Browse Category

Culture

Culture

Un démocrate – Edward Bernays, la pièce à découvrir à la Reine Blanche

posted by Anne-Laure 17 mai 2018 0 comments

Comme beaucoup, vous ne le connaissez peut-être pas. Ce n’est pas grave évidemment, nous ne pouvons pas connaître tout le monde. Cette pièce vous raconte sa longue vie. J’aime apprendre des nouvelles choses, c’est la raison pour laquelle j’aime aussi aller au musée comme au Centquatre.  Notre avis sur « Un démocrate » une pièce jouée à la Reine Blanche jusqu’à fin juin 2018.

Edward Bernays, une pièce qui fait cogiter

Il faut savoir qu’Edward Bernays, neveu de Freud, invente dans les années 20 à New York un système de manipulation des masses sans précédent. Il l’appelle alors « relation publique ». Cet homme a participé à des séries de propagande qui ont marqué notre monde d’aujourd’hui.

Julie Timmerman l’auteure de cette pièce «UN DÉMOCRATE» a choisi de partager l’histoire de cet homme méconnu et de permettre au spectateur de se poser ses propres questions. Faut-il croire à tout ce que l’on voit ? Peut-on croire tout le monde ? Et si non, à qui se fier ? Comment fonctionne la propagande et en quoi est-elle aussi dangereuse ?

Des comédiens impressionnants 

Le décor est minimaliste, un grand tableau noir et un bloc noir au milieu, mais très efficace. J’aime beaucoup les pièces où le décor aide les comédiens sans accaparer notre attention. En parlant des comédiens, ils sont impressionnants, passent d’un personnage à un autre, de Bernays à un autre, d’un naturel déconcertant. 

Comme vous avez pu le comprendre, c’est une pièce contemporaine, mais surtout documentaire. Il a fallu pas moins de deux ans de recherche pour écrire cette pièce. Et je dois dire que la pièce rend justice au travail effectué. 

En un mot : FONCEZ !

 

A Faire
Entre amis, collègues, en famille … au choix !
Les +
les comédiens, l’histoire
Les -
euh…
Adresse

La Reine Blanche, 2 bis passage ruelle. 75018 paris

Prix
de 12€ à 25€
Bons plans à parisCulture

Derniers jours pour aller voir « Le jeu de l’amour et du hasard » au théâtre

posted by Juliette Trebucien 29 avril 2018 0 comments

Cette pièce de théâtre s’annonçait comme un incontournable de ce début d’année, c’est donc avec hâte que j’ai pris ma place pour ce spectacle.

« Le jeu de l’amour et du hasard » : un casting trois étoiles

Cette pièce de Marivaux est un classique qu’on a dû tous lire à l’école.

Pour rappel, c’est l’histoire d’Orgon qui veut marier sa fille, Silvia, au fils d’un ami riche, Dorante. Seulement tout se complique quand Silvia décide de se faire passer pour sa servante lorsque Dorante arrive chez elle. Silvia veut qu’il tombe amoureux d’elle et non de sa classe sociale. Mais celle qui croyait prendre et prise à son propre jeu puisque Dorante a eu la même idée qu’elle et qu’il se présente donc sous les habits d’Arlequin, son valet. S’en suit donc une ribambelle de malentendus et autres situations cocasses.

Si la plupart des jeunes spectateurs viennent pour la première apparition sur les planches de Vincent Dedienne et ils ont raison parce que c’est le rayon de soleil de la pièce, il est drôle et juste. Personnellement, je suis venue pour Catherine Hiegel, qui a plusieurs belles mises en scène au compteur (dont celles qu’elle a dirigées lorsqu’elle était à la Comédie française).

Les amateurs du petit écran reconnaitront Laure Calamy et Nicolas Maury qui sont des personnages excentriques dans la série « Dix pour cent » et qui ici incarnent ici les rôles de Lisette et Dorante. Lisette est intelligente et effrontée, c’est sans doute le personnage qui nous rend le plus ce discours si moderne et proche de notre époque. Bravo à Laure Calamy pour cette belle prestation.

Mention spéciale pour la prestation de M. Pralon qui en habitué des planches s’amuse et nous amuse beaucoup dans le rôle d’Orgon.

Un classique du théâtre revisité

Pour résumer, cette pièce classique est ici traitée avec de l’audace, un ton féroce et du rythme. Elle nous mène à une réflexion sur le rôle de notre classe dans la société et les carcans qui sont difficiles à faire évoluer.

