Tag

restaurant Paris

Bons plans à parisGastronomie

L’Archimède : Archi bon !

posted by Flavie Garnier 4 mars 2020 0 comments

Pardonnez le titre simplet, mais il faut dire ce qui est… Le nouveau restaurant que nous vous présentons, L’Archimède, est une excellente adresse du 10ème arrondissement. Si vous faîtes un tour près du Canal Saint-Martin, il ne faut pas passer à côté de sa façade bleue !

Le maître mot de L’Archimède : la convivialité

L’Archimède est un jeune restaurant, ouvert depuis 2 ans dans le 10ème arrondissement de Paris. Larry Battet et Ahmed El Idrissi en sont les gérants, tous deux anciennement de La Closerie des Lilas.

Les deux font merveilleusement bien la paire ! L’un en salle et l’autre en cuisine, ils s’entendent sur leur mot d’ordre : la convivialité. C’est donc dans un restaurant aux allures de bistrot chic que nous nous sommes installées, confortablement assises sur la banquette bleu canard.

Nous avons été accompagnées et conseillées par Larry Battet, dans la joie et le professionnalisme ! 

Place à la dégustation !

Tout est fait maison ! Tout est frais et de saison ! L’Archimède offre une cuisine bistronomique française revisitée avec différents arômes.

 La carte est évolutive, elle ne change pas radicalement mais petit à petit, et propose tout de même toujours la spécialité du Chef : le poisson Rossini (servi avec une escalopine de fois gras). Nous l’avons bien évidemment gouté et, sans grand suspens, c’est excellent!

  • Les Entrées :

Nous nous sommes partagées à deux l’assiette de dégustation des 3 entrées proposées à la carte :

– Velouté de Patate douce, douceur de chèvre, crouton de pain au maïs

– Burrata truffée, pomme Nashi, pesto de roquette, amandes grillées

– Tataki de Veau, sésames, mousseline de potimarron, balsamique

Ce velouté…Nous en voulons la recette ! Les trois entrées étaient parfaites, il n’y a rien à redire. 

  • Les Plats :

– Filet de Daurade Royale Bio, endives braisées, sauce chorizo (supp. Rossini)

– Magret de Canard, épices douces, topinambours, polenta snackée

Dignes des entrées, les plats étaient très bons, aussi bons que ce que laissaient présager leur intitulé ! (Nous reviendrons goûter au risotto aux brisures de truffes !!)

  • Les Desserts :

– Salade d’agrumes, sorbet citron basilic, poivre de Timut, kumquat

– Mille-feuilles au beurre salé, noisette grillée, sésame noir

Le Mille-feuilles est également une spécialité de L’Archimède et évolue au fil des inspirations du Chef. Un soir il est au beurre salé, un mois plus tard il peut être au chocolat/pistache, telle est la surprise ! 

Je pensais que le mille-feuilles n’allait pas être une bonne idée après un repas copieux… Et bien finalement, c’était étonnamment léger ! Et très bon en plus de ça, tout comme la salade d’agrumes.

Une vraiment chouette adresse cet Archimède

Comme vous l’aurez compris, on ne peut vous dire que du bien de ce restaurant et on vous le conseille fortement. 

Attention néanmoins, pensez à réserver le week-end !

Photos ©KikiAParis 

A Faire
Qui vous le souhaitez
Les +
Excellent de A à Z 
Les -
?
Ambiance
Ambiance conviviale
Adresse
11 Rue Marie et Louise, 75010 Paris

Horaires
Ouvert du mardi au samedi : dîner de 19h à 22h30 et du vendredi au dimanche : déjeûner de 12h à 14h30
Bons plans à parisGastronomie

Que vaut Batifol, cette brasserie typiquement parisienne à Gare de l’Est ?

posted by Agathe Peret 24 février 2020 0 comments

Aujourd’hui, nous vous proposons une petite halte dans une brasserie « tradi » du 10ème arrondissement : j’ai nommé Batifol. 

Pile installé devant la Gare de l’Est, Le Batifol s’est refait une beauté. Réouvert récemment, il garde tout son charme des brasseries traditionnelles françaises néo-classiques.

Dès que l’on passe la porte, on se retrouve dans une très grande salle lumineuse pouvant accueillir environs 200 couverts.

La décoration est ancienne ; des vieilles affiches sont accrochées aux murs, un gramophone est installé dans un coin, les banquettes sont rouges, les serveurs ont le traditionnel costume trois pièces … bref la véritable ambiance des brasseries parisiennes d’avant.

A la carte

Une fois installées, on nous amène rapidement la carte. Ici on vient pour manger des plats du terroir typiquement français. Comme le veut la tradition, on y sert une cuisine 100% française, 100% « faite maison » et à prix sages.

