Author

Flavie Garnier

Bons plans à parisGastronomie

Maison Blanche, une Maison Gastronomique avec vue panoramique !

posted by Flavie Garnier 3 janvier 2020 0 comments

Kiki à Paris aime aussi bien Paris que la Gastronomie. Nous avons donc été comblés par l’invitation de Maison Blanche, cette institution de la gastronomie française située sur le toit du Théâtre des Champs Elysées, offrant une vue imprenable sur l’ouest parisien. Un repas des plus romantiques

Maison Blanche, plein la vue…panoramique !

Situé sur la prestigieuse Avenue Montaigne, il faut lever les yeux pour découvrir le restaurant gastronomique Maison Blanche. En effet, c’est en ascenseur que nous nous rendons sur le toit du Théâtre des Champs-Elysées où s’est perchée cette Maison de renommée depuis bientôt 30 ans (en 2020). 

Nous y découvrons un restaurant raffiné et lumineux grâce à la présence de l’immense « Baie Vitrée ». Cette extraordinaire verrière nous offre l’une des plus belles vues des toits de Paris !

Maison Blanche, plein la vue…dans nos assiettes !

Installés à l’une des meilleures tables, on nous propose une coupe de champagne puis on nous apporte des gougères aux fromages. Vient ensuite la carte : 

Après en avoir pris connaissance et que sa simple lecture nous ait mis en appétit, nous passons commande.

Pour débuter, nous prenons les Pastèque et gambas à la grenade et féta, huile d’olive citronnée ainsi que le Thon rouge en carpaccio, mariné au citron vert, aïoli de mangue et gingembre

Les gambas sont excellentes, et le mariage avec la pastèque et la féta est très intéressant !

Le carpaccio de thon rouge est très bien assaisonné, une entrée délicate et légère.

En plats, nous arrêtons notre indécision sur le Bar en écrin floral, émulsion à l’eau d‘orange verte confite, carottes et palets de courgettes et la Longe de veau rôti, jus aux feuilles de kafir, gnocchi de patate douce au glaçage galanga-orange… Tous les intitulés de plats étaient à la fois intriguants et attirants.

La cuisson du bar et le mélange des saveurs dans ce plat sont parfaits. Le chef a entièrement convaincu mon copain qui d’habitude ne raffole pas de l’orange : ici, il a adoré.

Je suis particulièrement touchée par la longe de veau au goût rassurant de souvenirs d’enfance… Entre la présentation des carottes, les gnocchis de patates douces, le fondant du veau au goût légèrement caramélisé et l’orange qui m’évoque le canard à l’orange des repas de Noël… Ce plat m’a séduite.

C’est en beauté que nous finissons notre repas avec les Fruits rouges en méli-mélo, fontainebleau léger et le dessert spécialement conçu pour le Mois Rose : le Cheesecake à la rose, glaçage cranberries, hibiscus, sablé breton reconstitué.

L’acidité des groseilles dans le méli-mélo de fruits rouges est parfaitement contre-balancée par la chantilly. Un délice.

Le Cheesecake est magnifiquement présenté. Léger et aérien, il est loin des cheesecakes trop lourds ou bourratifs. Un deuxième délice !

Maison Blanche, résumé et infos en plus

En résumé on a passé un merveilleux moment, perchés dans une bulle au dessus de Paris le temps d’un repas. Et quel repas… On sort ravis de notre expérience chez Maison Blanche ! 

Une excellente idée de restaurant si l’on a quelque chose à fêter ou des clients à impressionner !

Au fait ! Depuis Juin, Maison Blanche propose aussi un brunch le dimanche midi. Et si vous souhaitez venir y dîner un samedi soir, sachez qu’à 23h30 le restaurant se transforme en night club pour de folles soirées qui font le plaisir de la jeunesse dorée du monde entier…Pour un dîner animé, nous vous conseillons les vendredis festifs : à partir de 21h30, un Dj et une chanteuse accompagnent votre repas.

Tout cela pour vous décrire la diversité de propositions qu’offre Maison Blanche ! Un restaurant gastronomique qui fait honneur à sa renommée.

Photos @KikiAParis 

A Faire
En couple, en repas d’affaire
Les +
Un cadre superbe, une véritable institution de la gastronomie française 
Les -
?
Ambiance
Gastronomique
Adresse
15 avenue Montaigne, 75008 Paris

Horaires

 

Bons plans à parisGastronomie

L’Atelier Mikki, d’originaux et succulents makis bretons !

posted by Flavie Garnier 29 novembre 2019 0 comments

Non vous ne rêvez pas, il y a bien écrit « makis bretons » dans le titre de cet article. L’Atelier Mikki propose le concept génialissime de crêpes sous forme de makis; une fusion pour le moins inatendue entre la Bretagne et le Japon. Pour un coin original où emmener vos collègues un midi, c’est par ici ! 

L’idée de l’Atelier

À l’origine de cet atelier : 2 hommes, Michael et Pierre.