Le décor, la musicienne et son violoncelle au balcon, nous mettent rapidement dans l’époque de l’histoire.

C’était un bon pari de prendre des acteurs qu’on voit plutôt à la télé parce qu’au delà du coup marketing, çela permet de les montrer dans des rôles différents et d’amener plus de jeunes au théâtre.

 

A Faire
Entre amis ou en couple
Les +
Voir les débuts de Vincent Dedienne sur les planches et revoir Laure Calamy dans un autre registre. Jolie mise en scène et humour féroce
Les -
J’ai trouvé Clothilde Hesme et Nicolas Maury un peu en dessous des autres comédiens. Les places sont assez chères.
Adresse
Théâtre de la Porte Saint Martin – 18 boulevard Saint Martin, 75010
Horaires
La pièce est jouée du mardi au vendredi à 20h et le samedi à 20h30
Prix
Le prix des places varie entre 12,95€ et 53,95€ selon la catégorie choisie

Retrouvez toutes les informations sur le site du Théâtre de la Porte Saint Martin : https://www.portestmartin.com/

Pour d’autres envies de théâtre, n’hésitez pas à aller voir d’autres pièces recommandées par Kiki à Paris comme Le Porteur d’Histoire d’Alexis Michalik .

Image principale ©ANousParis et  images corps de texte ©FranceTvinfo et KikiAParis

le porteur d'histoire
Bons plans à parisCulture

« Le Porteur d’histoire » et « Le cercle des illusionnistes » : focus sur Alexis Michalik

posted by Anne-Laure 28 mars 2018 0 comments

Je vais vous parler de deux pièces de théâtre que j’ai complètement adoré ! Du même auteur : Alexis Michalik. J’ai pu découvrir son travail la première fois lors du Festival d’Avignon. J’ai également eu la chance de pouvoir lui parler après la représentation et lui faire signer le livre de sa pièce acheté en sortant. (groupie)

Et de une !

La première pièce de théâtre que j’ai vue est « Le Porteur d’histoire ». Lorsque nous arrivons dans la salle, nous voyons des chaises rangées en arc de cercle face à nous, un tableau noir et c’est tout. Je suis arrivée dans cette salle, sans savoir ce que j’allais voir, ni de quoi parlait cette pièce. Comme souvent, je n’aime pas voir les bandes-annonces ni lire les résumés. J’aime les surprises !

Et ce soir-là, ce fut une très bonne surprise ! Cette pièce est magnifiquement écrite, mais surtout jouée. Concernant l’histoire, elle est simple. Vous connaissez les poupées russes ? Là, c’est pareil, sauf que c’est une histoire qui est dans une histoire qui est dans une histoire… Cela vous semble compliqué ? Expliquer comme cela oui, mais grâce à ces comédiens de talent, ça ne les pas. Honnêtement, vous vous retrouvez plongé dans cette histoire et les une heure et demi de spectacle passe tellement vite que lorsque les lumières s’allument, vous aimeriez pouvoir appuyer sur replay.

J’ai tellement adoré cette pièce qu’un an après, j’y suis retourné avec ce même plaisir. Et je vais même vous dire, que j’aimerais y retourner encore une fois cette année. En réalité, c’est comme un bon film que l’on aime voir et revoir sans cesse, mais là c’est du théâtre.

Attention ! Un petit résumé pour les plus curieux : Martin Martin doit enterrer son père. Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête à travers l’Histoire et les continents.

Vous voulez réserver votre place ? C’est part ici

Et de deux !

le cercle des illusionnistes

La deuxième, donc du même auteur est « le cercle des illusionnistes ». Ce spectacle mélange habilement la magie et le théâtre. Cette pièce nous fait remonter le temps et nous fait découvrir tout un univers. On peut dire une chose, c’est que Alexis Michalik sait s’entourer de très bons comédiens. C’est un réel plaisir !

Attention ! un petit résumé pour les plus curieux : En 1984, alors que se déroule le championnat d’Europe des Nations, Décembre vole un sac dans le métro. Dans le sac, il trouve la photo d’Avril jolie. Il la rappelle, ils se rencontrent dans un café. Il va lui raconter l’histoire de Jean-Eugène Robert-Houdin, horloger, inventeur, magicien du XIXe siècle. Cette histoire les mènera tous deux … Dans une histoire palpitante !