Pour les entrées, certaines sont servies à discrétion, comme la terrine de campagne ou les lentilles vertes du Puy. Nous optons toutes le deux pour le croustillant de Saint-Marcellin au miel et aux fruits secs. Une entrée bien gourmande pour les amoureux de fromage. Le miel et les fruits secs ont apportaient une petite note sucrée/salée absolument délicieuse. Etonnamment, c’est plutôt léger et on peut enchainer sereinement la suite.

Du côté des plats, il y a du choix. Si vous aimez les plats typiquement français vous allez être servis. Entre choucroute, andouillette, cabillaud et le semainier, vous ne saurez plus où donner de la tête.

Finalement, le premier plat choisi sont les ravioles du Dauphiné gratinées au parmesan, le seul plat végétarien proposé à la carte. Elles donnent tout de suite très envies, elles sont généreusement servies dans une assiette creuse, et surtout elles sont bien gratinées. On a juste envie de plonger notre cuillère et de les savourer. Ce plat gourmand a été une bonne réussite, pas écœurant. Seul petit hic, la crème de parmesan aurait pu être un petit peu moins liquide.

Le second plat est la quenelle de brochet sauce aux crustacés accompagné de riz pilaf. Petit clin d’œil à la gastronomie Lyonnaise. Cette quenelle est servie dans un caquelon en fonte, ce qui permet de la maintenir au chaud très longtemps. Je n’ai pas été déçue de la quenelle, légère comme il faut et avec ce petit goût de poisson c’était parfait. Le riz est servi à part dans une assiette.

Dans l’ensemble c’était très bon, avec quelques petites améliorations à apporter.

Après ces deux plats bien copieux, rien ne nous arrête, place aux desserts. Sans surprise, on y retrouve les desserts de mamie.

Le premier dessert choisi est les profiteroles au chocolat. Un des desserts préférés de Sophie. Deux choux de taille moyenne sont recouverts généreusement de sauce au chocolat. Verdict, ils sont très bons, croustillants et la sauce au chocolat est très bonne.

Le deuxième dessert choisi est la tarte du jour. Le serveur nous indique que c’est une tarte aux pommes Normande, mais manque de chance elle n’était pas aux pommes mais aux poires. Petite erreur mais que l’on pardonne. La part de tarte est rustique, avec un appareil à la crème mais les poires n’étaient pas assez cuites à notre goût, dommage. Elle était bonne, mais pas de waouh !

Petit point pas négligeable en tant que français, le pain servi est bon, frais et croustillant. Loin de la baguette toute molle et caoutchouteuse que parfois on peut nous apporter.

Le service quant à lui est rapide et cordial mais pas exceptionnel, pas de quoi s’étendre sur ce point.

En résumé, le retour du Batifol est globalement une bonne réussite. Si vous voulez bien manger rapidement et à des prix raisonnables en attendant votre train ou autre, on vous conseille cette toute nouvelle adresse.

Pour découvrir un superbe restaurant du 17ème, l’Escient, rendez-vous ici !

 

A Faire
Entre amis, collègues ou même en solo
Les +
Plats typiques, du fait maison, rapidité, si l’on vient nombreux, c’est sympa
Les -
Le service pourrait être un petit peu moins impersonnel.
Ambiance
brasserie traditionnelle
Adresse
5 rue du 8 mai 1945, 75010 Paris

Prix
Entre 5 et 10€ pour les entrées / Entre 13 et 20€ pour les plats / Entre 4 et 8€ pour les desserts

Bons plans à parisGastronomie

Le Seb Café, une bonne option où manger à Saint Lazare – Opéra !

posted by Agathe Peret 21 février 2020 0 comments

En plein coeur du quartier Opéra, après une session shopping, sortie de boulot ou simplement après une promenade, je vous invite à aller tester ce nouveau restaurant italien qui vient juste d’ouvrir ses portes : le Seb Café ! 

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé la décoration, la salle est grande, aérée et très lumineuse, le choix du mobilier et des couleurs me plait bien, déjà un bon point pour eux.

On nous apporte la carte, et là on a un peu peur. Il y a beaucoup de choix, et souvent quand il y a trop de plats à la carte ce n’est pas très bon signe… Mais pourtant on a été agréablement surprises par la suite !

La dégustation

En entrée, on décide de se partager une grande assiette de fritures italiennes, composée d’arancini, de sticks de mozarella, de beignets d’oignons, de mozzarelle in carrozza (de la mozza dans du pain de mie puis ensuite frit) et pour finir des panelles (galettes à la farine de pois chiche). Gros coup de coeur pour les panelles et la mozza in carrozza, un vrai délice pour ma part.

Bonne entrée grassouillette mais qui fait du bien au moral, c’est réconfortant ! Par contre je vous conseille de partager cette assiette sinon vous n’aurez plus du tout faim pour la suite.

Ensuite, arrivent les plats, on a un petit peu hésité, plusieurs choses nous tentaient bien.