Ce dernier, d’origine congolaise et bretonne, souhaitait trouver une idée originale afin de proposer ses crêpes à Paris… En grand admirateur de la méticulosité des japonais, voici que lui vînt l’idée ! Une fusion entre la Bretagne et le Japon, il fallait y penser. Quoique le lien se fasse grâce au mot « mikki » qui sonne comme « maki » et qui est le petit chapeau que portent les personnes faisant des crêpes… Comme si l’existence même du mot avait soufflé l’idée aux fondateurs…

L’Atelier Mikki fait alors ses premiers pas depuis Janvier dans l’animation évènementielle et le service traiteur auprès de Louis Vuitton, Elle, Le Palais de Tokyo… Puis ouvre, il y a peu, sa 1ère boutique au 33 Rue de Turenne dans le 3ème.

Tous les produits de l’Atelier Mikki sont bio et il y en a pour tous les goûts : les végétariens, vegans, intolérants au gluten ou au lactose sont les bienvenus !!

Les Mikki Box

L’Atelier Mikki propose des Mikki salés et sucrés, disponibles à l’unité ou en Mikki Box. C’est une box de 8 Mikki dans laquelle le client choisi 2 recettes différentes : ce qui fait donc 4 Mikki d’une saveur et 4 d’une autre. 

Il existe au total 12 Mikki, 6 salés et 6 sucrés.

Nous avons eu la chance de pouvoir tous les goûter et voici notre classement, de la 1ère à la 6ème place :

  • Mikki salés accompagnés d’une sauce au sésame (galettes de blé noir) :
  1. Thon
  2. Poulet
  3. Saumon
  4. Chèvre
  5. Oeuf brouillé duo de champignon
  6. Aubergine

 

  • Mikki sucrés (crêpes de froment) :
  1. Far Breton (nouveau, remplace le Fraise Thé Matcha car les fraises ne sont plus de saison)
  2. Bounty Maison
  3. Paris Brest
  4. Pomme caramel beurre salé
  5. Chocolat
  6. Citron Basilic

Pour 2,90€ de plus vous avez le choix entre trois accompagnements : pour nous ce fut les chips de sarrasin bio maison. Addictif !! La fusion entre Bretagne et Japon se retrouve aussi dans les boissons, nous avons pris un Jus de Pomme Bio – Bretagne et un Thé Glacé Tensai Tea thé blanc myrtille. 

 

Ce concept, au-delà d’être innovant et marrant, est une excellente idée puisque c’est délicieux ! Les Mikki salés nous avaient déjà concquises, mais alors les sucrés…une tuerie ! 

Maintenant que nous savons lesquels nous préférons, nous reviendrons pour les Mikki Box car ce n’est pas une bonne idées de prendre trop de Mikki différents, cela fait trop de saveurs en un repas. 

En bref, une super adresse qui fait la peau neuve à la Street Food parisienne. Sur place ou à emporter, en journée ou en soirée, il vous faut venir essayer !

Photos @Kiki à Paris 

A Faire
Entre collègues, entre pote
Les +
Idée innovante et c’est délicieux ! 
Les -
Ne pas se laisser tenter en voulant tout goûter d’un coup, l’expérience est meilleure en se concentrant sur quelques saveurs
Ambiance
Take Away
Adresse
33 Rue de Turenne, 75003 Paris

Horaires
Voir photo de la carte
Bons plans à parisGastronomie

Ippudo, les ramen d’Hakata sont à Paris !

posted by Flavie Garnier 6 novembre 2019 0 comments

Que je me réjouis de ce nouvel article ! En grande fan de ramen que je suis,  il me fallait essayer IPPUDO, cette institution japonaise qui s’est installée il y a quelques années en France. Le ramen est au Japon ce qu’est la pain à la France et chaque région a sa spécialité. Chez Ippudo, c’est les ramen d’Hakata que l’on découvre. Laissez-moi vous faire mon retour enchanté à propos de cette expérience. 

Loin d’une simple cantine japonaise

Saviez-vous qu’à Paris 5% seulement des restaurants japonais le sont vraiment ? Ippudo en fait parti ! La direction est entièrement japonaise et le staff est toujours attaché de près ou de loin à cette culture. Le premier mois de leur formation consiste d’ailleurs à apprendre à servir les clients en japonais du début à la fin du repas.

Le fondateur d’Ippudo, Shigemi Kawahara, est une figure célèbre au Japon. Véritable passionné et esprit novateur, il démocratise en 1985 le ramen qui, jusque là, n’était pas considéré comme un plat méritant sa place dans un restaurant.

Shigemi Kawahara a remporté à trois reprises le TV Champion Ramen King, l’équivalent de Top Chef au Japon; et souhaite faire connaître au monde entier les ramen (merveilleuse idée qu’on soutient). Vous retrouverez donc les ramen d’Ippudo dans grand nombre de vos voyages : New York, Australie, Singapour, Malaisie, Chine, Taïwan, Philippines, Indonésie, Thaïlande et Royaume-Unis !

Place à la dégustation

3 restaurants Ippudo existent à Paris : à Saint-Germain, à République et au Louvre. C’est ce dernier que nous avons testé.

  • Entrées : Nous nous sommes laissés tenter par les 8 pièces d’Age Gyoza (Petits Gyoza IPPUDO servis frits avec une sauce aigre douce au vinaigre japonais) et l’Hirata Buns au porc (poché, mariné puis braisé, la préparation dure 6h au total)

Les entrées sont validées ! Très sympa que les gyoza soient frits et l’Hirata Buns…incroyable ! Fondant… J’en aurais bien repris un ! C’est d’ailleurs ce que font certains clients, ils le reprennent en dessert ! Rien de surprenant car la mayonnaise japonaise apporte un goût légèrement sucré.

