 

Côté décoration, c’est chic, de bon goût et joliment décoré avec plusieurs grands terrariums green factory dont nous vous parlions il y a quelques mois.

Un amuse bouche pour se mettre en appétit…

Pour ouvrir notre appétit, Les Tantes Jeanne offre à chaque convive un amuse bouche qui change régulièrement accompagné d’un pain fait maison.

Foie gras et noix de saint-jacques : des entrées pour commencer en beauté

Pour ma part, j’ai testé la terrine de foie gras marbrée au sésame noir avec son pain d’épices et chutney de fruits de saison. En tant que grande fan de foie gras, je n’ai pas été déçue ! L’entrée était délicieuse et servie très généreusement. Le gros + de la maison, c’est que le pain y est fait maison, entre l’entrée et le plat, nous avons pu déguster deux pains différents et les deux étaient exceptionnels. 

Mon amie a dégusté la Saint-Jacques de la baie d’Erquy. Servie en carpaccio, avec une vinaigrette, un sorbet au citron caviar, et un suprême d’agrumes, le plat était aussi bon que beau !

Boeuf Kobé et filet de boeuf Angus pour ravir nos papilles

Pour le plat, nous avons pu dégusté le boeuf Kobé et le filet de boeuf Angus qui sont un peu les “best seller” de la maison. Honnêtement, nous n’avons jamais mangé de viandes aussi bonnes !

Les viandes étaient accompagnées de délicieux légumes, mention spéciale pour les tomates cerises, excellentes !

Une tarte au citron aérienne pour terminer sur une note sucrée

Si vous êtes gourmands comme nous, vous ne terminerez pas le repas sans goûter les douceurs sucrées du restaurant ! Nous avons choisi le dessert signature de la maison : la tartelette au citron noir d’Iran. Accompagnée par un sorbet au citron et de quelques fruits frais, elle termine à merveille le repas !

Les boissons

Avec pas moins de 400 références, la carte des vins et des digestifs est impressionnante. Elle propose des accords mets et vins, traditionnels, audacieux ou surprenants, pour satisfaire tous les convives.

La bonne nouvelle, c’est que depuis quelques jours, Les Tantes Jeanne propose également un brunch des carnivores tous les samedis et dimanche de 12h à 15h.

Au menu : Smoothie détox ou cocktail du printemps, viennoiseries ou tartines, oeuf cocotte à la truffe, assiette mixte (fromages affinés, charcuterie d’exception, légumes de saison), et une trilogie de desserts. Le tout accompagné de boissons chaudes à volonté !

A tester d’urgence en somme !

Côté tarifs pour la carte classique, au déjeuner vous pouvez bénéficier d’un tarif très compétitif de 44€ avec entrée, plat, dessert, café et boisson. Tous les prix sont indiqués ici. 

Allez vite réserver, car c’est souvent complet ! Les Tantes Jeanne est référencé sur LaFourchette.

Photos ©KikiAParis

A Faire
En famille, en couple
Les +
Qualité du service, plats d’exception 
Les -
Peut être le manque de féculents, mais les légumes sont excellents
Adresse
42 Rue Véron, 75018 Paris
Horaires
Ouvert tous les jours, pour les services du midi et du soir 
Prix
Menus à 39€ et 44€ le midi, 85€ le soir.

 

 

Bons plans à parisGastronomie

Le Caulaincourt : gastronomie, ambiance décontractée, on y court !

posted by Flavie Garnier 26 septembre 2019 0 comments

Nous ne parlerons pas de gastronomie dans cet article, car ce n’est pas le terme utilisé par l’équipe du restaurant Caulaincourt. Nous dirons plutôt que l’on y propose des produits de qualité dans une ambiance décontractée. Entendez par là que le Chef Cyril Arachequesnes est en cuisine (venant de la haute gastronomie et ayant travaillé pour Guy Martin) mais qu’il n’y a pas besoin d’être sur son 31 pour passer les portes du 62 rue Caulaincourt…

Bar ou restaurant ?

La question ne se pose pas ! Ici, les deux sont réunis.

Le lieu ouvre ses portes à 18h, et l’ambiance y est festive ! On y vient pour boire un verre, prendre l’apéro et l’équipe du Caulaincourt n’hésite pas à monter le son pour que l’ambiance musicale accompagne nos cocktails. La carte des cocktails est d’ailleurs en train de se développer. Si vous passez un Samedi, il n’est pas rare de trouver une trentaine de personnes autour du bar; l’adresse est connue !