Finalement Sophie a opté pour un hamburger au poulet pané, sauce parmesan et huile de truffe accompagné de frites. Il était très bon, bonne surprise, pas sec, on sentait l’huile de truffe juste comme il faut, cependant on a trouvé que ça manquait de sauce au parmesan. Dans l’ensemble un bon plat !

Quant à moi, inconditionnelle fan des gnocchis je n’ai pas pu résister à la tentation, il fallait que je les prenne. Point positif, j’ai demandé à changer la sauce des gnocchis et ils l’ont fait, c’est sympa de leur part.

Mes gnocchis à la Norma étaient top, la sauce vraiment bonne, un peu sucrée, pas acide du tout. J’ai beaucoup aimé la présentation des pâtes, servies avec une corolle de parmesan, ça rendait le plat encore plus gourmand !

Après ces plats, on décide  de prendre un dessert histoire de finir le repas en beauté et surtout en gourmandise :).

Le tiramisu est servi dans une tasse, ça change un peu des traditionnelles verrines. Quant au goût, vraiment pas mal, imbibé comme il faut de café et la crème mascarpone étaient également très bien réussie. Une bonne réussite pour le tiramisu.

J’ai opté pour le muffin à la pistache, qui en fait était un cœur coulant à la pistache. Première fois que je testais un dessert à la pistache, et je dois dire que c’était une grande réussite, j’ai adoré ce dessert. Heureusement le gâteau n’était pas très gros sinon ça peut vite devenir écœurant je pense.

Côté service celui-ci est discret mais plutôt sympathique.

Au final nous n’avons pas du tout été déçue de notre repas. Bien gourmand, à l’image de la cuisine italienne, avec une touche de modernité !

 

A Faire
Entre amis, collègues ou en amoureux
Les +
Pas mal de choix, tout le monde peut trouver son bonheur. L’assiette de fritures est très sympa !
Les -
Le couscous à la carte, ça me gêne un peu pour un restaurant italien.
Ambiance
Ambiance conviviale
Adresse
 12 rue Auber, 9ème arrondissement.

Prix
Environ 15€ le plat
Bons plans à parisGastronomie

L’Escient, le restaurant familial du 17ème

posted by Flavie Garnier 2 février 2020 0 comments

Nous avons découvert, un samedi midi, ce super restaurant familial du 17ème arrondissement. On a délicieusement bien mangé, on vous partage donc naturellement l’adresse ! Cuisine bistronomique et ambiance intimiste, bienvenue chez L’Escient

L’Escient, l’essentiel à savoir

Petit restaurant mêlant le moderne et l’ancien par sa déco et ses murs en pierres apparentes, L’Escient est installé depuis 8 ans dans la rue Poncelet. Véritable restaurant familial, on retrouve le père en cuisine, la mère en salle et la fille ayant fait son apprentissage chez Alain Ducasse, Claire Méchin, un peu partout !

C’est dans une ambiance calme et intimiste que nous avons déjeuné, c’était très agréable.

Notre repas chez L’Escient

La carte est évolutive et l’ardoise change tous les jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Entrées : Saucisse au Couteau Poêlée, Crème de Maïs, Huile à la Ciboulette et Tartare de Daurade lait de Coco, citron vert, patate douce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux entrées bien différentes avec la délicatesse et le goût acidulé du Tartare, face au caractère plus brut de la Saucisse au couteau, bien que ce soit une entrée très onctueuse grâce à la crème de MaÏs. Cette entrée est d’ailleurs dans mon top 5 des entrées que j’aie pu gouter dans un restaurant ! C’était excellent, les grains de maïs apportent une touche croquante.

  • Plats : Filet de Maquereau aux Cèpes et Filet de Canette de Barbarie, Betteraves, Cèpes, Jus Cassis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux très bons plats ! Une préférence pour le filet de Canette de Barbarie. 

  • Desserts : Crème Chocolat Noir Cru Manjari, Ecume Tiède, Glace Vanille « Bio » et Poire au Caramel, Croûtons de Brioche, Glace Cardamome « Bio »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malheureusement un peu déçue par la présentation des desserts, mais cela ne remet pas en question leur qualité ! La glace vanille est excellente et la glace cardamome, très originale. 

Pour les fondus de chocolat, la crème est faite pour vous !!

L’Escient, une valeur sûre !

Ce fut un très bon repas, on s’est régalée et on reviendra :). Adresse validée et conseillée.

Photos ©KikiAParis

A Faire
Entre amis, En couple, En famille
Les +
La Saucisse au couteau en entrée !!!
Les -
Dressage des desserts 
Ambiance
Intimiste
Adresse
28 rue Poncelet, 75017 Paris

Horaires
Du Lundi au Samedi inclus de 12h à 14h et de 19h30 à 22h

 

Gastronomie

On mange du homard chez Les Pinces !

posted by Agathe Peret 11 janvier 2020 0 comments

Lobster night !