  • Boissons : Pour accompagner notre repas nous avons découvert le Ramune au litchi (une limonade) ainsi qu’un vin de prune. Très bons !
  • Ramen : Nous avons eu la chance de goûter à 3 ramen différents. 5 sont proposés à la carte et il faut savoir que 4 d’entre eux sont communs à tous les restaurants Ippudo du monde, la recette est suivie à la lettre. Le 5ème (le Tori Shoyu), a été crée spécialement pour les restaurants français.

Sont proposés le classique Shiromaru, le moderne Akamaru, l’épicé Karaka, le français Tori Shoyu et le Veggie. Les 5 recettes sont avec ou sans option. On choisi ensuite la cuisson des pâtes suivant nos préférences entre fondantes, al dente ou fermes : Yawa, Futsu, Kata, Bari Kata.

Pour moi, ce fut l’Akamaru Tamago Futsu (avec un oeuf mollet mariné en option) :

L’Akamaru est une soupe de porc, nouilles faites maison, chashu, champignons kikurage au sésame, ciboule, sauce umami et huile de koyu. Le bouillon à la base de ce ramen est un tonkutsu, bouillon riche et laiteux aux os de porc, ayant cuit pendant 48h !

Ce ramen était pour moi le ramen par excellence, avec ce goût crémeux et fondant : vraiment heureuse de ma commande car j’ai trouvé excatement le goût que je recherchais et que j’aime dans les ramen.

Les deux autres commandes furent un Karaka Kata (Soupe de porc, nouilles faites maison, chashu, porc et veau hâché aux épices, huile pimentée au sésame et ciboule) et un Tori Shoyu Kata (Bouillon de poulet, nouilles faites maison, chashu de poulet, menma, oignon, ciboule, zeste d’agrume yuzu, naruto et demi-oeuf mariné au soja).

Même les palais les plus sensibles à la cuisine épicée seront séduits par le Karaka, c’était très bon ! Les tranches de porcs étaient, là aussi, parfaitement fondantes.

Quant au ramen aux couleurs françaises, il était également très bon bien que je préfère les ramen au porc.

Une chose qui est géniale chez Ippudo, c’est la possibilité de demander une portion de nouilles supplémentaire lorsqu’il nous reste du bouillon pour un supplément de 2€ ! Nous en avons profité, pas question de perdre une cuillère du bouillon tonkutsu (comme pour l’Akamaru) du Karaka !!

  • Desserts : Par pure gourmandise, nous nous sommes partagés l’Hakata no Ishidatami « Gâteau de pierre » (biscuits vanille et chocolat, mousse au chocolat, chantilly, ganache au chocolat). Ce dessert est en collaboration avec Les 3 Chocolats. Puis le Tonyu Panna Cotta (Panna Cotta au lait de soja, coulis de matcha, kuromitsu et framboises).

Le Gâteau de pierre étant peut-être un peu trop copieux pour moi après ce repas, j’ai préféré la panna cotta qui était tout à fait originale et légère ! Le lait de soja et le coulis de matcha : parfait.

L’art du Ramen

On a passé une excellente soirée, le repas était à la hauteur de nos attentes ! On comprend le succès fou d’Ippudo. 

En sortant on a pu observer le dressage des ramen et c’est tout un art ! On vous laisse le découvrir lors de votre prochaine venue chez Ippudo ;).

Pour une autre adresse de ramen, c’est ici. 

Photos @Ippudo @KikiAParis

A Faire
Entre amis, En famille, En couple
Les +
Restaurant imprégné de la culture japonaise 
Les -
Ambiance
Animée, joviale
Adresse
74-76 rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris, 6 Place Jacques Bonsergent, 75010 Paris, 14 rue Grégoire de Tours, 75006 Paris

Horaires
Prix
Voir photo du menu 

 

 

Bons plans à parisCulture

David Voinson et son one-man show, on a adoré !

posted by Flavie Garnier 29 octobre 2019 0 comments

Mercredi soir, 20h,  journée parisienne épuisante derrière nous… L’invitation de David Voinson au Petit Palais des Glaces tombait à pic ! Nous sommes allées voir son spectacle, et franchement, c’est ce qu’il nous fallait ! Après notre dernier article sur le show man Andrea Redavid, voici notre avis sur l’humoriste grandement prometteur qu’est David Voinson.

David Voinson en spectacle

David, c’est un humoriste de 21 ans qui sait depuis ses 15 ans que la scène est faite pour lui.

Ayant grandi dans le Bassin d’Arcachon, il s’installe aujourd’hui à Paris et compte affirmer sa place sur les scènes parisiennes. Après avoir convaincu le public en faisant les premières parties de Kev Adams, Manu Payet ou encore François-Xavier Demaison, David se lance seul en scène avec son premier one-man show !

Ce qu’on a rit… Ce qu’on a été bluffé par son énergie, son aisance et sa facilité à mener son spectacle…Ce qu’on a été clashé sur notre taille d’1m60…Ce qu’on ne lui en veut pas parce que c’était drôle… Ce qu’on a découvert un David avec plusieurs cordes à son arc…

Ce qu’on a apprécié ces 1h15 !