Et puis vient l’heure du repas, mais on a tellement été séduit par nos apéros qu’on ne veut plus partir… Ça tombe à pic, le restaurant Caulaincourt nous présente une carte aux inspirations asiatiques plus que séduisante. Le charme de l’endroit l’est tout autant…Plafond végétal, bougies sur les tables, lumières tamisées… On reste !

Expérience gustative fabuleuse, mais décontractée !

Ouvert depuis Janvier 2018, Le Caulaincourt est l’œuvre de Sophie, la gérante des lieux. Vous pourrez la voir en salle car elle s’occupe du service, avec un second serveur. Là aussi, ambiance très décontractée : le service est chaleureux, souriant et dans l’humour ! 

  • Entrées : Velouté butternut, œuf parfait, magret fumé 12€

Doux, crémeux, croquant… un merveilleux goût fumé du magret lié à un goût de roquette du shiso (basilic japonais que l’on retrouve tout au long du repas dans les plats)

  • Bœuf tataki, soja, avocat, yuzu, encre de seiche 13€

Un mélange terre-mer extrêmement original entre le bœuf et l’encre de seiche, la viande est merveilleusement fondante ! C’est excellent.

  • Plats : Thon rouge mi-cuir, tahina, betteraves rouges, risotto 24€
    On croirait manger de la viande, c’est délicieux. Le risotto accompagne parfaitement ce plat ! On a adoré le sésame qui ajoute un goût tout particulier au thon.

  • Maigre, curry noir, petits pois, mélisse, mangue, émulsion coques 27€
    Que c’est beau… chaque plat est superbe mais celui ci est particulièrement travaillé ! Tout est bon…la mangue ajoute une fraîcheur très appréciable.

  • Desserts : Pêche, citronnelle, gingembre, verveine 10€
    Encore une fois un plat travaillé sur le dressage, la mousse au gingembre est très bonne !
  • Panacotta lait de coco, fraise, vinaigre balsamique, sablé fleur de sel 10€
    Que ce soit pour la pêche ou pour la panacotta, ce sont 2 desserts très généreux (on a du faire quelques pauses, étant donné le repas qui venait de précéder…). C’était très bon, à la hauteur des entrées et des plats !

Pour accompagner ce long repas nous avons pris 2 cocktails (un avec alcool et l’autre sans) : le Black Pearl 22cL rhum Compagnie des Indes, Rhum épicé Sailor Jerry, chartreuse, citron vert, sirop de vanille, goyave, passion 15€, chargé en alcool, le restaurant indique qu’il ne sert que 2 verres maximum par personne. Servi avec de l’anis, de la cannelle et de la framboise, le tout cuit au charbon de bois pour un goût fumé divin ! Le Patchuli 17 cL goyave, passion, citron vert, purée de fruits rouges, sirop de vanille 9€ Servi avec de la lavande par dessus, sincèrement délicieux ! Je l’ai bu bien trop rapidement..

Conclusion Enchantée

Nous avons passé une excellente soirée, tout était parfait, tant dans la déco, que dans le service, l’esthétique des plats ou les saveurs. Grand bravo au Chef Cyril Arachequesnes !

Photos @Caulaincourt @KikiàParis

A Faire
En couple
Les +
Des plats de grand Chef
Les -
?  
Ambiance
Décontractée et gastronomique à la fois
Adresse
62 rue Caulaincourt, 75018 Paris

Horaires
Mardi-Samedi 18h-02h Samedi et dimanche 12h-14h30
Prix
entre 11 et 14€ pour les entrées, 19 et 27€ pour les plats et environ 10€ pour les desserts
Bons plans à parisGastronomie

Tigermilk ensoleille Paris de sa cuisine sud-américaine

posted by Flavie Garnier 12 septembre 2019 0 comments

Les amis, je rentre de deux semaines au Montreux Jazz Festival en Suisse. Quel en est mon meilleur souvenir ? Le stand Argentin et ses viandes incroyables ! De retour à Paris j’entends parler de Tigermilk, ce nouveau restaurant aux inspirations sud-américaines dans le 2ème. Il me fallait l’essayer et, maintenant, il me faut vous en parler car c’est un coup de coeur. 