Situé dans le quartier du Marais et dans un immeuble ancien, nous venons tester une adresse incontournable pour les fans de homard, le célèbre restaurant « Les Pinces ». Ce concept a été inventé par 4 potes qui adorent le homard, et surtout ils voulaient rendre ce produit de luxe accessible au plus grand nombre.

En arrivant à 20h un soir de semaine, le restaurant est déjà quasiment plein, victime de son succès ! Pour être certain d’avoir une place, je conseille de réserver, on ne sait jamais. L’ambiance du restaurant est tamisée, mur blanc avec des colombages, lumières industrielles et en fond sonore un petit peu de musique. Bon point pour l’ambiance.

Au menu…

Passons aux choses sérieuses, le menu. Ici pas de chichi, trois plats sont proposés à la carte :

  • un homard entier grillé au four,
  • un homard version américaine le célèbre lobster roll. Deux versions sont proposées, la version classique (homard/mayonnaise) et une version qui change régulièrement,
  • et pour les carnivores une belle entrecôte

Ces trois plats sont accompagnés de frites faites maison.

Nous avons opté pour les spécialités de la maison, le homard entier grillé et le lobster roll du mois, le tout accompagné de cidre (à retenir, on ne retrouve pas du cidre à la carte dans tous les restaurants de Paris).

Une dizaine de minutes plus tard, nos homards arrivent servis sur des grandes planches recouvertes de papier. Petite mise en scène à l’américaine sympathique, le homard grillé au four est servi avec un grand bavoir en plastique à l’effigie du restaurant. Armées de nos couverts et de mes ustensiles (pince et curette à homard) nos attaquons nos plats.

Le homard entier était très bon, simple et efficace, rien à redire. Le seul petit bémol c’est que ça refroidit très vite. La sauce au beurre citronné faite maison servie avec était juste divine, elle relevait à merveille la chair tendre du homard !
Le lobster roll de ce mois-ci était très sympa, cuisiné avec une sauce au lait de coco, tomates et piment. Une touche exotique réussie. Le tout dans un pain brioché juste toasté tellement bon, fondant, croustillant à fois et à peine sucré, parfait !
Les frites fines étaient malheureusement un peu froides, bien chaudes elles devaient-être délicieuses. Mais on sent que c’est du fait maison.

Pour finir, trois desserts simples et faits maison, sont également proposés :

  • un tiramisu
  • une mousse au chocolat
  • un crumble aux pommes

La mousse au chocolat très bien servie est bonne, dense et bien chocolatée quoiqu’un poil trop sucrée, mais elle fait très bien l’affaire !

Le crumble quant à lui était exquis, les pommes étaient bien compotées, pas trop sucrées et le crumble apportait une petite touche gourmande. Le must, il était servi chaud !

Côté service, celui-ci est à la cool ; jeune et dynamique.

Le restaurant propose également la livraison, sympa pour ceux qui ont envie d’un homard tout en restant chez eux, mais je conseille tout de même d’aller dans leur restaurant.

En résumé, une bonne adresse dans le Marais pour se régaler d’un homard à prix tout doux !

 

A Faire
Entre amis
Les +
Produits frais, le lobster roll est vraiment bon !  
Les -
 Carte restreinte, il faut aimer le homard ou la viande rouge.
Ambiance
Ambiance conviviale
Adresse
29 rue du Bourg Tibourg 75004 et 28 rue de Douai 75009

Horaires
Ouvert 7/7j jours midi et soir
Prix
plats : 26 €, desserts : 8 €
Bons plans à parisGastronomie

Maison Blanche, une Maison Gastronomique avec vue panoramique !

posted by Flavie Garnier 3 janvier 2020 0 comments

Kiki à Paris aime aussi bien Paris que la Gastronomie. Nous avons donc été comblés par l’invitation de Maison Blanche, cette institution de la gastronomie française située sur le toit du Théâtre des Champs Elysées, offrant une vue imprenable sur l’ouest parisien. Un repas des plus romantiques

Maison Blanche, plein la vue…panoramique !

Situé sur la prestigieuse Avenue Montaigne, il faut lever les yeux pour découvrir le restaurant gastronomique Maison Blanche. En effet, c’est en ascenseur que nous nous rendons sur le toit du Théâtre des Champs-Elysées où s’est perchée cette Maison de renommée depuis bientôt 30 ans (en 2020). 

Nous y découvrons un restaurant raffiné et lumineux grâce à la présence de l’immense « Baie Vitrée ». Cette extraordinaire verrière nous offre l’une des plus belles vues des toits de Paris !

Maison Blanche, plein la vue…dans nos assiettes !

Installés à l’une des meilleures tables, on nous propose une coupe de champagne puis on nous apporte des gougères aux fromages. Vient ensuite la carte : 

Après en avoir pris connaissance et que sa simple lecture nous ait mis en appétit, nous passons commande.