David Voinson nous parle de sa vie avec beaucoup d’humour et de dynamisme, pas de vannes vues et revues, on sort en ayant vraiment envie qu’il devienne notre pote !

C’est avec grand plaisir que nous suivrons cet humoriste qui ira loin, à coup sûr. Et si nous le croisons dans la rue, on saura quoi faire : « ouhouh ouhouh, hey hey ».

P.S. : Quelques références aux blagues du spectacle sont glissées dans cet article, pour les comprendre pas d’autre choix que de vite prendre votre place ! Le lien BilletRéduc juste ici.

Photos @DavidVoinson

A Faire
Entre amis
Les +
Un humoriste/Etoile montante
Les -
L’inconfort des sièges, mais lui n’y peut rien 
Ambiance
Très bon moment, très drôle
Adresse
37 rue Faubourg du Temple, 75010 Paris

Horaires
Spectacle du 10/09/2019 au 18/12/2019, tous les mardis et mercredis à 20h00
Prix
Plein tarif : 23€, Promo : 18€ , lien BilletRéduc
Bons plans à parisGastronomie

Rasna, le resto indien instagrammable du 15ème !

posted by Flavie Garnier 21 octobre 2019 0 comments

En tant que passionnée de voyages et de découvertes, j’aime que les plats me fassent voyager. Après l’Italie ou la Chine, je me suis laissée séduire par le restaurant Rasna et ses plats issus de différentes régions d’Inde et d’Asie du sud ! Laissez-moi vous en dire plus sur ce premier restaurant anglo-indien de Paris…

Rasna, restaurant anglo-indien

C’est dans un décor traditionnel, mais pas kitch, que l’on s’installe dans ce restaurant du 15ème arrondissement. 

Accueillis par le patron en personne, Eqbal Hossain, il nous parle de son restaurant : après avoir travaillé à Londres auprès d’un chef étoilé, il a travaillé au MG Road & Desi Road Restaurants en tant que chef de cuisine (très connus à Paris). Puis en septembre 2017, il réalise son rêve et ouvre son restaurant : notre fameux Rasna, à la cuisine indienne moderne et sophistiquée.

De son séjour londonien, Eqbal Hossain conserve le goût des dressages délicats et raffinés : j’ai rarement eu d’aussi belles assiettes devant moi !

Aussi bon que beau ?

Les plats arrivent…et on en prend plein les yeux ! De la couleur partout, sans aucune couleur artificielle.

Pour deux personnes :

  • Un Poulet Tandoori (cuisse de poulet mariné aux épices et grillée au four tandoor) à 8,90€ qui aurait très bien pu faire office de plat par sa quantité ! Mais on ne s’en plaint pas, c’était très bon !
  • Golgappa (N1 de la Street Food indienne, délicieux petits soufflés creux farcis d’un écrasé de pomme de terre dans lesquels sont versés un chutney de tamarin et une sauce épicée aux fines herbes) à 8,99€. Qu’est-ce que c’est beau… Il faut n’en faire qu’une bouchée pour profiter de toutes les saveurs !
  • Un Poulet Tikka Masala (brochette de poulet grillé puis préparé dans une sauce Masala avec poivrons, tomates, oignons) à 13,90€. 
  • Un Poulet Shahi Korma (poulet dans une sauce à la noix de cajou, oignons et cardamome) à 13,99€. Deux savoureux plats en sauce, assez relevés néanmoins ! Comme l’est la cuisine indienne en général. Pour surmonter ce côté épicé, on boit deux grands verres de lassis à la mangue et c’est parfait : c’est délicieux, c’est doux et ça aide à finir les plats !
  • Une Rose Kulfi à partager (glace indienne à la rose aux biscuits) à 7€. Un peu trop sucrée, mais très agréable comme plat final de ce repas indien.

En bref, ce fut un très bon repas haut en couleurs et en saveurs ! Rasna est un restaurant à la carte variée et qui propose des plats qui changent des autres restaurants indiens. On reviendra très certainement pour goûter à toutes ces bonnes choses lues sur la carte (Butter Chicken, je reviendrai…).

Le restaurant est calme le midi mais plus populaire en soirée, n’hésitez pas à y aller pour nous dire ce que vous en avez pensé !

Bon appétit 🙂

A Faire
Qui vous le souhaitez !
Les +
La présentation des plats
Les -
?
Adresse
214 rue de La Croix Nivert, 75015 Paris
Horaires
Tous les jours de 11h30-14h30 et de 18h30-23h
Prix
La carte est consultable ici

 

Bons plans à parisGastronomie

Un déjeuner Brunch Dégustation chez Maguey, à tomber !

posted by Flavie Garnier 11 octobre 2019 0 comments

C’est Samedi, c’est le week-end, c’est brunch ! Nous vous parlions de celui du Patuco dans un précédent article, aujourd’hui direction le restaurant gastronomique Maguey ! On a été séduites par leur déjeuner brunch dégustation et on vous partage ça, bonne lecture (et bon week-end).