Pour réserver, il faudra s’armer de patience, ils sont en ce moment en tournée dans toute la France. Ils reviendront bientôt à Paris.

Une dernière petite chose ! La prochaine pièce à voir est « Edmond », je n’ai pas encore pu aller la voir, mais déjà les retours sont super ! Je ne sais absolument pas de quoi parle cette pièce, mais si c’est Alexis Michalik qui l’a écrite, j’y vais les yeux fermés !

 

Edmond

Culture

Derniers jours pour profiter de la Rétrospective César au centre Pompidou, la matière au coeur de la création

posted by Kim 21 mars 2018 0 comments

Le dernier étage du Centre Pompidou est méconnaissable. Une immense pièce, sans cloison, offre en un coup d’oeil du fer, des pouces, du plastique, du métal, des couleurs… A l’occasion des 20 ans de la mort de César, Beaubourg propose une rétrospective sur l’oeuvre du sculpteur. Une reconnaissance tant attendue.

Continue Reading

Culture

« Daho l’aime Pop », notre expo musicale préférée de février !

posted by Kim 2 février 2018 0 comments

Presque tout le monde connaît Françoise Hardy, Serge Gainsbourg ou plus récemment Vanessa Paradis… Peut-être moins M83, François and the Atlas Moutains. Ce sont tous des groupes ou chanteurs qui, selon Etienne Daho, font partie de la pop française. Ce dernier nous guide dans une exposition au sein du Musée de la Musique, présentant 70 ans de ce type musical.

Continue Reading

ActivitéCulture

Théâtre : « Ceci n’est pas une comédie romantique » une pièce dramatiquement drôle !

posted by Kim 19 janvier 2018 2 Comments

Samedi, 16h, rien de prévu pour la soirée… Et pas envie de rester plantée devant la télévision ni d’aller faire la fête jusqu’à 6h du matin. Alors, le théâtre semble être un bon compromis. Maintenant, il faut choisir la pièce : comédie, drame ? Et pourquoi pas un mélange des deux ? A 16h05, nos places sont prises pour « Ceci n’est pas une comédie romantique ». Le titre en dit long sur la pièce, ou pas… Pas plus de suspense, on vous dévoile tout, enfin presque.

Continue Reading

startup idées
ActivitéBons plans à parisCulture

Nos 5 applications/sites pour se la péter en culture générale

posted by Kim 16 janvier 2018 0 comments

« La culture générale, c’est  comme la  confiture moins tu en as, plus tu l’étales »ou « la culture générale, c’est comme un parachute quand tu en as pas, tu t’écrases ! » Marre de ces répliques toutes faites, envie de briller en société pour épater vos potes ou la fille/mec de votre vie ? On vous a trouvé 5 applications pour apprendre tout en s’amusant.

Continue Reading

ActivitéBons plans à parisCulture

Irving Penn, l’exposition qui rend heureux !

posted by Kim 12 janvier 2018 0 comments

J’ai toujours été passionnée par la photographie. Lartigue, Abbot, Avedon et beaucoup d’autres ont rempli mon imagination et mon adolescence grâce à la magie de leurs photos. Leurs clichés ont cette force de vous faire rire, sourire ou pleurer. Quand j’ai su qu’il y avait un hommage au fabuleux Irving Penn au Grand Palais, j’étais plus qu’excitée. Continue Reading

Centquatre
Culture

LE CENTQUATRE, bien plus qu’un musée !

posted by Anne-Laure 1 janvier 2018 2 Comments

Envie d’une exposition qui change des tableaux et sculptures de l’antiquité ? Nous avons l’adresse qu’il vous faut ! Un lieu pas comme les autres, qui mélange tous les arts que vous pouvez imaginer (ou pas)…

L’histoire du CENTQUATRE

Le CENTQUATRE est situé dans le 19ème arrondissement de Paris. Ce n’est pas un musée, c’est bien plus que ça : c’est un espace culturel innovant et artistique.

Bâtiment destiné il y a quelques années à la démolition, le CENTQUATRE a ouvert ses portes en 2008 avec l’ambition de créer une plateforme artistique collaborative où tous les univers peuvent se réunir. De plus, son architecture ne vous laissera pas de marbre. Les artistes ainsi que les startups disposent d’espaces adaptés à leur créativité et leur évolution.