Pour débuter, nous prenons les Pastèque et gambas à la grenade et féta, huile d’olive citronnée ainsi que le Thon rouge en carpaccio, mariné au citron vert, aïoli de mangue et gingembre

Les gambas sont excellentes, et le mariage avec la pastèque et la féta est très intéressant !

Le carpaccio de thon rouge est très bien assaisonné, une entrée délicate et légère.

En plats, nous arrêtons notre indécision sur le Bar en écrin floral, émulsion à l’eau d‘orange verte confite, carottes et palets de courgettes et la Longe de veau rôti, jus aux feuilles de kafir, gnocchi de patate douce au glaçage galanga-orange… Tous les intitulés de plats étaient à la fois intriguants et attirants.

La cuisson du bar et le mélange des saveurs dans ce plat sont parfaits. Le chef a entièrement convaincu mon copain qui d’habitude ne raffole pas de l’orange : ici, il a adoré.

Je suis particulièrement touchée par la longe de veau au goût rassurant de souvenirs d’enfance… Entre la présentation des carottes, les gnocchis de patates douces, le fondant du veau au goût légèrement caramélisé et l’orange qui m’évoque le canard à l’orange des repas de Noël… Ce plat m’a séduite.

C’est en beauté que nous finissons notre repas avec les Fruits rouges en méli-mélo, fontainebleau léger et le dessert spécialement conçu pour le Mois Rose : le Cheesecake à la rose, glaçage cranberries, hibiscus, sablé breton reconstitué.

L’acidité des groseilles dans le méli-mélo de fruits rouges est parfaitement contre-balancée par la chantilly. Un délice.

Le Cheesecake est magnifiquement présenté. Léger et aérien, il est loin des cheesecakes trop lourds ou bourratifs. Un deuxième délice !

Maison Blanche, résumé et infos en plus

En résumé on a passé un merveilleux moment, perchés dans une bulle au dessus de Paris le temps d’un repas. Et quel repas… On sort ravis de notre expérience chez Maison Blanche ! 

Une excellente idée de restaurant si l’on a quelque chose à fêter ou des clients à impressionner !

Au fait ! Depuis Juin, Maison Blanche propose aussi un brunch le dimanche midi. Et si vous souhaitez venir y dîner un samedi soir, sachez qu’à 23h30 le restaurant se transforme en night club pour de folles soirées qui font le plaisir de la jeunesse dorée du monde entier…Pour un dîner animé, nous vous conseillons les vendredis festifs : à partir de 21h30, un Dj et une chanteuse accompagnent votre repas.

Tout cela pour vous décrire la diversité de propositions qu’offre Maison Blanche ! Un restaurant gastronomique qui fait honneur à sa renommée.

Photos @KikiAParis 

A Faire
En couple, en repas d’affaire
Les +
Un cadre superbe, une véritable institution de la gastronomie française 
Les -
?
Ambiance
Gastronomique
Adresse
15 avenue Montaigne, 75008 Paris

Horaires

 

Bons plans à parisGastronomie

L’Atelier Mikki, d’originaux et succulents makis bretons !

posted by Flavie Garnier 29 novembre 2019 0 comments

Non vous ne rêvez pas, il y a bien écrit « makis bretons » dans le titre de cet article. L’Atelier Mikki propose le concept génialissime de crêpes sous forme de makis; une fusion pour le moins inatendue entre la Bretagne et le Japon. Pour un coin original où emmener vos collègues un midi, c’est par ici ! 

L’idée de l’Atelier

À l’origine de cet atelier : 2 hommes, Michael et Pierre.

Ce dernier, d’origine congolaise et bretonne, souhaitait trouver une idée originale afin de proposer ses crêpes à Paris… En grand admirateur de la méticulosité des japonais, voici que lui vînt l’idée ! Une fusion entre la Bretagne et le Japon, il fallait y penser. Quoique le lien se fasse grâce au mot « mikki » qui sonne comme « maki » et qui est le petit chapeau que portent les personnes faisant des crêpes… Comme si l’existence même du mot avait soufflé l’idée aux fondateurs…

L’Atelier Mikki fait alors ses premiers pas depuis Janvier dans l’animation évènementielle et le service traiteur auprès de Louis Vuitton, Elle, Le Palais de Tokyo… Puis ouvre, il y a peu, sa 1ère boutique au 33 Rue de Turenne dans le 3ème.

Tous les produits de l’Atelier Mikki sont bio et il y en a pour tous les goûts : les végétariens, vegans, intolérants au gluten ou au lactose sont les bienvenus !!

Les Mikki Box

L’Atelier Mikki propose des Mikki salés et sucrés, disponibles à l’unité ou en Mikki Box. C’est une box de 8 Mikki dans laquelle le client choisi 2 recettes différentes : ce qui fait donc 4 Mikki d’une saveur et 4 d’une autre. 