Le restaurant Maguey

Voilà 5 ans désormais que le restaurant gastronomique Maguey a ouvert ses portes. 5 ans donc qu’on y retrouve chaque soir un concept extrêmement original… Pas de carte mais, à la place, un choix de 2 adjectifs parmi 4 qui seront transmis en cuisine afin que soit concocté un plat qui nous fassent ressentir ces mots !

Malheureusement, ce n’est pas ce concept que nous avons testé et dont parle cet article…Peut être une prochaine fois !

Non, ici nous parlerons de notre expérience du déjeuner brunch dégustation du Samedi midi de septembre ! Celui-ci change en fonction des saisons.

Le Déjeuner Brunch Dégustation

Notre brunch chez Maguey fut une vraie surprise ! En effet, en s’y rendant nous ne nous attendions pas à un tel repas !

Après avoir commencé par une délicieuse confiture maison de prunes sur de la brioche chaude en buvant nos jus de pastèque, la serveuse nous a apportée un tableau présentant les différents plats du brunch…

Voyez par vous-même :

2 entrées, 1 plat, 2 desserts, une boisson chaude et un cannelé offert; et tout ça pour une personne ! Très sincèrement les 32€ sont largement justifiés et la qualité des plats gastronomiques est indéniable.

L’oeuf en entrée est notre coup de coeur du repas : doux, onctueux et savoureux !  Ça commençait très fort.

Le Ceviche de lieu jaune mariné, passion, kodaif, coriandre, riz vinaigré grillé était également très bon.

Nous avons ensuite goûté aux deux plats : viande VS poisson !

Pour la Dinde à la sauce moutarde et poireaux, le produit brut était merveilleusement bien relevé par la sauce !

Quant au Cabillaud, courgettes, crème d’estragon et capucines : un plat aérien. Chaque bouchée était d’une légèreté folle… et les rouleaux de courgettes… délicieux !

S’en suivent les desserts, avec la ganache au chocolat, glace lavande, figues crues et rôties en première. Un dessert surprenant grâce au subtile mélange entre la douceur de la glace à la lavande et le caractère de la ganache au chocolat.

Pour le second : pêche pochée au vin rouge et crème poivrée. Trop poivré et acidulé pour moi qui n’aime pas le poivre, mais la crème vient adoucir l’acidité.

Avis global

Le Brunch de chez Maguey est entièrement conseillé, le rapport qualité prix est assuré et l’ambiance est très agréable ! En effet le restaurant est très joli, la décoration est moderne, design et graphique. Mais ce qui parfait l’ambiance est la présence à la fois chaleureuse et discrète d’une serveuse souriante !

Certes, Maguey est un restaurant gastronomique mais on est loin du sentiment de devoir être tiré à quatre épingles. On s’y sent bien. 

Le restaurant compte 32 places (16 au comptoir et 16 à table) et est souvent complet : ne pas hésiter à appeler pour réserver et spécifier si vous souhaitez être assis à table.

Photos @Kiki à Paris @Maguey

A Faire
Entre potes, en couple, en famille
Les +
Repas généreux et restaurant gastronomique
Les -
Desserts trop poivrés à mon goût
Ambiance
Chaleureuse
Adresse
99 rue de Charenton, 75012 Paris

Horaires
Du mardi au samedi de 12h à 14h et de19h30 à 22h
Prix
32€ pour le Brunch déjeuner dégustation

 

Bons plans à parisGastronomie

Yummy&Guiltfree, gaufres gastronomiques ? On dit OUI

posted by Flavie Garnier 1 octobre 2019 0 comments

C’est un voyage dans vos souvenirs d’enfance que l’on vous propose aujourd’hui. Les yeux fermés, rêvez d’une gaufre. Celle de la fête foraine, de vos après-midis chez mamie…Ouvrez les yeux, vous êtes chez Yummy&Guiltfree au 9 Boulevard Montmartre. Ici on mange des gaufres oui, mais sans gluten, sans lactose et gastronomiques ! (Pour un autre restaurant sans gluten, lisez ceci !).

Le concept (de génie) décrypté

C’est une superbe découverte que nous avons faite là ! Yummy&Guiltfree, le spécialiste de la gaufre sucrée et salée, sans gluten, sans lactose (du moins pour la pâte, car certains toppings en contiennent) et avec 20% de calories en moins que les gaufres traditionnelles !

Un régal pour tous donc, car les français intolérants au gluten et au lactose sont nombreux.

Mais là n’est pas la seule spécificité des gaufres Yummy&Guiltfree… Elles se distinguent par la variété des recettes, de la plus traditionnelle à la plus originale, pour un moment de plaisir gourmet. Pas étonnant quand on apprend que le chef n’est autre que Damien Cassart15 ans d’expérience dans la gastronomie, pâtissier chez Yannick Alléno et Alain Ducasse…

L’idée originale sort de l’esprit de Manoël Collon, de son envie de créer un concept sain et ludique ainsi que de son intérêt pour la santé par les aliments. MERCI POUR L’IDÉE.

Le 9 Boulevard Montmartre, 75002 Paris

Yummy&Guiltfree, c’est 3 boutiques parisiennes et des ambitions d’extensions en France et à l’international.

Cependant, concentrons nous sur la nouvelle adresse au 9 Bvd Montmartre dans le 2ème car c’est ici que nous avons eu le plaisir de découvrir l’enseigne.