L’objectif du CENTQUATRE regroupe le mélange, la collaboration et l’inspiration en intégrant des startups de tous horizons dans son incubateur.

Mais encore ?

La programmation est très variée, nous pouvons y retrouver des spectacles, des concerts, de la danse, des ateliers pour les petits comme pour les grands, mais aussi, et bien sûr, des expositions.

Nous avons également eu la chance de participer au vernissage de l’exposition « Les faits du hasard » (jusqu’au 4 mars 2018). Dans cette exposition, ce n’est pas le hasard qui s’impose aux artistes, mais les artistes qui imposent le hasard aux spectateurs. Cette exposition est proposée pour la deuxième édition de la Biennale Némo. Nous pouvons voir comment l’art et le numérique fusionnent et comment le hasard est perçu suivant les différentes personnalités de ces artistes très talentueux.

Côté théâtre, nous avons le choix entre « Le Festival du théâtre émergent », « Méduse », ou encore « Le syndrome de Cassandre », etc.

N’hésitez pas à consulter la programmation, il y en a pour tous les goûts dans tous les domaines artistiques et bien plus encore.

Une envie de danser ? Chaque mois, le CENTQUATRE organise un bal populaire !

Maintenant, plus d’excuses pour ne pas aller y faire un tour !

A Faire
Entre amis, en famille, en couple
Les +
Découverte d’arts
Adresse
5 rue Curial, 75019 Paris
Horaires
Tous les jours de 12h à 19h, fermé le lundi (pensez à bien regarder l’heure de l’activité choisie)
Prix
Dépend de l’activité

©Centquatre, KikiAparis, biennalenemo

exposition parisienne
Culture

L’expo Christian Dior, créateur de féminité intemporelle

posted by Audrey Langevin 6 décembre 2017 1 Comment

Résidant à l’étranger, je ne me rends pas souvent sur Paris, alors quand j’y retourne, je tire le meilleur de ma visite. Lorsque je me suis demandée quoi faire pendant mon séjour, j’ai tout de suite pensé à l’exposition Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs. Je suis ravie de vous faire part de cette belle expérience.

« Christian Dior, couturier du rêve », une exposition inoubliable

En cette journée ensoleillée de fin août, la file d’attente paraissait un peu alarmante, à nous donner envie de tourner les talons ! Mais face à une telle popularité, difficile de lutter, et puis nous avions le temps !

Après environ 30 minutes, nous avons pénétré dans le somptueux Musée des Arts Décoratifs. Un plafond aux voûtes magnifiques, un décor recréé entièrement pour l’événement Dior, c’est un « WOW » d’entrée de jeu.

Une fois les tickets achetés, nous avons été dirigées vers le premier antre du rez-de-chaussée, là où débute l’exposition.

Le déroulement de l’exposition

D’abord, nous avons eu les yeux rivés sur certains modèles Dior encastrés dans les hauteurs de la première pièce, tous plus sublimes les uns que les autres.

Nous avons enchaîné sur la présentation et l’histoire de la maison Dior depuis ses débuts, suivies de la disposition d’une multitude de produits étincelants Dior classés par couleur, pour un effet arc-en-ciel sublime.

Ensuite nous avons découvert la chronologie des différents directeurs artistiques qui ont travaillé et contribué au succès de la marque, notamment Gianfranco Ferré, John Galliano et depuis 2016 Maria Grazia Chiuri, première femme à la direction artistique de Dior.

Enfin, tel le veut la tradition d’un défilé haute couture, nous avons terminé par le bouquet final : le deuxième antre du rez-de-chaussée avec certains des plus beaux modèles Dior, classés par thème et mouvement vestimentaire.

Une expo brillante à ne pas rater, et jusqu’au 7 janvier 2018 !

A Faire
En solo, entre amis, en couple
Les +
Les locaux, la présentation, le contenu de l’expo 
Les -
La foule, pas pratique pour profiter pleinement de l’expo 
Adresse
107 Rue de Rivoli, 75001 Paris
Horaires
Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018. Tous les jours de 11h à 21h. Fermeture les lundis, ainsi que le 25 décembre, 1er janvier, 1er mai chaque année. Plus d’infos sur les horaires ici.
Prix
Plein tarif : 11 €
Tarif réduit (jusqu’à 25 ans) : 8,50 euros

Image principale ©Musée des Arts Décoratifs 

Retrouvez toutes les informations de l’expo ici.