Il existe au total 12 Mikki, 6 salés et 6 sucrés.

Nous avons eu la chance de pouvoir tous les goûter et voici notre classement, de la 1ère à la 6ème place :

  • Mikki salés accompagnés d’une sauce au sésame (galettes de blé noir) :
  1. Thon
  2. Poulet
  3. Saumon
  4. Chèvre
  5. Oeuf brouillé duo de champignon
  6. Aubergine

 

  • Mikki sucrés (crêpes de froment) :
  1. Far Breton (nouveau, remplace le Fraise Thé Matcha car les fraises ne sont plus de saison)
  2. Bounty Maison
  3. Paris Brest
  4. Pomme caramel beurre salé
  5. Chocolat
  6. Citron Basilic

Pour 2,90€ de plus vous avez le choix entre trois accompagnements : pour nous ce fut les chips de sarrasin bio maison. Addictif !! La fusion entre Bretagne et Japon se retrouve aussi dans les boissons, nous avons pris un Jus de Pomme Bio – Bretagne et un Thé Glacé Tensai Tea thé blanc myrtille. 

 

Ce concept, au-delà d’être innovant et marrant, est une excellente idée puisque c’est délicieux ! Les Mikki salés nous avaient déjà concquises, mais alors les sucrés…une tuerie ! 

Maintenant que nous savons lesquels nous préférons, nous reviendrons pour les Mikki Box car ce n’est pas une bonne idées de prendre trop de Mikki différents, cela fait trop de saveurs en un repas. 

En bref, une super adresse qui fait la peau neuve à la Street Food parisienne. Sur place ou à emporter, en journée ou en soirée, il vous faut venir essayer !

Photos @Kiki à Paris 

A Faire
Entre collègues, entre pote
Les +
Idée innovante et c’est délicieux ! 
Les -
Ne pas se laisser tenter en voulant tout goûter d’un coup, l’expérience est meilleure en se concentrant sur quelques saveurs
Ambiance
Take Away
Adresse
33 Rue de Turenne, 75003 Paris

Horaires
Voir photo de la carte
Bons plans à parisGastronomie

Rasna, le resto indien instagrammable du 15ème !

posted by Flavie Garnier 21 octobre 2019 0 comments

En tant que passionnée de voyages et de découvertes, j’aime que les plats me fassent voyager. Après l’Italie ou la Chine, je me suis laissée séduire par le restaurant Rasna et ses plats issus de différentes régions d’Inde et d’Asie du sud ! Laissez-moi vous en dire plus sur ce premier restaurant anglo-indien de Paris…

Rasna, restaurant anglo-indien

C’est dans un décor traditionnel, mais pas kitch, que l’on s’installe dans ce restaurant du 15ème arrondissement. 

Accueillis par le patron en personne, Eqbal Hossain, il nous parle de son restaurant : après avoir travaillé à Londres auprès d’un chef étoilé, il a travaillé au MG Road & Desi Road Restaurants en tant que chef de cuisine (très connus à Paris). Puis en septembre 2017, il réalise son rêve et ouvre son restaurant : notre fameux Rasna, à la cuisine indienne moderne et sophistiquée.

De son séjour londonien, Eqbal Hossain conserve le goût des dressages délicats et raffinés : j’ai rarement eu d’aussi belles assiettes devant moi !

Aussi bon que beau ?

Les plats arrivent…et on en prend plein les yeux ! De la couleur partout, sans aucune couleur artificielle.

Pour deux personnes :

  • Un Poulet Tandoori (cuisse de poulet mariné aux épices et grillée au four tandoor) à 8,90€ qui aurait très bien pu faire office de plat par sa quantité ! Mais on ne s’en plaint pas, c’était très bon !
  • Golgappa (N1 de la Street Food indienne, délicieux petits soufflés creux farcis d’un écrasé de pomme de terre dans lesquels sont versés un chutney de tamarin et une sauce épicée aux fines herbes) à 8,99€. Qu’est-ce que c’est beau… Il faut n’en faire qu’une bouchée pour profiter de toutes les saveurs !
  • Un Poulet Tikka Masala (brochette de poulet grillé puis préparé dans une sauce Masala avec poivrons, tomates, oignons) à 13,90€. 
  • Un Poulet Shahi Korma (poulet dans une sauce à la noix de cajou, oignons et cardamome) à 13,99€. Deux savoureux plats en sauce, assez relevés néanmoins ! Comme l’est la cuisine indienne en général. Pour surmonter ce côté épicé, on boit deux grands verres de lassis à la mangue et c’est parfait : c’est délicieux, c’est doux et ça aide à finir les plats !
  • Une Rose Kulfi à partager (glace indienne à la rose aux biscuits) à 7€. Un peu trop sucrée, mais très agréable comme plat final de ce repas indien.