Souvenez-vous, nous parlions d’un voyage dans vos souvenirs d’enfance; la décoration du restaurant joue sur le rapport commun à la gaufre que nous avons tous. La fête foraine est subtilement rappelée par les ampoules de manèges et les lampes « grappins ».

La cuisine ouverte grâce à laquelle le client peut suivre la préparation de sa gaufre vient contraster avec ce décor enfantin en soulignant le côté gastronomique. Et hop, tout le concept se retrouve dans la déco !

Notre expérience, nos gaufres préférées

2 personnes, 4 gaufres.

Damien Cassart est un prodige, nous le savions, mais on a besoin de l’écrire.

Pour les salées :

  • La Fish (cabillaud à l’huile d’olive, mousseline de pomme de terre, parmesan et citron vert) 8€30

  • La Poulet Thaï (crème curry et coco, poulet fermier, légumes croquants et cacahuètes)

  • Pour les sucrées :
    Caramel beurre salé / Crème de Citron
    Pâte à tartiner Choco Noisette / Vanille de Madagascar

  • C’est aussi beau que bon, ça se mange aussi bien en intérieur qu’en extérieur, c’est vraiment parfait.

On apprécie cet effet « verrine », où l’on découvre les saveurs par couches dans les carrés de nos gaufres salées. Les produits sont frais, bio et cultivés par des producteurs locaux repérés par Damien Cassart grâce à son réseau d’étoilés. Tout est fait maison et respectueux de la saisonnalité (2 à 3 nouvelles recettes par saison).

Il aura fallu 3 ans de recherches et d’essais pour mettre au point cette pâte sans gluten ni lactose légère et délicieuse. Elle est excellente tout en gardant un certainement moelleux souvent absent des pâtes sans gluten. Bravo !

Photos @Yummy&Guiltfree @Kiki à Paris

A Faire
Entre potes, en couple
Les +
Le concept, les recettes
Les -
Il est dommage qu’on ne puisse pas faire le tri 
Ambiance
Enfantine, fast food branché
Adresse
9 Boulevard Montmartre, 75002 Paris

Horaires
7j/7 11h-23h30
Prix
entre 7 et 10€ pour les gaufres salées et environ 5€ pour les gaufres sucrées
Bons plans à parisGastronomie

Le Caulaincourt : gastronomie, ambiance décontractée, on y court !

posted by Flavie Garnier 26 septembre 2019 0 comments

Nous ne parlerons pas de gastronomie dans cet article, car ce n’est pas le terme utilisé par l’équipe du restaurant Caulaincourt. Nous dirons plutôt que l’on y propose des produits de qualité dans une ambiance décontractée. Entendez par là que le Chef Cyril Arachequesnes est en cuisine (venant de la haute gastronomie et ayant travaillé pour Guy Martin) mais qu’il n’y a pas besoin d’être sur son 31 pour passer les portes du 62 rue Caulaincourt…

Bar ou restaurant ?

La question ne se pose pas ! Ici, les deux sont réunis.

Le lieu ouvre ses portes à 18h, et l’ambiance y est festive ! On y vient pour boire un verre, prendre l’apéro et l’équipe du Caulaincourt n’hésite pas à monter le son pour que l’ambiance musicale accompagne nos cocktails. La carte des cocktails est d’ailleurs en train de se développer. Si vous passez un Samedi, il n’est pas rare de trouver une trentaine de personnes autour du bar; l’adresse est connue !

Et puis vient l’heure du repas, mais on a tellement été séduit par nos apéros qu’on ne veut plus partir… Ça tombe à pic, le restaurant Caulaincourt nous présente une carte aux inspirations asiatiques plus que séduisante. Le charme de l’endroit l’est tout autant…Plafond végétal, bougies sur les tables, lumières tamisées… On reste !

Expérience gustative fabuleuse, mais décontractée !

Ouvert depuis Janvier 2018, Le Caulaincourt est l’œuvre de Sophie, la gérante des lieux. Vous pourrez la voir en salle car elle s’occupe du service, avec un second serveur. Là aussi, ambiance très décontractée : le service est chaleureux, souriant et dans l’humour ! 

  • Entrées : Velouté butternut, œuf parfait, magret fumé 12€

Doux, crémeux, croquant… un merveilleux goût fumé du magret lié à un goût de roquette du shiso (basilic japonais que l’on retrouve tout au long du repas dans les plats)

  • Bœuf tataki, soja, avocat, yuzu, encre de seiche 13€

Un mélange terre-mer extrêmement original entre le bœuf et l’encre de seiche, la viande est merveilleusement fondante ! C’est excellent.

  • Plats : Thon rouge mi-cuir, tahina, betteraves rouges, risotto 24€
    On croirait manger de la viande, c’est délicieux. Le risotto accompagne parfaitement ce plat ! On a adoré le sésame qui ajoute un goût tout particulier au thon.

  • Maigre, curry noir, petits pois, mélisse, mangue, émulsion coques 27€
    Que c’est beau… chaque plat est superbe mais celui ci est particulièrement travaillé ! Tout est bon…la mangue ajoute une fraîcheur très appréciable.