Un petit nouveau qui deviendra vite grand

Ouvert depuis seulement fin Avril 2019, Tigermilk est le nouveau restaurant dont le succès à venir (si ce n’est pas déjà le cas) ne fait aucun doute. L’ouverture en septembre à Bruxelles d’un deuxième restaurant est déjà prévue et, à terme, Tigermilk souhaiterait devenir une chaîne. En attendant, parlons ici de notre expérience au 77 Rue d’Aboukir !

 

 

C’est dans un cadre magnifiquement décoré que nous déjeunons aujourd’hui. La décoratrice d’intérieur Christie Ward a aidé à créer l’ambiance des 3 salles que comporte le restaurant mais c’est surtout les fondatrices Nina et Bérénice qui ont passé du temps à chiner afin que le lieu soit ce qu’il est.

Tigermilk offre une parenthèse de calme aux parisiens, surtout dans la salle du fond où nous étions grâce à l’immense bibliothèque, le toit en verrière et les banquettes en velours… L’ambiance y est plus intimiste que la salle par laquelle on entre où l’on trouve un bar à cocktails, des tables hautes et un accès à la mezzanine.

Tigermilk : la qualité à petits prix

Si le nom Tigermilk vient de “leche de tigre”, la marinade typique du Pérou, c’est parce que ce restaurant tire ses inspirations de la cuisine sud-américaine.

Et si l’on veut parler géographie, parlons des produits que l’on trouve dans nos assiettes ! Que des produits frais, avec une réelle traçabilité, en provenance de petits producteurs. La qualité est indéniable, le poulet est Label Rouge et le poisson est issu d’une pêche raisonnée.  Même démarche pour la carte des vins, Tigermilk est en contact direct avec les vignerons. 

Ce sur quoi je me dois d’insister dans cet article, ce sont les prix ! Car ici, ce sont de vrais bons plats de qualité qui sont servis (très joliment d’ailleurs) pour des prix autour de 5€ pour l’entrée, 10€ pour le plat et 5€ pour le dessert. 

La carte propose des plats tous plus appétissants les uns que les autres, on se voit voyager rien qu’à sa lecture… et puis arrivent les plats et ça y est, Paris est loin.

  • Entrées : Tigermilk Tacos (Effiloché de Poulet Label Rouge, cacahuètes, coriandre, spicy mayo) 3,50€

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Très doux, la sauce épicée relève la douceur du plat et les cacahuètes, en proportion généreuse, amène un croquant parfait.

 

 

 

 

 

 

 

  • Tigermilk Ceviche (Eglefin, leche de tigre au lait de coco, mangue, coriandre fraîche) 8,50€

 

Délicieux, un mélange de saveurs qui m’a fait saucé l’assiette une fois terminée. L’acidité et la douceur s’équilibre à merveille. 

 

 

 

 

 

 

 

Plats : Tigeribs (Ribs de porc fermier marinés, cuisson 10h, pommes de terre rôties) 11€

 

Je venais pour y goûter. Un régaaaaal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12h cured Salmon (Saumon mariné aux épices façon gravlax, pommes de terres et patates douces                                                 rôties) 12,50€

 

Fondant, très bon !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Desserts : Mousse au chocolat (Poivre de Kampot et ) 4€

 

Très beau dessert, très bon aussi, mais pas le meilleur choix quand on a déjà trop mangé…

 

 

 

 

 

  • Maracuja Tiramisu (Fruits de la passion) 5,50€

 

 Dessert fruité, léger, tout ce qu’il faut pour finir un repas copieux, d’autant     plus en été ! Très très bon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande 1000 fois cette nouvelle adresse et j’y retournerai assurément !

Photos ©KikiAParis

A Faire
Entre potes, en couple
Les +
Présentation des plats, repas délicieux, décoration du restaurant
Les -
?   
Ambiance
Intimiste, agréable
Adresse
77 rue d’Aboukir, 75002 Paris

Horaires
Ouvert du Lundi  au vendredi de 12h15 – 14h15 / 19h15 – 22h30 et le Samedi et dimanche de 12h30 -14h45/ 19h15-22h45
Prix
Plats : Autour de 10€
Bons plans à parisGastronomie

KBG, la divine table franco-coréenne du 6ème

posted by Flavie Garnier 29 mai 2019 0 comments

Le restaurant KBG (Korean Barbecue Grill) est une pépite du 6ème arrondissement de Paris. Alliant la cuisine coréenne et française, le chef David Ly a fait du barbecue sa spécialité. Si les barbecue coréens sont ton truc, un précédent article pourrait te plaire juste ici. En attendant, laisse nous t’en dire un peu plus sur ce restaurant gastromique coup de coeur…

David Ly, le passionné appliqué et impliqué

C’est un ancien médecin qui est à la tête de ce fabuleux KBG depuis maintenant 4 ans. Le chef coréen David Ly est un passionné qui se rend deux fois par semaine à Rungis, aux alentours de 3h du matin, pour y choisir lui même ses ingrédients et être sûr de la qualité proposée à ses clients. On vous rassure Chef Ly, cette implication se ressent dans nos assiettes !