En bref, ce fut un très bon repas haut en couleurs et en saveurs ! Rasna est un restaurant à la carte variée et qui propose des plats qui changent des autres restaurants indiens. On reviendra très certainement pour goûter à toutes ces bonnes choses lues sur la carte (Butter Chicken, je reviendrai…).

Le restaurant est calme le midi mais plus populaire en soirée, n’hésitez pas à y aller pour nous dire ce que vous en avez pensé !

Bon appétit 🙂

A Faire
Qui vous le souhaitez !
Les +
La présentation des plats
Les -
?
Adresse
214 rue de La Croix Nivert, 75015 Paris
Horaires
Tous les jours de 11h30-14h30 et de 18h30-23h
Prix
La carte est consultable ici

 

Bons plans à parisGastronomie

Yummy&Guiltfree, gaufres gastronomiques ? On dit OUI

posted by Flavie Garnier 1 octobre 2019 0 comments

C’est un voyage dans vos souvenirs d’enfance que l’on vous propose aujourd’hui. Les yeux fermés, rêvez d’une gaufre. Celle de la fête foraine, de vos après-midis chez mamie…Ouvrez les yeux, vous êtes chez Yummy&Guiltfree au 9 Boulevard Montmartre. Ici on mange des gaufres oui, mais sans gluten, sans lactose et gastronomiques ! (Pour un autre restaurant sans gluten, lisez ceci !).

Le concept (de génie) décrypté

C’est une superbe découverte que nous avons faite là ! Yummy&Guiltfree, le spécialiste de la gaufre sucrée et salée, sans gluten, sans lactose (du moins pour la pâte, car certains toppings en contiennent) et avec 20% de calories en moins que les gaufres traditionnelles !

Un régal pour tous donc, car les français intolérants au gluten et au lactose sont nombreux.

Mais là n’est pas la seule spécificité des gaufres Yummy&Guiltfree… Elles se distinguent par la variété des recettes, de la plus traditionnelle à la plus originale, pour un moment de plaisir gourmet. Pas étonnant quand on apprend que le chef n’est autre que Damien Cassart15 ans d’expérience dans la gastronomie, pâtissier chez Yannick Alléno et Alain Ducasse…

L’idée originale sort de l’esprit de Manoël Collon, de son envie de créer un concept sain et ludique ainsi que de son intérêt pour la santé par les aliments. MERCI POUR L’IDÉE.

Le 9 Boulevard Montmartre, 75002 Paris

Yummy&Guiltfree, c’est 3 boutiques parisiennes et des ambitions d’extensions en France et à l’international.

Cependant, concentrons nous sur la nouvelle adresse au 9 Bvd Montmartre dans le 2ème car c’est ici que nous avons eu le plaisir de découvrir l’enseigne.

Souvenez-vous, nous parlions d’un voyage dans vos souvenirs d’enfance; la décoration du restaurant joue sur le rapport commun à la gaufre que nous avons tous. La fête foraine est subtilement rappelée par les ampoules de manèges et les lampes « grappins ».

La cuisine ouverte grâce à laquelle le client peut suivre la préparation de sa gaufre vient contraster avec ce décor enfantin en soulignant le côté gastronomique. Et hop, tout le concept se retrouve dans la déco !

Notre expérience, nos gaufres préférées

2 personnes, 4 gaufres.

Damien Cassart est un prodige, nous le savions, mais on a besoin de l’écrire.

Pour les salées :

  • La Fish (cabillaud à l’huile d’olive, mousseline de pomme de terre, parmesan et citron vert) 8€30

  • La Poulet Thaï (crème curry et coco, poulet fermier, légumes croquants et cacahuètes)

  • Pour les sucrées :
    Caramel beurre salé / Crème de Citron
    Pâte à tartiner Choco Noisette / Vanille de Madagascar

  • C’est aussi beau que bon, ça se mange aussi bien en intérieur qu’en extérieur, c’est vraiment parfait.

On apprécie cet effet « verrine », où l’on découvre les saveurs par couches dans les carrés de nos gaufres salées. Les produits sont frais, bio et cultivés par des producteurs locaux repérés par Damien Cassart grâce à son réseau d’étoilés. Tout est fait maison et respectueux de la saisonnalité (2 à 3 nouvelles recettes par saison).

Il aura fallu 3 ans de recherches et d’essais pour mettre au point cette pâte sans gluten ni lactose légère et délicieuse. Elle est excellente tout en gardant un certainement moelleux souvent absent des pâtes sans gluten. Bravo !