  • Desserts : Pêche, citronnelle, gingembre, verveine 10€
    Encore une fois un plat travaillé sur le dressage, la mousse au gingembre est très bonne !
  • Panacotta lait de coco, fraise, vinaigre balsamique, sablé fleur de sel 10€
    Que ce soit pour la pêche ou pour la panacotta, ce sont 2 desserts très généreux (on a du faire quelques pauses, étant donné le repas qui venait de précéder…). C’était très bon, à la hauteur des entrées et des plats !

Pour accompagner ce long repas nous avons pris 2 cocktails (un avec alcool et l’autre sans) : le Black Pearl 22cL rhum Compagnie des Indes, Rhum épicé Sailor Jerry, chartreuse, citron vert, sirop de vanille, goyave, passion 15€, chargé en alcool, le restaurant indique qu’il ne sert que 2 verres maximum par personne. Servi avec de l’anis, de la cannelle et de la framboise, le tout cuit au charbon de bois pour un goût fumé divin ! Le Patchuli 17 cL goyave, passion, citron vert, purée de fruits rouges, sirop de vanille 9€ Servi avec de la lavande par dessus, sincèrement délicieux ! Je l’ai bu bien trop rapidement..

Conclusion Enchantée

Nous avons passé une excellente soirée, tout était parfait, tant dans la déco, que dans le service, l’esthétique des plats ou les saveurs. Grand bravo au Chef Cyril Arachequesnes !

Photos @Caulaincourt @KikiàParis

A Faire
En couple
Les +
Des plats de grand Chef
Les -
?  
Ambiance
Décontractée et gastronomique à la fois
Adresse
62 rue Caulaincourt, 75018 Paris

Horaires
Mardi-Samedi 18h-02h Samedi et dimanche 12h-14h30
Prix
entre 11 et 14€ pour les entrées, 19 et 27€ pour les plats et environ 10€ pour les desserts
Bons plans à parisGastronomie

Tigermilk ensoleille Paris de sa cuisine sud-américaine

posted by Flavie Garnier 12 septembre 2019 0 comments

Les amis, je rentre de deux semaines au Montreux Jazz Festival en Suisse. Quel en est mon meilleur souvenir ? Le stand Argentin et ses viandes incroyables ! De retour à Paris j’entends parler de Tigermilk, ce nouveau restaurant aux inspirations sud-américaines dans le 2ème. Il me fallait l’essayer et, maintenant, il me faut vous en parler car c’est un coup de coeur. 

Un petit nouveau qui deviendra vite grand

Ouvert depuis seulement fin Avril 2019, Tigermilk est le nouveau restaurant dont le succès à venir (si ce n’est pas déjà le cas) ne fait aucun doute. L’ouverture en septembre à Bruxelles d’un deuxième restaurant est déjà prévue et, à terme, Tigermilk souhaiterait devenir une chaîne. En attendant, parlons ici de notre expérience au 77 Rue d’Aboukir !

 

 

C’est dans un cadre magnifiquement décoré que nous déjeunons aujourd’hui. La décoratrice d’intérieur Christie Ward a aidé à créer l’ambiance des 3 salles que comporte le restaurant mais c’est surtout les fondatrices Nina et Bérénice qui ont passé du temps à chiner afin que le lieu soit ce qu’il est.

Tigermilk offre une parenthèse de calme aux parisiens, surtout dans la salle du fond où nous étions grâce à l’immense bibliothèque, le toit en verrière et les banquettes en velours… L’ambiance y est plus intimiste que la salle par laquelle on entre où l’on trouve un bar à cocktails, des tables hautes et un accès à la mezzanine.

Tigermilk : la qualité à petits prix

Si le nom Tigermilk vient de « leche de tigre », la marinade typique du Pérou, c’est parce que ce restaurant tire ses inspirations de la cuisine sud-américaine.

Et si l’on veut parler géographie, parlons des produits que l’on trouve dans nos assiettes ! Que des produits frais, avec une réelle traçabilité, en provenance de petits producteurs. La qualité est indéniable, le poulet est Label Rouge et le poisson est issu d’une pêche raisonnée.  Même démarche pour la carte des vins, Tigermilk est en contact direct avec les vignerons. 

Ce sur quoi je me dois d’insister dans cet article, ce sont les prix ! Car ici, ce sont de vrais bons plats de qualité qui sont servis (très joliment d’ailleurs) pour des prix autour de 5€ pour l’entrée, 10€ pour le plat et 5€ pour le dessert. 

La carte propose des plats tous plus appétissants les uns que les autres, on se voit voyager rien qu’à sa lecture… et puis arrivent les plats et ça y est, Paris est loin.

  • Entrées : Tigermilk Tacos (Effiloché de Poulet Label Rouge, cacahuètes, coriandre, spicy mayo) 3,50€

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Très doux, la sauce épicée relève la douceur du plat et les cacahuètes, en proportion généreuse, amène un croquant parfait.

 

 

 

 

 

 

 

  • Tigermilk Ceviche (Eglefin, leche de tigre au lait de coco, mangue, coriandre fraîche) 8,50€

 

Délicieux, un mélange de saveurs qui m’a fait saucé l’assiette une fois terminée. L’acidité et la douceur s’équilibre à merveille. 