Jugeant la cuisine coréenne trop brute, il l’allie au fois gras ou à la truffe pour notre pur bonheur. La fusion de la cuisine coréenne et française ne plait pas forcément aux coréens mais, nous, nous rend dingues ! 

Côté assiette…et dolsot

La carte est exceptionnelle, les recettes sont uniques et élaborées. Le restaurant fait partie des 5 à Paris à posséder la licence Kobe, cette viande d’exception est donc à la carte, parmi d’autres telles que le boeuf de Wagyu, Kagoshima, Aberdeen Angus ou Black Angus. Ces viandes sont uniquement disponibles en précommande.

Nous n’avons pas goûté aux barbecue ce soir là, mais notre repas fut un régal. Comme quoi, KBG n’assure pas seulement sur sa spécialité…

  • Entrée : Tatins Mandus (raviolis coréens aux poulets et pommes caramélisées) 10€

                                                                         Une tuerie qui rend bien hommage à la tarte Tatin.

  • Plats : Bibimbap Végétarien servi dans un dolsot, arrive à table à mi-cuisson dans un bol de pierre très chaud. La cuisson se termine à table, plus on mélange et plus le goût évolue. David Ly voulait et est ravi de cette interaction entre le plat et le client. 19€

                         Bulgogi deop bap (boeuf mariné dans un jus de poire sur un lit de riz au thé vert matcha) 19€

                        Très joliement présenté, c’est un plat généreux et savoureux. La viande est succulente, tout est bon.

  • Desserts : Tiramisu au sésame noir, fruits frais et parfumé à la rose. 10€

                          Le dessert signature du KBG, dans mon Top 5 dès à présent.  Je n’ai jamais autant raclé un dessert de ma                                vie, c’était d’une légèreté folle grandement appréciable après un repas copieux. Pour l’anecdote, le chef                                    nous a raconté que sa panacotta et son tiramisu sont un clin d’oeil à tous les restaurants italiens de la rue. Il                            les a  présenté à ces chefs italiens qui les ont tous validés !

                         Soupe au chocolat avec son sorbet Artisanal au litchi. 10€  Un mélange chaud-froid fabuleux à la légèreté                               parfaite, encore une fois. Le sorbet est simplement divin, et réalisé par Gérald Cabiron, Meilleur Ouvrier                                   Français en dessert glacé. Nous ne voulions même plus boire d’eau pour garder le goût en bouche le plus                                 longtemps possible !

KBG Gastronomique

Certes, le KBG est un restaurant gastronomique mais ses prix ne sont pas irréalistes et le rapport qualité-prix est indéniable.

On monte facilement dans une trentaine d’euros pour les plaques chauffantes et les barbecues. Il faut compter 55€ pour les viandes d’exception et le prix s’envole à 135€ pour l’entrecôte Wagyu, Kobe ou Kagoshima d’environ 300g. Cependant David Ly nous a expliqué que la viande de Kobe vaut en moyenne 1€ le gramme ! Si vous présagez de goûter à ce Graal des amoureux de la viande, c’est donc ici qu’il faut faire votre baptême.

L’élégante devanture bleue du 14 rue du Dragon vous attend. Vous y découvrirez une jolie déco, une ambiance tamisée, un chef souriant et une cuisine extraordinaire.

Bon appétit !

Photos @Timeout @stylistic @Kbgrestaurant @KikiAParis

A Faire
Entre amis, en famille, en couple; n’importe qui  qui apprécie la bonne cuisine !
Les +
Tout était parfait, mention spéciale aux desserts excquis 
Les -
Adresse
14 Rue du Dragon, 75006 Paris
Horaires
LUNDI : 12h-15h, Du Mardi au samedi : 12h-15h ; 19h-23h
Prix
Environ 15€ pour les entrées, 25€ pour les plats (sauf viandes d’exceptions) et 10€ pour les desserts