Photos @Yummy&Guiltfree @Kiki à Paris

A Faire
Entre potes, en couple
Les +
Le concept, les recettes
Les -
Il est dommage qu’on ne puisse pas faire le tri 
Ambiance
Enfantine, fast food branché
Adresse
9 Boulevard Montmartre, 75002 Paris

Horaires
7j/7 11h-23h30
Prix
entre 7 et 10€ pour les gaufres salées et environ 5€ pour les gaufres sucrées
Bons plans à parisGastronomie

Le Caulaincourt : gastronomie, ambiance décontractée, on y court !

posted by Flavie Garnier 26 septembre 2019 0 comments

Nous ne parlerons pas de gastronomie dans cet article, car ce n’est pas le terme utilisé par l’équipe du restaurant Caulaincourt. Nous dirons plutôt que l’on y propose des produits de qualité dans une ambiance décontractée. Entendez par là que le Chef Cyril Arachequesnes est en cuisine (venant de la haute gastronomie et ayant travaillé pour Guy Martin) mais qu’il n’y a pas besoin d’être sur son 31 pour passer les portes du 62 rue Caulaincourt…

Bar ou restaurant ?

La question ne se pose pas ! Ici, les deux sont réunis.

Le lieu ouvre ses portes à 18h, et l’ambiance y est festive ! On y vient pour boire un verre, prendre l’apéro et l’équipe du Caulaincourt n’hésite pas à monter le son pour que l’ambiance musicale accompagne nos cocktails. La carte des cocktails est d’ailleurs en train de se développer. Si vous passez un Samedi, il n’est pas rare de trouver une trentaine de personnes autour du bar; l’adresse est connue !

Et puis vient l’heure du repas, mais on a tellement été séduit par nos apéros qu’on ne veut plus partir… Ça tombe à pic, le restaurant Caulaincourt nous présente une carte aux inspirations asiatiques plus que séduisante. Le charme de l’endroit l’est tout autant…Plafond végétal, bougies sur les tables, lumières tamisées… On reste !

Expérience gustative fabuleuse, mais décontractée !

Ouvert depuis Janvier 2018, Le Caulaincourt est l’œuvre de Sophie, la gérante des lieux. Vous pourrez la voir en salle car elle s’occupe du service, avec un second serveur. Là aussi, ambiance très décontractée : le service est chaleureux, souriant et dans l’humour ! 

  • Entrées : Velouté butternut, œuf parfait, magret fumé 12€

Doux, crémeux, croquant… un merveilleux goût fumé du magret lié à un goût de roquette du shiso (basilic japonais que l’on retrouve tout au long du repas dans les plats)

  • Bœuf tataki, soja, avocat, yuzu, encre de seiche 13€

Un mélange terre-mer extrêmement original entre le bœuf et l’encre de seiche, la viande est merveilleusement fondante ! C’est excellent.

  • Plats : Thon rouge mi-cuir, tahina, betteraves rouges, risotto 24€
    On croirait manger de la viande, c’est délicieux. Le risotto accompagne parfaitement ce plat ! On a adoré le sésame qui ajoute un goût tout particulier au thon.

  • Maigre, curry noir, petits pois, mélisse, mangue, émulsion coques 27€
    Que c’est beau… chaque plat est superbe mais celui ci est particulièrement travaillé ! Tout est bon…la mangue ajoute une fraîcheur très appréciable.

  • Desserts : Pêche, citronnelle, gingembre, verveine 10€
    Encore une fois un plat travaillé sur le dressage, la mousse au gingembre est très bonne !
  • Panacotta lait de coco, fraise, vinaigre balsamique, sablé fleur de sel 10€
    Que ce soit pour la pêche ou pour la panacotta, ce sont 2 desserts très généreux (on a du faire quelques pauses, étant donné le repas qui venait de précéder…). C’était très bon, à la hauteur des entrées et des plats !

Pour accompagner ce long repas nous avons pris 2 cocktails (un avec alcool et l’autre sans) : le Black Pearl 22cL rhum Compagnie des Indes, Rhum épicé Sailor Jerry, chartreuse, citron vert, sirop de vanille, goyave, passion 15€, chargé en alcool, le restaurant indique qu’il ne sert que 2 verres maximum par personne. Servi avec de l’anis, de la cannelle et de la framboise, le tout cuit au charbon de bois pour un goût fumé divin ! Le Patchuli 17 cL goyave, passion, citron vert, purée de fruits rouges, sirop de vanille 9€ Servi avec de la lavande par dessus, sincèrement délicieux ! Je l’ai bu bien trop rapidement..

Conclusion Enchantée

Nous avons passé une excellente soirée, tout était parfait, tant dans la déco, que dans le service, l’esthétique des plats ou les saveurs. Grand bravo au Chef Cyril Arachequesnes !

Photos @Caulaincourt @KikiàParis

A Faire
En couple
Les +
Des plats de grand Chef
Les -
?  
Ambiance
Décontractée et gastronomique à la fois
Adresse
62 rue Caulaincourt, 75018 Paris

Horaires
Mardi-Samedi 18h-02h Samedi et dimanche 12h-14h30
Prix
entre 11 et 14€ pour les entrées, 19 et 27€ pour les plats et environ 10€ pour les desserts