 

 

 

 

 

 

 

Plats : Tigeribs (Ribs de porc fermier marinés, cuisson 10h, pommes de terre rôties) 11€

 

Je venais pour y goûter. Un régaaaaal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12h cured Salmon (Saumon mariné aux épices façon gravlax, pommes de terres et patates douces                                                 rôties) 12,50€

 

Fondant, très bon !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Desserts : Mousse au chocolat (Poivre de Kampot et ) 4€

 

Très beau dessert, très bon aussi, mais pas le meilleur choix quand on a déjà trop mangé…

 

 

 

 

 

  • Maracuja Tiramisu (Fruits de la passion) 5,50€

 

 Dessert fruité, léger, tout ce qu’il faut pour finir un repas copieux, d’autant     plus en été ! Très très bon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande 1000 fois cette nouvelle adresse et j’y retournerai assurément !

Photos ©KikiAParis

A Faire
Entre potes, en couple
Les +
Présentation des plats, repas délicieux, décoration du restaurant
Les -
?   
Ambiance
Intimiste, agréable
Adresse
77 rue d’Aboukir, 75002 Paris

Horaires
Ouvert du Lundi  au vendredi de 12h15 – 14h15 / 19h15 – 22h30 et le Samedi et dimanche de 12h30 -14h45/ 19h15-22h45
Prix
Plats : Autour de 10€
Bons plans à parisGastronomie

Mr Zhao : un Mr qui nous fait découvrir les spécialités de Xi’an

posted by Flavie Garnier 30 juillet 2019 0 comments

Ah l’Asie…Je n’y suis jamais allée mais sa cuisine me donne des envies de voyages…Connaissez-vous la ville de Xi’an en Chine ? Ses spécialités, les MO ou les pâtes Biang Biang ? Si votre réponse est non, rassurez-vous, cet article est là pour vous les présenter et vous donner l’adresse de votre nouvelle cantine chinoise : j’ai nommé le restaurant Mr Zhao !

Une cantine chinoise épurée

Nous sommes Samedi, Paris est sous la pluie. Pourtant le temps mossade n’impactera pas notre humeur car, ce midi, nous déjeunons rue des Jeûneurs chez Mr Zhao ! Le 37 de la rue est une promesse de saveurs et de couleurs dans nos bols, quand bien même Paris soit gris. 

On passe la porte, les murs sont blancs, le mobilier est en bois, il y a quelques plantes; c’est simple, épuré et très propre ! Un endroit zen.

La commande se prend à l’entrée du restaurant où l’on nous remet un boîtier qui vibrera quand ce sera prêt. En patientant on va s’asseoir en se servant 2 verres d’eau au citron en libre service.

L’attente est vraiment de courte durée, ce qui satisfait nos ventres gargouilleurs !

A nos baguettes Mr Zhao !

Nous voulions tout goûter et avons eu les yeux BIEN plus gros que le ventre…

Pour deux personnes, voilà notre repas :

  • En Entrée : 5 pièces de Raviolis au poulet doré à la poêle et un Platycodon (pousses de légumes verts croquants, émincés de poulet, oignon rouge, crème de sésame)

  • En Plat : Pour ce qui est des pâtes maison, on a le choix entre deux sortes (les fameuses Biang Biang, des pâtes longues de 2m et particulièrement épaisses, ou des pâtes d’épinard), puis on choisi la saveur. Toutes les pâtes sont servies avec des légumes (tofu, carotte, pomme de terre), salade, coriandre, ciboulette et huile légèrement pimentée. Pour nous c’est Biang Biang Tomates + Porc et Pâtes d’épinard Tomates + Boeuf. 

  • En Dessert : Mangue fraîche, riz noir, lait de coco et un pudding de lait, noix de coco rapée.

C’était sincèrement très bon mais nous n’avons pû manger que la moitié de nos bols de pâtes, c’est très copieux et l’huile pimentée a eu raison de nous. On nous a rassuré : les clients arrivent très bien à finir leur plat ! En tout cas, pour nos petits estomacs et nous, pas question de faire de gâchis ! Hop, doggy bag !

Les pâtes sont douces et fondantes, les bols sont trèèèès généreux et plein de saveurs. Les produits sont frais. 

Les desserts sont succulents et simplement parfaits après un tel repas car ils sont extrêmement doux et légers, recommandés à 100%.

Nous avons accompagné notre repas d’un thé aux herbes et d’un lait de soja : je vous conseille réellement ce dernier qui s’équilibre très bien avec le « piquant » des plats.

Merci Mr Zhao

Ce restaurant est le 3e de  Zhao Baoyan, Fondateur de la Taverne de Zhao.

On tient à remercier Zhao Baoyan pour l’invitation et toute l’équipe du restaurant (5 personnes en cuisine et 4 au service) qui nous ont très bien accueillies.

Nous reviendrons pour goûter aux fameux MoMo !

A Faire
Entre amis ou collègues

Les +
La générosité des plats, les desserts

Les -
Généreux mais peut être trop copieux…

Adresse
37 rue des Jeuneurs, 75002 Paris

Horaires
Du Lundi au Samedi de 12h à 14h30 et de 18h à 22h, projet d’ouverture 7j/7 d’ici juillet 

Prix
3 Formules Midi en semaine (9€, 12,50€ et 18€), environ 11€ pour les pâtes à la carte, 7€ pour les MoMo, 3€50 pour les desserts